Ligne de Force : Ansar dine à l’épreuve d’une défaite inéluctable

25 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

La reprise des localités de Konna, Diabali et Douentza par les troupes françaises et maliennes au prix de lourdes pertes en hommes et matériels chez l’ennemi, les frappes aériennes  qui ont détruit ou endommagé ses dépôts d’armes et de munitions, ses centres d’entrainement et ses lieux de regroupement dans les régions septentrionales ont, à l’évidence, produit l’effet recherché : les jihadistes ont perdu l’initiative des affrontements militaires sur le terrain.  En fait, c’est bien de débâcle qu’il faudrait parler.

Saouti Labass Haïdara, Dirpub L’Indépendant

N’étant visibles nulle part dans l’immense Sahara qu’ils avaient réussi à conquérir en mars – avril 2012 quasiment sans combattre, ils ont probablement choisi la tactique de la dissimulation au sein des populations des grandes agglomérations du nord : AQMI à Tombouctou, le MUJAO à Gao. Quant aux fugitifs de Ansar dine, ils ont dû se partager entre leurs familles de Kidal et les collines de Tegargaret qui leur servent de bunker naturel.

La prochaine étape pour les armées du Mali, de la France et les contingents de la MISMA consistera à aller les déloger de ces villes et de ce repaire d’accès difficile et  anéantir ceux d’entre eux qui s’entêteront à faire de la résistance. L’offensive terrestre généralisée qui se profile à partir  du centre (où les soldats burkinabé sont en train de se positionner) et de l’est (où les forces nigérienne et tchadienne se préparent à donner l’assaut) devrait être soutenue par d’intenses frappes aériennes pour annihiler ce qui reste de l’infrastructure terroriste.

L’optimisme a désormais gagné le sommet de la hiérarchie militaire malienne. La semaine dernière, le chef d’Etat-major des armées, le général Ibrahim Dahirou Dembélé déclarait dans une interview sur RFI : «  Si les appuis sont conséquents, Gao et Tombouctou seront libérées dans un mois « .

Même s’ils ne se mettent pas en place au rythme souhaité par le Mali, ces appuis ne font pas défaut et la réunion des bailleurs de la MISMA, prévue le 29 du mois courant à Addis-Abeba, devrait en apporter la confirmation.

Face à la redoutable efficacité de l’armée de l’air française, à la volonté de se battre qui ne s’est pas démentie chez les soldats maliens depuis le déclenchement des hostilités le 9 janvier dernier, à l’arrivée progressive des troupes africaines, les jours du jihadisme sont assurément comptés au Mali. D’où la scission apparue au sein de Ansar dine, le seul mouvement véritablement constitué de Maliens à s’en réclamer. Certains de ses animateurs  ont enfin réalisé que l’aventure est sans lendemain, qu’elle conduira à leur perte à tous si un coup d’arrêt   n’y est pas donné. Ils ont donc résolu de  se séparer de leur  » vieux  » chef Iyad Ag Ghali, l’éternel rebelle qui, peut-être atteint par l’usure, a jusqu’ici suivi cette guerre par SMS depuis un hôtel de luxe de Ouagadougou.  Et proposé de résoudre le contentieux par le dialogue tout en offrant leur connaissance du terrain et les moyens militaires dont ils disposent encore pour porter le coup de grâce aux jihadistes venus de l’extérieur.

 Ce changement de situation inattendu peut abréger la durée de la guerre et épargner des souffrances inutiles aux populations des zones concernées. A plus long terme, s’il  se traduisait par la fin définitive de l’aventurisme politico-militaire de Iyad qui irait rejoindre ainsi les dirigeants du MNLA au cimetière des rêves brisés, il pourrait ouvrir une période de paix, de sécurité et de stabilité durable au nord du Mali  et à l’ensemble du pays.

Saouti Haïdara

SOURCE:  du   25 jan 2013.    

