Communiqué conjoint SADI/CNAS-FASO Hèrè

0
2





Comme nous vous l’avons dit, la fin de règne du régime ATT sera difficile, voir apocalyptique si lui et ses camarades ne prennent pas gars. Voilà deux partis (SADI et CNAS Faso Hère), qui montent au créneau pour dénoncer ce qu’ils appellent : « la gestion catastrophique du pays en rupture avec els idéaux du 22 septembre 1960 ». Lisez plutôt. 

 

Dénonciation de la gestion catastrophique du pouvoir

« Le lundi 16 janvier 2012, une délégation du Bureau Politique de la CNAS-Faso Hèrè (Convention Nationale pour une Afrique Solidaire) conduite par le Dr Soumana Sako s’est rendue au siège du Parti SADI (Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance) pour y rencontrer son bureau politique dirigé par son Président Cheick Oumar Sissoko.

 

Les deux délégations ont échangé sur les questions d’intérêt national et ont constaté une identité de vue sur toutes les préoccupations exprimées de part et d’autre, notamment les élections générales de 2012, la situation sécuritaire dans le nord-Mali, l’école, la marchandisation de la santé, la famine galopante, l’accaparement des terres, le chômage des jeunes, la dégradation alarmante des conditions socio-économiques de notre pays et l’absence affligeante de toute perspective concrète d’amélioration de cette situation de la part du régime en place.

 

La CNAS Faso-Hèrè et le Parti SADI s’inscrivent résolument dans une dynamique de rupture avec cette gestion catastrophique de notre pays en porte-à faux avec les idéaux du 22 septembre 1960 et du 26 mars 1991.

 

Les deux parties ont fait le constat de la volonté manifeste du Gouvernement de ne pas organiser des élections transparentes, régulières, crédibles et démocratiques, gages de paix.

La CNAS Faso Hère et le Parti SADI mettent en garde le Gouvernement contre toute tentative de confiscation du choix du peuple.

Les deux parties invitent les autorités à réunir les conditions pour la tenue d’élections crédibles, transparentes, libres et démocratiques pour permettre à notre peuple de faire un vote   libre et éclairé.

La CNAS Faso Hèrè et le Parti SADI ont convenu de conjuguer leurs efforts pour mobiliser et rassembler les maliens pour  la victoire du camp du changement au bénéfice du peuple ».

                                                                            

Bamako, le 16 janvier 2012

Pour le Bureau Politique National                          

 De la CNAS Faso-Hèrè                                               

  Pour le Bureau Politique SADI

Dr Soumana  Sako                                                    

Cheick Oumar Sissoko

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.