Lettre à mon oncle Bass, Cher oncle,

1
39

Cher oncle,

Bonjour ! J’ai bien reçu ta dernière lettre et compris à fond son contenu.

Mais, permets-moi de te dire avant tout, que nous ici dans la famille à Fantambougou-Bamako, sommes vraiment inquiets quant à la situation qui prévaut actuellement dans ton pays d’accueil.

Franchement, je ne comprends pas pourquoi le vieux chauve, maître du Sénégal depuis plus de 10 ans, malgré son âge et ses deux mandats constitutionnels expirés, refuse de s’effacer pour faire place à un autre.

 

Vraiment, je crois que mon père Wade est atteint de sénilité.

Sinon, je sais qu’en temps “normal” il aurait pu comprendre que “ça suffit”, et que le moment est venu pour lui de s’occuper de ses petits fils (il a  les moyens pour ce faire) et laisser la vie éternelle poursuivre son cours.

Mais, laisse tout ça tomber, fait ton travail et rentre à la maison tonton. Et surtout, ne te mêle pas à cette histoire, même si, je te sais être sensible et solidaire avec tous les combats pour la vérité et la justice.

A l’occasion, je te rappelle que tu me disais ceci : “ta vie, mon petit Ablo ne t’appartient pas à toi seul et, tu n’as le droit de la détruire ou d’en faire un échec”.

A présent, c’est à toi, cher oncle, de faire tienne cette pensée que tu me tenais. Le Sénégal où tu vis (en tant qu’exilé alimentaire) est aussi, quelque part notre pays un 2ème Mali pour toi et pour nous autres. Comme le Mali pour le Sénégalais. Mais, il faut faire attention, de ne pas trop se mêler à ses problèmes internes.

Et, à ton attention, dans ce sens, grand mère me dit de te transmettre le message suivant : “Qui ne veut pas se brûler, doit s’abstenir de travailler avec le feu.”

Alors, passons.

D’abord, s’il te plait, et je sais que c’est, si important pour toi de te dire que, dans la famille à Fantambougou tout va bien. C’est effectivement le cas. Alhamdoulihahi ! Surtout que, grâce à Dieu, et à cette toute prochaine élection présidentielle, la marmite familiale fonctionne tous les jours. Il n’y a pas de soucis pour les 53 bouches qui gravitent autour de la marmite.

Sur un tout autre plan, je dois te dire que le pays vit encore une insécurité d’un genre nouveau dans les régions nord.

En effet des hommes armés disant être des Maliens… ont décidé à travers de lâches incursions macabres perpétrées dans des petites localités du pays, de nous faire peur.

Et, pour nous dire qu’ils sont capables (surtout) du pire, ils tuent, égorgent, brûlent, volent et pillent.

Allah Akbar !

Tonton, ces gens, ces assassins, ces terroristes, auront la réponse, notre réponse, celle des Maliens d’en bas, d’en dessous, mais qui n’accepterons jamais qu’un seul centimètre de ce pays soit cédé à qui que ce soit.

Walahi, bilahi, je jure tonton, cette fois-ci, j’ai une vraie raison d’être.

Vivre ou… mourir pour mon pays.

A lundi prochain Inchallah !

Par ton petit Ablo !  

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
sambou<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 1039</span>
Membre
sambou 1039
4 années 7 mois plus tôt

Merci petit Ablo!Mais pour Me WADE SI LES LOIS SENEGALAISES VEULENT QU’IL SOIT CANDIDAT MALGRE SON ÂGE, OU EST LE PROBLEME?Moi je pense que ses adversaires doivent prouver le contraire maintenant par la seule voix des urnes.Ni koni massé kèlèla! 🙄

wpDiscuz