25 Réactions à Ligne de Force : Ansar dine à l’épreuve d’une défaite inéluctable

  1. Le Capitaine Sanogho

    Hango, l’histoire nous enseigne que les guerres civiles existent lorsqu’une partie d’un pays arrive a’ la conclusion que ses interets et les interets du reste du pays sont divergents. La partie qui veut faire secession croit que le gouvernement central qui est domine’ par les ressortissants de l’autre partie, ne represente plus ses interets.
    La situation de notre fasso est differente car nous avions un mecontentement interne qui a ete’ exploite’ par des puissances regionales et internationales pour atteindre des buts qui leur sont propres. Si on ajoute aux elements cite’s plus haut l’existence des narcotrafiquants et des terroristes islamistes qui sont egalement des narcotrafiquants, la situation devient explosive! Comme vous pouvez le remarquer,je n’ai toujours rien dit a’ propos de la corruption et de la mauvaise gouvernance.
    La question que vous posez n’est pas facile a’ repondre car tout est relatif. Ceux que nous traitons de terroristes, peuvent etre traite’s de… combattants pour la liberte’ par ceux qui ont une vision oppose’e a’ la no^tre. Quand ils coupent des mains et des pieds et font exploser des bombes ici et la’, ils utilisent la terreur pour tenter d’imposer leur vision archaique du monde. Si nous utilisons la violence legitime pour repondre a’ leurs bassesses, nous preferons les mots contrainte, coercition et force. Je reconnais etre un partisan de Salluste lorsqu’il dit: « …Quant a’ vouloir s’imposer a’ ses concitoyens par la violence, c’est toujours chose odieuse meme si l’on se donne pour but de reformer des abus. » Franchement, je ne sais toujours pas jusqu’a’ quel degre’je suis partisan de la citation. Cependant, j’avoue etre content de l’intervention francaise qui a eu le merite d’eviter la catastrophe a’ 12 millions de personnes. Les actions militaires Franco-Maliennes continueront jusqu’a’ la liberation totale des villes et des populations de notre fasso mais nous serons naifs de penser que la presence militaire francaise a’ nos cote’ sera eternelle. Nous sommes donc oblige’s de penser des a’ present aux solutions suivantes que nous controlons:
    1- Pendant cette phase de reconquete, faisons tres attention afin de respecter toutes les conventions internationales relatives aux prisonniers de guerre
    2- Ne refusons jamais le dialogue et les negociations avec les maliennes et les maliens qui reconnaissent et respectent l’integrite’ territoriale de notre fasso et la laicite’ de notre republique
    3- Signons des accords de defense avec la France
    4- Travaillons avec les pays du champ pour mieux controler nos frontieres internationales et lutter contre les terroristes islamistes et les narcotrafiquants
    5- Accordons une autonomie de gestion a’ la partie nord de notre fasso
    6- Favorisons la mise en place des projets de developpement qui aident a’ la lutte contre le chomage.
    7- Exigeons la bonne gouvernance
    8- Organisons le retour de nos soeurs et de nos freres qui sont dans les camps des refugie’s
    9- Organisons des elections libres, credibles et transparentes!
    10- Notre Maliba aura besoin d’etre accompagne’ par tous les pays freres et amis et par les organisations internationales pour atteindre les buts cite’s plus haut!
    Vive le Mali!
    Vive le vaillant peuple malien!

  2. Hango

    On ne se rebelle pas par les armes, mais par les idées…
    Celui qui fait des revendications par des armes, sera belle et bien repondu par des armes…

  3. Hango

    Alors sanogo et Ibrahim, pouvez vous me dire comment doit on les traiter…
    Pour moi le terrorisme n’est pas un mot attribué à un certains individus ou à une race mais c’est un comportement…

  4. Brahim A.Kader

    Capitane Sonogo
    Vous avez raison, mais ne traite pas tous les arabes et les touregs qui se rebellent comme terroristes. Certains ont des revendiiications légétimes. Ils cherchent l’indépendance que les suddiste soudanais. Il faut les convaincre de reter uni avec le Mali. Il faut négocier avec, car ils sont maliens et ils seront plus utiles pour le mali que les soldats de la CDEAO et français. Si vous les avez à vos côtés, vous pourrez facilement chasser les étrangers.

