Clash au CNID : Le bureau régional de Tombouctou claque la porte

7

C’est une véritable saignée que le parti de Maitre Mountaga Tall vient de subir dans la cité des 333 saints. En effet, le bureau régional CNID de Tombouctou, le mouvement des jeunes et celui des femmes, viennent de claquer la porte de ce parti. Ils entrainent avec eux le maire de Ber et les sept conseillers communaux CNID de la région de Tombouctou.

cnidDans leur lettre de démission en date du 30 avril, les partants dénoncent la mauvaise gestion par le parti  de la question du nord-Mali. Ils disent s’insurger contre la mauvaise gestion par le CNID de la transition et la position ambiguë que le parti a entretenue après les événements du 22 mars. Ils ont aussi dénoncé ce qu’ils ont qualifié de « gestion patrimoniale » des instances du parti par une poignée d’individus.

 

Autant de faits qu’ils disent ne plus supporter parce que contraires à l’esprit démocratique auquel ils demeurent attachés.

 

Avec ces démissions, le parti de Mountaga Tall perd des valeurs sûres dans la cité des 333 saints à l’image de Sané Chérif Alpha, Baba Moulaye et Cheickna Ahmed Baba Cissé non moins membre du comité directeur CNID.

 

Depuis sa création, le CNID s’est toujours classé comme la troisième force politique de Tombouctou après l’Adema et l’UM Rda.

 

Les partants sont annoncés du côté du Parena de Tiéblé Dramé.

 

Abdoulaye  DIARRA

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Dommage !aussi car le CNID est un creusé d’individus qui conservent encore beaucoup de dignité .Mais comme pour l’ellite aux affaires…elle est sans valeur probante,il convient de supprimer ce parti ou l’affaiblir comme ça été fait pour l’armée .Triste Mali.

  2. Les démocrates doivent se retrouver au delà des ambitions personnelles la République doit unir les patriotes Tiebilé est du côté de la République personne ne peut douter de son amour pour ce pays dès son jeune âge il fut emprisonné (22)ans en 1977 et depuis il mène ce combat sans repli emprisonné plusieurs fois exilé pendant 10 ans le soutenir est un devoir patriotique

  3. excellent, monsieur. merci à vous d’avoir pris vos distances avec TALL qui n’est ni plus ni moins qu’un vulgaire putschiste!! En cela vous avez servi le Mali, vous avez servi la republique, vous avez servi les lois de la republique. Que Dieu maudisse les putschistes et tous les hommes politiques qui les ont soutenu. Amen

    • Mr Tall est victime de ce qu’il conserve en lui en matière d’honnêteté .Il ne favorise pas le retour a ses affaires…de la mafia qui le menace pour avoir osé dire la vérité sur leurs vraies identités immorales s/c de la politique.

  4. ils peuvent partir; le cnid reste le cnid. après le départ de tieble; yoro hamidou diabaté et autre; a presse malienne a enterré le cnid.
    le départ de n’diaye bah ce fut le même cas; et aujourd’hui ont nous parlent des paparazzi.
    le cnid est debout pour jamais.

  5. Bien fait pour moutaga Tall il n’a rien vu d’abord .comment un acteur important de la démocratie peut soutenir un coup d’ETA ?je trouve ça inexplicable . Simplement pathétique

    • Quelle démocratie?un peu de serieux svp.La langue de bois ne satisfait même plus les enfants.Il ne faut pas confondre mauvaise gouvernance qui se socle sur le banditisme politique et la démocratie .Le Mnla et machins…sont bien les produits de vos travestissements de la démocratie .

Comments are closed.