Focus : L’électorat…déguerpi

20

Lors de la présidentielle de juin 2013, le candidat Ibrahim Boubacar Keïta avait joué sur plusieurs tableaux afin de se hisser à la magistrature suprême. Parmi les soutiens affichés, non affichés, occultes et obscurs, il y avait, entre autres, de nombreux groupements de commerçants (grossistes, demi- grossistes, détaillants et  vendeurs ambulants) de Bamako.

Lors de la campagne électorale, les kiosques, les magasins et  autres boutiques du grand marché de Bamako étaient quotidiennement pris d’assaut par les émissaires du candidat IBK. Celui-ci promettait monts et merveilles à toutes les couches socio-professionnelles, précisément à cette nombreuse population du secteur informel.

Aussi, de nombreux jeunes, qui avaient pris fait et cause pour le candidat, juraient de transformer Bamako en Mogadiscio ou encore le Mali en Somalie, si jamais  IBK n’était pas élu. « Tous les couteaux, haches et coupecoupes du marché ont été raflés… », clamaient certains excités. Le candidat, lui-même, ne cessait de mettre en garde : « personne ne volera notre victoire… ». La suite, on la connait.

Aujourd’hui, Ibrahim Boubacar Keïta trône à Koulouba, les bulldozers et autres engins de démolition sont en action au niveau du grand marché et certaines principales artères de la capitale. Prétexte ? Il faut rendre à Bamako, sa coquetterie. Cela avant le sommet Afrique-France, prévu en janvier 2017.

Les principales victimes de cette opération sont majoritairement ceux-là qui ont contribué à élire IBK lors de l’élection présidentielle. Autre temps, autre discours !

CH Sylla

PARTAGER

20 COMMENTAIRES

  1. Il faut que nous aprenons a respecte les regles un etat ne peut etre fort sans regle on vote pas pour quelquain pour des raisons personnel

  2. C’est une bonne initiative de la part de l’actuel gouverneur du District de Bamako. Que Dieu lui protège contre ces ennemis, Vive Bamako ville propre.

    • C’est justement là que vous vous trompez!!!
      Les autorités ne font pas ca parce qu’ils veulent instaurer un état de droit…
      Ils font ça, parce que dans quelques jours les vrais maîtres du mali a savoir les toubabs blancs vont arriver avec les autres sous délégués des états africains francofous pour le sommet de la franceafric!!!

      Quelques jours après, ils vont laisser ces gens revenir…

      Il n’y a aucune preparation, aucune relocalisation des vendeurs.. hors c’est leur seuls moyens de revenus… Ils veulent plus de brigands a Bamako, c’est le meilleur moyen d’y arriver…

      Sur cette question, je suis proche de Omar Mariko…
      Les autorités auraient du d’abord prévoir des lieux destinés aux marcher dans tout Bamako… et donner à chaque vendeur son espace…

  3. Le peuple malien a élu le président IBK pour le bien du pays.Et le désordre qui régné dans ce pays depuis toujours doit prendre fin.Il faut que les maliens soient dans leur vie quotidienne conforment à la loi établie dans notre société.Cette opération est très bien et le peuple malien est consentent.

  4. L’opération de déguerpissement enclenché par l’actuel gouverneur du District de Bamako est une très bonne chose parce que Bamako est vraiment sale et aussi il va se passé ici au Mali le sommet France-Afrique en début 2017.

  5. Bien fait il était vraiment temps que les routes et les trottoirs soient libérer convenablement pour que la circulation soit facile.

  6. Vraiment laissé la dame tranquille elle est juste entrains de faire son travail c’est vrai qu’il y a eu des dégâts mais bon ils ont étés têtu c’est pour cela que ces dégâts ce sont produits sinon ils pouvaient prendre des préoccupations depuis le jour qu’on les a remis les avertissements.

  7. Il n’est point possible de faire des omelettes sans casser des œufs, il ne faut pas reculer. Et, il faut garantir la sécurité de cette bonne dame au service de la Nation, Mme Sacko Ami Kane et ensuit en avant donc pour le rétablissement de l’autorité de l’Etat. Vive Bamako ville propre !!!!!!

  8. La libération des voies publiques. Elle permet d’aérer la circulation. Ce qui, à n’en pas douter, va diminuer les accidents de circulation causés par l’étroitesse des voies. Sécuriser la capitale, les kiosques étant devenus des nids de bandits et des lieux de prostitution. Diminuer les moustiques et rendre la capitale plus coquette.

  9. C'est un drame mais sans exagération ils ne seront pas tous à la même enseigne : : 1) certains avait déjà un magasin qui ont agrandi par grille ou hangar sur le domaine public : eux ils reviennent dans leur magasins à aggrandir autrement 2) certains deguerpis…les plus debrouillards et optimistes ont déjà trouvé place au milieu du Marché de Medine et ailleurs, 3) d'autres ont pris des magasins dans la mesure de leurs possibilités 4) Les autres franchement il faut que le gouvernorat leur trouve des places de recasement ! 5) Une frange des deguerpis ont mieux à faire au champ, et doivent être prier de retourner aider les vieux parents : dans un passé proche des emissions à la radio les invitaient à retourner au village dès la tombée de la pluies et l'arrivée des oiseaux saisonniers !