    • Le Capitaine Sanogho

      Ya Brahim KHALINI ANAKE!!!! Je n’ai jamais dit que tous les arabes et tous les touareg sont des terroristes! Ceci etant dit, je connais une seule femme arabe qui est terroriste. Elle s’appelle F. Mint El Kory. Je suis entrain de rire parce que je dois chercher la’ ou’ manger durant mon prochain passage a’ Nouakchott. YA H. OULD MAHAM, GOUL LI LIKHLEYTA YI KHALOU AN HOUM LIKWAR!!!! EHEL CHARG YIKHTEROU SOULHE WOU SALAM VI MALI!!!!

  5. Brahim A.Kader

    De quelle défaite vous parlez? Le Mali est devenu malheureusement un terrain de combat entre l’occident et la Qaida.

    Mr le Haidara, as-tu jamais vu l’occident remporter une victoire sur les islamistes? Tu peux t’informer sur la situation chaotique en iraq, en Afghanistan, au Yemen et dans un contexte plus proche du votre : la Libye.Vous pouvez donc réviser à la baisse votre dose d’optimisme.

    Dans la situation qui prévaut actuellement au Mali, le peuple et le gouvernement maliens qui ne sont que des figurants doivent chercher une autre voie de secours que de recourir à la guerre en s’appuyant sur les occidenaux pour les débarrasser des islamistes. Ils doivent privilégier le dialogue avec les groupes armées rebelles issus du Mali comme le MNLA et Ansar Eddine.
    Les intellectuels comme Haidara peuvent jouer un rôle important dans l’appaisement des rapports entre les communautés maliennes. Cela permettra d’éviter la somalisation du Mali.

    • Le Capitaine Sanogho

      C’est toujours agreable de voir le drapeau vert avec un croissant et une etoile d’or!
      Ceci etant dit, Mr Brahim, ceux qui ont porte’ atteinte au vaillant peuple malien sont d’abord et avant tout des africains et des musulmans. Ils ont terni l’image de l’islam et des musulmans. Au moment ou’ le peuple PACIFIQUE du Mali etait humilie’ et pietine’ dans sa dignite’, nous avons vu tres peu d’actions des pays de l’OCI pour redresser le tort inflige’ a’ une population qui est a’ 90% musulmanne! Nous sommes tres au courant des enjeux mais nous disons haut et fort que l’intervention de la France est salutaire pour le vaillant peuple malien!
      LE MALI N’A JAMAIS TENTE’ DE PORTER PREJUDICE A’ SES VOISINS. LES MALIENNES ET LES MALIENS VEULENT VIVRE DANS LE RESPECT, LA PAIX ET LA DIGNITE’! Nous sommes pour le dialogue et les negociations mais nous exigeons la liberation sans condition de nos populations et de nos villes. Nous exigeons le depart des non maliens de notre fasso.

    • blanche neige

      Brahim A Kader ……….ce qui fait la difference entre l’occident et tous ces barbares analphabètes de djihadistes , c’est qu’il nous suffirait de leur baalancer une bombinette atomique (meme pas c’est trop cher) ou juste quelques bombes au napalm pour foutre le feu à leurs boubous que la race serait éradiquée à tout jamais !!! c’est con parfois d’avoir une conscience :mrgreen: :mrgreen:

  6. ggg

    Mr blanche neige,nous savons que tu es l’un des terroristes et gare à toi si on t’attrape. Nous on se fout du passé, c’est le présent qui compte. Vive l’armée malienne. Honneur à l’armée malienne. Grand merci à Saouti pour ses infos rassurantes.

