Maliba

2
0

La particularité du Mali, c’est que c’est un pays de baraka comme en témoigne l’ensemble de son histoire, le passé et le présent. Une vieille civilisation qui a inventé et fait partager son humanisme de concertation, de tolérance de « sinankoua », de « diatiguiya » et autres finesses du vivre et du  faire ensemble. C’est pourquoi il ne fera pas l’ombre d’un doute qu’il saura trouver en ses tréfonds les ressorts nécessaires pour sortir de la passe difficile qu’il connait. Qu’il s’agisse de sa cohésion menacée ou de son intégrité chahutée.

Qu’on se le dise donc et  cela définitivement, à tous ceux dont les intérêts ne sont pas les nôtres, à tous ceux qui, oublieux d’un passé pas si loin que ça, se gaussent, le  pays ne versera pas. Le pogrom n’aura pas lieu, la purification ethnique non plus. Ce pays a la bârâka des sacrifices et des prières, celle  des bénédictions  de ceux qui l’ont façonné de leur sang et de leur sueur. Et la voix divine de prophétiser : cette nation jamais ne chavirera.

Si les défis de cette fin de mandat sont grands et multiples, ils sont tout aussi nombreux les fils du pays qui se sont dédiés à la cause nationale. Sûrs de leurs ressources et de leurs valeurs, ils n’échoueront pas. Les Maliens, tout le monde le sait,  ont leur patrie dans le sang et dans les gènes. Il suffirait, pour qui en douterait, de regarder la formidable cohésion, brassage en tous genres, dont la démonstration a été faite ces derniers jours, dans un stade Modibo Keita, où le peuple rassemblé chantait sa victoire, exorcisait ses démons. Le regard altier, le geste déterminé.

C’est ce même refrain de « Tiélouwalé » qu’il entonnera bientôt pour célébrer l’unité reconquise, la paix et la stabilité retrouvées. Il ne saurait en être autrement.         Ils  trouveront par eux mêmes la voie du futur qui est aussi celle de l’émergence  et de la réussite.  Hier, les yeux dans les yeux et les cœurs à l’unisson,  ils y sont arrivés. Hier, ensemble, ils ont ouvert le chemin du progrès. Hier, encore, ils ont prouvé qu’ils étaient grands.

Aujourd’hui,  parce  qu’il s’agit d’un chemin  désormais balisé, ils construiront, à la face du monde, l’édifice de notre commune destinée.

S. El Moctar Kounta

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
izzack2<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 101</span>
Membre
izzack2 101
4 années 7 mois plus tôt

Un beau resumé des particularités qui sont aussi les forces du Mali. Bien dit.

mali fla teyen<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 93</span>
Membre
mali fla teyen 93
4 années 7 mois plus tôt

Merci M. KOUNTA. Ce rappel est vraiment utile

wpDiscuz