Maliba

0
1

La jarre de Ghézo. «  Si tous les enfants venaient, par leurs doigts rassemblés, boucher les trous de jarre percée, le pays sera sauvé. » Non, dites le aux enfants des écoles, le monument le plus imposant de la République n’est pas un vulgaire encensoir de béton. Dites le avec insistance aux hommes de partout, que plus monument, c’est un symbole visionnaire pour éclairer, les jours de tourmente. Le fil d’Ariane pour parvenir à la lumière.

Atteindre l’éclat irradiant dont aime à se draper la  sérénité. C’est sur ce parcours qu’il faudra, sans doute,  inscrire les multiples initiatives de reconquête de la  paix dans le septentrion. Pour l’heure, il n’y ait aucune explication qui vaille, peu importe, en réalité,  le pourquoi et le comment des choses pendant que le feu embrase dangereusement, secondaire, la responsabilité des uns et des autres. Ce temps viendra, plus tard, tout comme celui de l’obligation de rendre compte. Ce qui importe c’est de faire  aboutir les entreprises de l’Etat central, d’accompagner les plans de la classe politique, de la société civile, des leaders religieux, des milieux d’affaires, des organisations associatives… Donner une chance aux plans CEDEAO, UA, à l’attention affirmée des Médiateurs de la sous région et d’une façon générale aux hommes de bonne volonté. Les Maliens se doivent de s’enrichir de tous puis,  en toute souveraineté, entre fils d’un seul pays, entre frère d’une même case,  se regarder, se parler, s’accepter, s’entendre et  ensemble construire.
La raison, le bon sens, tant de vœux exprimés et d’actions entreprises ne pourront que venir à bout à bout de la discorde, de la division, de la violence, de la guerre.
Si tous les enfants… Non, si chaque enfant plaçait juste un doigt dans l’oeuvre de construction, l’humanité entière sera sauvée. En ce sens que ce Sahara-Sahel là, est indubitablement la fontanelle du monde, s’il s’ouvrait sur les entrailles de la terre c’est le monde entier qui s’y effondrerait.
       S. El Moctar Kounta

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.