    • blanche neige

      c’est quoi l’armée malienne ? une bande de voyous deserteurs !!! si un jour tu remets les pieds au Mali ce ne sera pas grace à l’armée malienne :roll: :roll: :roll:

      • Le Capitaine Sanogho

        Nous sommes tres reconnaissants et nous remercions le President Hollande, le peuple et le gouvernement francais pour cette intervention militaire de la France qui est salutaire pour notre fasso. Ceci etant dit, Blanche Neige , ne perdez jamais de vue le role de la grave faute de Sarko dans la deterioration de la situation au Mali. Je vous conseille egalement de ne pas oublier que nos frontieres ont ete’ trace’es par la France. La patrie de nos ancetres les « GAULOIS »(rire), a un role moral et historique au Mali qu’elle ne peut pas ignorer.
        Blanche Neige, ne vous inquietez pas car je ne vous rappelerai pas les milliers de maliens (SOUDANAIS) qui sont morts pour liberer la France durant la deuxieme Guerre Mondiale. Comme je suis toujours poli je ne vous rappelerai pas les travaux force’s faits par nos ancetres pour la…France.
        La France et les pays francophones sont lie’s par le destin. nous sommes oblige’s de travailler ensemble!

  7. nonalinertie

    Même aux pires moments des exactions de Dibi Syllas au Nord, il n’y a jamais eu un début de génocide au Mali contre une quelconque ethnie, épouvantail que biens de gens bienpensants nous sortent maintenant. IL NE FAUT PAS CONFONDRE CNDERRIERE (QUI N’ATTAQUE QUE LES POPULATIONS CIVILES) ET ARMEE. Bien sûr, que des franges de la population ont pu souffrir plus que d’autres des nombreuses révoltes de l’histoire passée ou contemporaine du Mali (touareg, arabe, sonray, etc.). A-t-on oublié le carnage des sonrays de Bamba comme de tant d’autres ? Même les terroristes, racistes, dans un mépris superbe des populations locales, n’ont pas tué systématiquement tout ce qui est noir. Le matraquage journalistique actuel, à présenter tout ce qui est peau claire en danger de mort par les militaires maliens, a quelque chose de bien malsain. Bien sûr, qu’il faut former les militaires sur les droits de l’homme en période de guerre. Bien sûr, qu’il faut surveiller les milices anarchiques. La solution définitive à ce faux problème est de :
    - s’appuyer sur les brigades d’autodéfense bénévoles, discrètes, initiées, formées et encadrées par l’armée.
    - utiliser les nomades (touareg, arabes, peulhs), notamment les chefs de fraction et leurs conseillers comme sources de renseignement contre les bandes armées qui se complaisent à détruire les installations et les vies des communautés sédentaires, créant à dessein l’amalgame. Et pour cela, il faut que des colonnes fortes de l’armée soutenues par des appuis aériens tournent régulièrement en milieu nomade. CAR LES NOMADES ISOLES DANS LE DESERT SONT VICTIMES DE LA MENACE ET DES REPRESAILLES DES TERRORISTES S’ILS SONT SOUPCONNES DE COLLISION AVEC L’ARMEE NATIONALE.
    Quant au MNLA, ANESARDINE, MIA ou ZZ TOP, ce n’est pas après avoir volé, violé, profané, enlevé, tué, détruit ou compromis des milliards d’investissements, commis les exactions les plus diverses sur de paisibles populations, attaqué tout en parlant de négociation QU’ON VA ECHAPPER A LA MORT OU A LA CPI. Pour ces gens, le Mali et la Communauté internationale ne sont que des amnésiques qu’on peut mépriser et utiliser comme on veut.

  8. dori

    on ne doit plus accepter ce jeu bambin,le mot d’ordre est d’attaquer les caméléons mnla ,ançardine ,aqmi ,mujao ,mia je ne sais plus

  9. dori

    on ne doit plus accepter ce jeu bambin,le mot d’ordre est d’attaquer les caméléons mnla ,ançardine ,aqmi ,mujao ,mia

  10. Jolata

    Le mali doit lancerun mandant d’arrêtinternational contre Iyad afin qu’il soit jugé pour crime de guerre.

