Commune rurale de Kalabancoro : Tiecoura Mamadou Diarra aux commandes de la mairie

0

Tiecoura Mamadou Diarra du RPM a été ce vendredi 28 avril, maire de la commune de Kalabancoro. Il remplace Issa Bocar Ballo qui a boycotté la cérémonie.

Ils étaient là : Vieux, enfants, femmes venus des villages de la commune à être les témoins de l’investiture du maire de Kalabancoro, Tiecoura M. Diarra, du RPM. C’est le prefet de Kati accompagné par le sous-préfet de Kalabancoro qui a procédé à son installation.

La cérémonie d’installation qui a eu lieu à la mairie de la localité a connu une mobilisation des grands jours de la population, avec toutefois, l’absence remarquée du maire sortant Issa Ballo du Cnid.
Avant le début effectif de la cérémonie, les notables de Kalabancoro, les représentants des chefs de villages des douze villages de la commune de Kalabancoro, les représentants des femmes, des jeunes, bref des différentes couches socio-économique du quartier étaient déjà en place. Ils étaient tenus en haleine par des troupes locales de danse traditionnelle venues des contrés pour la circonstance.

Le représentant du chef du village de Kalabancoro a salué la mobilisation des populations à cet événement. Mobilisation qui témoigne, selon lui, de la confiance qu’elle a placée au maire Diarra. Les coutumiers ont surtout, demandé à chacun et à tous d’accompagner le maire élu, avec « amour, sincérité et vérité », afin qu’il réussisse sa mission à la tête de la mairie.

Dans la salle de délibération, loin des yeux indiscrets et des journalistes qui ont été priés de quitter la salle, le Prefet de Kati, a porté l’écharpe municipale au maire sous les applaudissements des conseillers.
Le maire Diarra a adressé ses premiers mots de reconnaissance à ses militants et sympathisants, à la population de Kalaban qu’il a « particulièrement » remercié et aux conseillers qui lui ont fait confiance. Après l’investiture, le maire et sa suite ont été ovationné par le public et par plusieurs partisans.

Le maire compte s’investir davantage pour résoudre les questions d’assainissement, de santé et d’éducation, avec un accent particulier sur la résolution des difficultés de gestion du foncier, avec le soutien de tous. Pour cela, Tiecoura Diarra dit placer son mandat, sous le signe de la cohésion, de l’union et du rassemblement, « de la continuité des actions dans le travail bien fait ».

Après l’installation du maire, Tiecoura Diarra, les conseillers présents à la ceremonie ont procédé à l’élection du bureau communal. Ainsi, le bureau se compose comme suit : 1er adjoint au maire, Hamala Sidibé du parti PRVM-Fasoko, 2e adjoint Mamadou Keita du RPM. Le 3e adjoint est revenu à Lamine Sangaré du REDD et le 4e adjoint est allé à Abdoulaye Baba Touré (Indépendant Siguida Yelen). Ina Maiga de l’URD fait son entrée au bureau communal, elle occupe le poste de 5e adjoint au maire.

Après les élections du 26 novembre, certaines formations et indépendants ont attaqués les résultats proclamés par le Prefet de Kati, président de la Commission de proclamation des résultats devant la justice. Plus de trois mois après une bataille judiciaire acharnée, la Cour Suprême du Mali a rendu son Arrêt : Le RPM vient en tete des élections à Kalabancoro.
Issa Diarra

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here