De quoi je me mêle : Des chiffres et des mots : concours Mali-Guinée

5 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

80 000 salariés répertoriés, 98 000 payés tous les mois,  plus de 9000 salaires fictifs ; ensuite 4000 fonctionnaires  ayant modifié leur âge pour retarder la retraite ; enfin plusieurs centaines de cadres C ou B auto-bombardés cadres A. Telles étaient les révélations dimanche soir sur la télé guinéenne.  

Adam Thiam

C’est quoi à côté les dizaines de fonctionnaires débusqués par le ministre Namory Traoré que l’inamovible et non retraitable patron de l’Untm va juré de pendre. C’est vrai qu’ au Mali l’effectif est de plus en plus conformé au contrôle physique . Sauf, à la limite, dans l’armée car même renforcée par les Marines,  Ansardine-Aqmi- Mujao et Mnla ne pouvaient dérouter si l’effectif officiel était juste. Le rayon du petit frère chargé, depuis peu, de la réforme de la maison-mère.  Ce qui ne l’empêche pas des fous comme l’autre jour de troquer le treillis pour un impeccable boubou blanc. D’ailleurs, ce même soir curieux comme tout, mon petit dernier insistait pour que je regarde bien le boubou. « Parce que je crois, papa, que ton grand frère portait le même. Appelle-le à Dakar pour vérifier.».  Il va me créer des ennuis ce petit en me mêlant à des choses qui ne me regardent pas. Le même soir, il me dit « papa, pour mes fautes de français, tu  dis que je suis nul. Le reporter de l’Ortm vient de dire « la prêche ». Or tu m’avais dit une fois que ce mot était masculin ». Une seule solution pour mériter désormais le respect de l’impertinent rejeton : obtenir que « tonton  Baba Daga » lui dise lui-même que même la télé commet des fautes. La nôtre prouve  d’ailleurs largement que nos ancêtres ne sont pas  Gaulois.  Mais elle est loin d’être la pire. En Guinée, pays de record, c’est plus d’une fois, le même soir que le fiston entendant « le Cuba » dans la bouche d’un reporter de la Rtg a soufflé à sa sœur : «  le daron, il est totalement nul. Vaut mieux changer de répétiteur».

Adam Thiam

 
SOURCE:  du   27 nov 2012.    

5 Réactions à De quoi je me mêle : Des chiffres et des mots : concours Mali-Guinée

  1. 1FILSDUMALIBA

    Frere Thiam juste quelques militaires parmis ces milichiens peuvent faire les bras leves et fiers le parcours du combattant. Le capi en boubou blanc et ses hommes en chaine nous ont decu. Nos forces de securite sont la honte totale. Les extractions, enlevements et raquettes Qu’elles font me donnent le degout de nos porteurs d’uniformes. Par contre je suis fier d’un pincet d’entre eux qui contingent a honerer la tenue. Seulement ils et elles sont restent toujours dans l’nombre de ces racailles qui se croient tous permettre. Bandes d’ignards. :twisted: .
    Pour la function public il faut aller doucement la vie de certaines en dependent meme si c’est illegal. Il faut un retrait en douceur de ces gens… Dieu a t on dit accepte souvent des petits passes passes non! :wink: .

  2. lepetit

    Il y a quand même une retraite à laquelle le Sécretaire Général de l’untm, Chaka Diakité, n’échappera pas:la mort.

  3. Tidiane

    Salaam,
    si on fait le compte au Mali, ce sera bon pour le developpement mais néfaste pour des familles. Pourquoi avoir peur d’aller à la retraite? il faut les forcer à y aller, même avec le bougouni dafila. Tchrrrrrrrrrrr

  4. Niyefôkoyesegou

    Manque à gagner pour l’Etat mais gagne à manger pour les voleurs!