  10. Bamako a toujours eu besoin d’un grand toilettage des voies publiques. Mais les autorités n’en avaient pas fait une priorité jusqu’à maintenant : la veille de l’important sommet Afrique -France qui doit se tenir dans quelques mois quand même ce n’est pas trop tard.

  11. La seule faute du gouvernement aura été d’avoir attendu si longtemps avant de montrer les muscles pour assainir la ville de Bamako. Malheureusement, l’urgence ne laisse pas assez de temps aux commerçants installés sur les trottoirs pour trouver de nouveaux espaces, ce qui a rendu l’affrontement inévitable entre les acteurs concernés.

  12. A Bamako la tension n’est pas près de tomber, car le ton a été donné par Ami Kane, le gouverneur du district de Bamako. D’ailleurs, elle a déclaré que tout est négociable sauf l’arrêt de l’opération. Tout le monde est d’accord que la capitale doit être embellie et aussi les marchands ont intérêt à se plié à la règle pour qu’il n’y est plus dégâts.

  13. À Bamako, les autorités sont tenues de trouver une solution définitive à la congestion de la rive gauche de Bamako où sont concentrés tous les services publics. Il faudra aussi éviter que les marchands reviennent sur les trottoirs comme ce fut le cas dans le temps.

  14. Pourtant, il est nécessaire de finir avec le laisser-aller, sinon ce pays disparaitra très prochainement. Que ça soit IBK ou un autre, aucun pays ne peut pas évoluer dans un tel désordre.
    Qu’Allah le tout puissant aide et protège le Mali au bord du précipice.
    NB: Acceptons des sacrifices pour mettre ce pays au même diapason que les pays droits et digne de ce nom.

  15. En juin 2013 les maliens, de tous bords commercants,paysans,enseignants,élèves ,étudiants,jeunes ,vieux ,blancs et noirs ont tous voté massivement pour leprésident ibrahim boubacar keita ,à cause de ce qu'il a fait pour ce pays lors de son passage aux différents postes de resposabilité. il a montré aux maliens ,qu'il aime ce pays le Mali, plus que toute autre chose .il ne faut pas semer la confusion dans la tete des maliens ,qui ont d'ailleurs bien compris l'acte posé par les autorités de bamako. je vous informe que dans toutes les communes aujourd'hui les commercants demontent eux memes les kiosques ;Dans tous les pays du monde le centre ville est très propre et bien dégagé, à part les kiosques à journaux, rien n'entrave la libre circulation des personnes .Les maliens ont toujours confience à leur président comme par le passé .Nous savons tous dans quel trou le pays était plongé. Il n'y avait pas d'état. Dieu merci nous commencons à sortir du gouffre. les mouvements armés sont de plus en plus coopératifs .La communauté internationale réconnait les avancées éffectuées par le gouvernement sur tous les plans. Nos forces armés et de sécurité font des arrestations tous les jours. Des emplois se crées meme si c'est lent .Une augmentation des salaires de treize pour cent pour le moment ,et sept pour cent en 2017 .Les forfations continues des travailleurs se font à un bon rythme.Les maliens dans l'ensemble soutiennent leur gouvernement pour un Mali prospère . Que dieu aide les maliens à régarder dans la meme direction pour sauver le grand Mali.

  16. Je voudrais bien réagir à ce foutu article publié par un pauvre SYLLA qui manque tout bon sens d’analyse. Est ce que nous aurons une singularité vis à vis des autres si on osait pas. Il faut oser. Sinon SEM Ibrahim Boubakar KEITA, président de la république du Mali s’est bien ce qu’il fait, il a du respect pour son peuple je préfère le dire ainsi. Je n’utiliserai pas le mot “electorat” car si s’attache à ce mot à l’esprit et dans les faits on osera une seule seconde à rien entreprendre qui soit contraire à son goût. IBK respecte et a de la vision pour son peuple c’est pour cela qu’il veut l’organiser, structurer. C’est son devoir . D’aucun le qualifie de bourgeois mais je suis amené au constat que même le villageois qui, après un séjour de deux ans à Bamako repousse les anciennes manières de son village sans pour autant renier ses sources. Alors on comprend que c’est le milieu qui fait l’homme.
    Le peuple Malien a voté IBK pour qu’il l’amène vers le changement dans tout son sens et cette opération de ville propre et fluide ne saurais s’en soustraire.
    Maliennes et maliens soutenons cette opération. C’est un acte de bonne citoyenneté.

  17. Tout simplement parce que le malien est ignorant. Il ne sait pas faire la part des choses. Choisir son Président demande beaucoup de calcul et d’esprit d’analyse qu’il faut faire au préalable mais hélas que l’électorat est englouti par des illettrés. Ils changent de couleur comme un caméléon parce que cet esprit de bon sens l’est manque. Attendons voir avant la fin de son mandat, ces même commerçants vont prendre d’autres positions surprenantes.

  18. S’il y a quelqu’un qui mérite les malheurs que IBK lui fait tomber sur la tête, c’est bien ce fameux électorat. Pendant les campagnes il n’y a pas ce que je leur avait dit sur ce Bourgeois autoproclamé mais ils ne voulaient rien entendre. 😀 😀 🙂 🙂 🙂 😀

    Je me demande pourquoi Mafia LADJI les militaires leur tirer dessus,

Comments are closed.