Focus : Nord : la spirale meurtrière

2
rebel

Embuscades, attaques  de garnissons  et/ou de postes militaires, lancer d’obus,  pose d’engins explosifs… Un dĂ©luge de feu s’abat (Ă  nouveau) sur le nord du Mali. Le nombre de victimes de ces actes, devenus quasi quotidiens?

Pour l’instant, nul n’est en mesure  de fournir un bilan, tant du côté de l’armée et des forces de sécurité maliennes, que de celui des forces onusiennes. Des deux côtés, l’on  continue d’enregistrer des victimes et d’enterrer des morts. Jusqu’où s’arrêtera cette spirale meurtrière ? Que font les autorités maliennes pour y mettre fin ?

L’ONU, à travers la Minusma, va-t-elle continuer à envoyer ses soldats à la boucherie à Kidal, Gao et Tombouctou ? Autant de questions en suspens face à la détérioration de la situation dans le septentrion malien. En effet, l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali aura  montré le revers de la médaille. Signé en grande pompe et présenté comme étant la potion magique pour résoudre la crise malienne, cet Accord s’est vite transformé en cauchemar pour les populations maliennes, terrorisées de toutes parts par des attaques et des attentats, de Kidal à Bamako.

Jamais, la violence n’a été aussi fulgurante qu’elle l’est actuellement au nord du Mali. Jamais, dans l’histoire du Mali, les attaques et autres attentats contre les forces armées et de sécurité, ne se sont autant accentués que depuis la signature de l’Accord de paix. Au quotidien, les terroristes sèment la mort…

Il urge que le régime en place regarde (enfin) la réalité en face. Il est surtout grand temps qu’IBK ait l’humilité de reconnaitre ses limites, voire ses échecs dans la gestion de ce dossier du nord et, au-delà, dans sa politique globale de sécurisation des Maliens.

Aujourd’hui, ni les forces armées et de sécurité, ni les casques bleus, encore moins les populations maliennes, ne sont en sécurité. Au pouvoir de se rendre à l’évidence, et de rectifier le tir. Pendant qu’il est encore temps…

C. H. Sylla        

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. ” Jusqu’oĂą s’arrĂŞtera cette spirale meurtrière ?”

    “Que font les autoritĂ©s Maliennes pour y mettre fin ?”

    Eh …beh … les autoritĂ©s Maliennes font semblant de ne rien voir, espĂ©rant que les choses vont s’amĂ©liorer d’elles mĂŞmes.

    Les autoritĂ©s Maliennes bousillent nos maigres sous par milliards entiers (+6/mois) dans des voyages insolvables pour faire venir les investisseurs lĂ  oĂą aucune fanfaronnade n’amènera le chef d’État Ă  s’aventurer.

    Les autoritĂ©s Maliennes distribuent des milliards Ă  des criminels afin de les faire venir Ă  des cĂ©rĂ©monies grandioses pour la photo alors que trois petits milliards suffisent pour acquĂ©rir un bon hĂ©licoptère d’attaque d’occasion.

    Les autorités Maliennes sont entrain de remplir la poche pour préparer leur fuite du pays, ce qui ne saurait tarder. Les traitres djihado-rebelles b y tiennent fermement, ils feront fuir cette clique de flemmards du pays.

  2. ” Jusqu’oĂą s’arrĂŞtera cette spirale meurtrière ?”

    “Que font les autoritĂ©s Maliennes pour y mettre fin ?”

    Eh …beh …les autoritĂ©s Maliennes font semblant de ne rien voir, espĂ©rant que les choses vont s’amĂ©liorer d’elles mĂŞmes.

    Les autoritĂ©s Maliennes bousillent nos maigres sous par milliards entiers (+6/mois) dans des voyages insolvables pour faire venir les investisseurs lĂ  oĂą aucune fanfaronnade n’amènera le chef d’État Ă  s’aventurer.

    Les autoritĂ©s Maliennes distribuent des milliards Ă  des criminels afin de les faire venir Ă  des cĂ©rĂ©monies grandioses pour la photo alors que trois petits milliards suffisent pour acquĂ©rir un bon hĂ©licoptère d’attaque d’occasion.

    Les autorités Maliennes sont entrain de remplir la poche pour préparer leur fuite du pays, ce qui ne saurait tarder. Les traitres djihado-rebelles b y tiennent fermement, ils feront fuir cette clique de flemmards du pays.

Comments are closed.