    • blanche neige

      Jolata et en meme temps un mandat d’arret contre Sanogo et aussi contre quelques soldats maliens est de tirer sur des civils desarmés avant de les balancer dans les puits :wink: :wink: égalité partout :mrgreen:

  11. blanche neige

    Saouti Haidara , avant de crier cocorico maintenant ,souvenez vous de la defaite ineluctuble du Mali l’année dernière en deux jours de temps !!! Sans doute que cette année sera la defaite d’Ansar Dine ,mais elle sera moins honteuse que ne l’a été celle du Mali avec son armée de deserteurs :mrgreen: :mrgreen: …………;et encore si la France n’avait pas reagit aussi vite ,çà fait 10 jours que vous raseriez plus votre barbe ; Alors ayez le triomphe modeste :roll: :roll: :roll: :roll: :roll:

    • fasotienfo

      On sent que tu fait partie de ces saletés humaines des Djihadistes

    • abk

      Mr blanche neige est vraiment pathetique, il est tres constant de sa derive haineuse envers le peuple malien. Tu dois en avoir gros sur le coeur.

  12. Mr le journaliste moi je pense que c est une diversion la plupart de ces deserteurs hier encore formaient l ossature du mn.. aujourd hui sentant le vent tourner ils se rendent subutement compte que leurs allies d aqmi ne sont plus frequentables,hier encore ils voulaient foncer sur le sud on negociera apres leur destruction totale.

  13. flingueur

    « Ce changement de situation inattendu peut abréger la durée de la guerre et épargner des souffrances inutiles aux populations des zones concernées. A plus long terme, s’il se traduisait par la fin définitive de l’aventurisme politico-militaire de Iyad qui irait rejoindre ainsi les dirigeants du MNLA au cimetière des rêves brisés, il pourrait ouvrir une période de paix, de sécurité et de stabilité durable au nord du Mali et à l’ensemble du pays. » Je suis d’accord avec ton analyse Saouti mais pas cette dernière partie. Ils veulent juste gagner du temps pour rebondir. Il fo continuer cette guerre sans tenir compte de ce qu’ils disent. On négociera ce qu’il y a à négocier après la reconquête totale même au prix élevé.

  14. Le Capitaine Sanogho

    J’ai lu quelques rapports de deux organisations des droits de l’Homme. Je sais que nous avons ete’ humilie’s dans notre honneur et notre dignite’ mais tout doit etre mis en place pour eviter les reglements de compte et ne jamais utiliser les methodes barbares qu’ils ont utilise’es contre nos populations car nous sommes meilleurs qu’eux.
    JE TENDS A’ CROIRE QU’IL SERAIT PREFERABLE QUE LA RECONQUETE DE GAO, TOMBOUCTOU ET KIDAL SE FASSENT PAS DES CONTINGENTS DES NOS FORCES ARME’ES ET DE SECURITE’ CONSTITUE’S MAJORITAIREMENT DES SOLDATS ORIGINAIRES DU NORD. Je prefere le cote’ prevention!!! Je pense qu’on doit developper des strategies qui combattront les reglements de comptes. Lesdites strategies permettront egalement d’eviter a’ ce que nos soldats ne soient expose’s a’ d’eventuelles poursuites judicidaires. Ayons toujours a’ l’esprit les conventions internationales relatives aux guerre!
    NOTRE FASSO VAINCRA INCHALLAH!NOUS AVONS L’OBLIGATION MORALE DE GERER LA VICTOIRE AVEC SAGESSE, HONNEUR ET DIGNITE’!
    SENSIBILISONS TOUS NOS SOLDATS A’ PROPOS DES CONVENTIONS INTERNATIONALES RELATIVES AUX PRISONNIERS DE GUERRE!

    • saidi

      Pour le premiere fois je suis daccord avec Sanogho

      • Le Capitaine Sanogho

        C’est un progres de ta part! IL FAUT CONTINUER A’ ME LIRE POUR MOUR….. MOINS IGNORANT!

    • Le Capitaine Sanogho

      Il faut lire: « …PAR DES CONTINGENTS DE NOS FORCES ARME’ES ET DE SECURITE’ CONSTITUE’S MAJORITAIREMENT DES SOLDATS ORIGINAIRES DU NORD… »