Roue libre : Les ténors sous une douche écossaise

10 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le terrible tremblement de terre qui a secoué le Mali le 22 mars 2012 a fait prendre aux hommes politiques une douche écossaise. Surtout qu’il a frappé comme la foudre en pleine précampagne électorale c’est-à-dire au moment même où les candidats à l’élection présidentielle avaient commencé à puiser à pleine main dans leur trésor de guerre pour faire le plein des voix.

Mamadou Lamine Doumbia MLD

Après ce gaspillage insensé et l’effet de surprise passé, les principaux ténors de la scène politique ont remis les pieds sur terre. Leur rêve de monter à Koulouba a été du moins brisé sinon remis aux calendes grecques. Efforts vains, peine perdue, argent jeté par la fenêtre. Le maudit coup d’Etat du Capitaine Sanogo a bouleversé tous les schémas traditionnels. Il faut donc repartir sur de nouvelles bases, peaufiner de nouvelles stratégies, chercher des fonds, en tout cas pour ceux qui ne sont pas riches comme Crésus.

Les ardeurs étant dores et déjà émoussées, l’élan brisé, beaucoup ne s’en relèveront pas de si tôt. Et il est certain qu’à la prochaine élection beaucoup de ceux qui croyaient en leur chance passeront à la trappe. Par la force des choses certains ont déjà commencé à changer leur fusil d’épaule. De l’état des lieux on retiendra que Maître Mountaga Tall s’est ramolli comme l’os de Mor Lam. Il a fait une mue de serpent et dans sa peau neuve il colle aux islamistes (code de la famille, mariage religieux) Dans la nouvelle configuration du paysage politique, il a rompu avec ses alliés d’hier regroupés essentiellement au sein du FDR. Ce dur à cuir du Coppo qui a mené autrefois la vie dure à Alpha a abandonné sa robe de loup pour revêtir ses habits d’agneau. Peut être sous ce couvert bénéficiera-t-il de la grâce des électeurs. En effet, les temps semblent révolus ou on disait : « si ce n’est toi, c’est donc ton frère » même si les bamanans affirment encore aujourd’hui que le sorcier oublie mais celui dont il a mangé le fils n’oublie jamais. IBK le mandemansa reste toujours égal à lui-même. Dans son ermitage de Sébénicoro il est même envié par les moines bouddhistes du temple de Shaolin. Il parle peu mais à chacune de ses sorties il fait trembler la terre et le ciel. Malgré une petite baisse de sa côte de popularité l’homme garde toujours son charisme au contact des foules et demeure l’une des premières chances théoriques en 2013. Ni Zapata ni Trinita l’inévitable et anarco-syndicaliste Oumar Mariko continue de tirer sur tout ce qui bouge. L’artificier du mouvement étudiant des années 1990 se croit toujours dans le maquis. Que s’il ne pose plus de barricades, il mène une vie de guérillero contre la CEDEAO qui est en train de l’engloutir. Après avoir été malmené par les militaires Soumi champion le parrain de l’URD et de Cosa Nostra s’est enfui à l’étranger où il fait la cour aux Maliens de la diaspora et à… Barack Obama. En voilà un qui peut dormir sur ses deux oreilles avec une bourse bien garnie, la maison bien gardée par une sentinelle de nuit. De quoi reprendre ses sales habitudes de l’achat des consciences au cours de sorties ostentatoires. Le super flic Modibo Sidibé a déjà bu le calice jusqu’à la lie Lui qui cherchait le nectar le breuvage des dieux. Mais il apprend à ses dépens qu’il n’est ni Zeus ni Jupiter. Les bamanans disent aussi que l’homme ne sait pas qu’il est heureux que quand il devient malheureux. C’est le cas de ce commis discret et efficace qui, pourtant, d’ici l’an prochain risque de ravaler ses prétentions.

Ousseini Aminon Guindo et Moussa Mara sont les gourous d’une nouvelle doctrine politique appelée « le tournant générationnel » Entendez par là qu’il faut balayer les anciens pour faire place à la nouvelle génération. S’il fa ut passer sur le cadavre des vieux pour monter à Koulouba, alors mieux vaut exécuter les douze travaux d’Hercule. Une théorie aussi cynique et digne de Goebbels n’est pas le propre de néophytes politiques qui ramassent des miettes électorales. Mara et Poulo sont des grenouilles qui veulent se faire aussi grosses que le bœuf. Sinon le présent se nourrit du passé. Si jeunesse savait si vieillesse pouvait. Eux-mêmes risquent d’être emportés un jour par le torrent impétueux du tournant générationnel.

Le reste de la horde patauge dans la boue, navigue à vue et ce n’est pas demain qu’ils vont voir le bout de leur nez. La politique n’est pas une loterie. En la matière le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt et ceux qui veulent aller loin ménagent leur monture. Demain il y aura beaucoup d’appelés mais un seul élu. Pensez-y.

Mamadou Lamine DOUMBIA

 
SOURCE:  du   8 nov 2012.    

10 Réactions à Roue libre : Les ténors sous une douche écossaise

  1. Ibra67

    Quel analyste politique ce Mr Doumbia? Et que dire du procès d’intention du Dr CMD? Que Dieu confie mon pays à celui qui l’aime, à celui qui le place avant lui même, à celui qui a foi en son avenir et non à un hypocrite et malhonnête citoyen.

  2. alsace

    MLD, place à la nouvelle génération! Si vous êtes fiers d’Obama, c’est parce que ses haînés lui laisser tenter sa chance et il a réussi. Aujourd’hui il coonstitue une fierté pour ses haînées d’abord avant de l’être pour nous. Tant que ces vautours se chamillent autour du Mali mourrant, il ne se relevera jamais.

  3. SACRE MLD, quelle analyse. Bravo

  4. Sambpou

    Merci MLD pour votre article dont le contenu est si édifiant. :wink:

  5. couto@hotmail.com

    Quel haineux de journaliste!

  6. Intello

    Tres juste, les evenements finiront par discrediter tous ces charognards.

  7. saidi

    Quel brulot de haine wet de petitesse qul est la conclusion de cette article est ce de l information (qu’apprend on de nouveaux?) Est ce un editorial (Quel est le theme principal

    • Alaou Akbar

      Tu le bien mais tu fais semblant de ne pas comprendre sinon le récit est en francisa et il faut relire.
      merci

    • Alaou Akbar

      Tu le sais bien mais tu fais semblant de ne pas comprendre sinon le récit est en français et il faut relire.
      merci

      • saidi

        Cet ecrit cest de la betise et des racontards seul des aigris bien naifs peuvent y croire