Temps Forts >
Ber : le camp de la MINUSMA attaqué

Ber : le camp de la MINUSMA attaqué

La MINUSMA lance une enquête sur des violations graves des droits de l’Homme à Tin-Hamma

La MINUSMA lance une enquête sur des violations graves des droits de l’Homme à Tin-Hamma ... (14)

Communiqué du gouvernement suite à l’attaque du village Tin-Hamma

Communiqué du gouvernement suite à l’attaque du village Tin-Hamma ... (8)

Suite à  l’attaque de Tin Hama par la CMA : L’armée malienne arrête un humanitaire avec des matériels de guerre

Suite à l’attaque de Tin Hama par la CMA : L’armée malienne arrête un humanitaire avec des matériels ... (20)

il y a 2 années
 La Nouvelle Patrie

Tentative d’enlèvement sur la personne de la DG Sina Damba : Des soutiens à Issa Tiéman Diarra ?

Decrease Font Size Increase Font Size Taille Police Imprimer

La baraka du personnel de l’APEJ illustrée par le refus de laisser sa patronne enlevée de force par des militaires en armes, marquera la fin de l’année 2012. Jusqu’ici aucune structure n’avait à ce mardi fatidique, réussi une telle prouesse. Même pas au groupe SOMAPRESS où le même scénario s’était produit.

Sory Haidara dirpub « La Nouvelle Patrie »

Différence de taille, à l’Indépendant, le coup a eu lieu à la faveur de l’obscurité et l’enlèvement propre du patron, El Hadj Saouti Labass Haidara. A l’APEJ, l’affaire s’est déroulée en plein jour et la responsable des lieux a eu la vie sauve, le mot n’est pas fort, grâce à la  baraka de ces collègues, lesquels se sont vigoureusement interposés empêchant ainsi l’enlèvement de leur patronne.

Sina Damba et son brave personnel n’étaient pas sortis de leur torpeur, que des regards avertis se fixèrent sur le DG difficilement sorti, Issa Tiéman Diarra.

Les maliens et partant, les cadres, agents et simples usagers de l’APEJ, se souviendront longtemps du quasi bras de fer que Issa Tiéman Diarra avait engagé contre une décision pourtant prise en bonne et due forme en conseil des ministres. Le décret en son temps avait mis du temps à être signé. Blocage, s’interrogeait – on à l’ACI 2000, soulevant l’ire du personnel qui très professionnel, ne comprenait pas une telle attitude. Pour beaucoup d’entre eux, Issa Tiéman Diarra n’aurait jamais laissé les maliens lui porter ce regard de mépris, fortement commenté dans les rues de la capitale. Oui, si tant il est vrai, qu’il était à ce poste pour servir seulement son pays.

    Sory de Motti

 

 

L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.

Une Réaction à Tentative d’enlèvement sur la personne de la DG Sina Damba : Des soutiens à Issa Tiéman Diarra ?

  1. nordmali2012
    43 commentaires
    30 nov 2012 à 18:41

    Photo: si tu es boubou, tu sors boubou.