Conférence de la section RPM de Dioïla : L’honorable Mamadou Diarrassouba reconduit à la tête du bureau

3
L'honorable Mamadou Diarrassouba
L’honorable Mamadou Diarrassouba

Le renforcement des rangs du parti, la mobilisation des militants, la cohésion du groupe pour bien amorcer les élections communales et régionales à venir. Tels sont les engagements tenus, le week-end dernier, lors de la conférence de renouvellement du bureau de la section RPM de Dioïla.  Cette rencontre politique a mobilisé une forte délégation du bureau national du parti, des élus municipaux et législatifs du cercle ainsi que plusieurs notabilités de la circonscription pour élire, de façon consensuelle, des militants crédibles à la destinée du parti.

Les travaux de cette conférence, qui étaient dirigés par le député élu à Dioïla, l’honorable Mamadou Diarrassouba, ont démarré par la vérification des mandats des différents délégués conviés pour la circonstance. Une fois le contrôle des mandats des représentants des trois anciens bureaux terminé (le bureau de la section, ceux de l’Union des femmes et l’Union des jeunes RPM), le président de la séance a porté à la connaissance du public la présentation du rapport d’activités du bureau sortant qu’il a présidé  durant les quatre dernières années.

Pour commencer cet exercice, il a rendu hommage au Tout-puissant pour avoir permis la tenue de cette assemblée avant de saluer les militants pour les loyaux services rendus au parti qui ont permis l’élection du président Ibrahima Boubacar Keïta et la victoire aux législatives dans le cercle de Dioïla. Selon lui, le bureau précédent a organisé, pendant son mandat, 10 réunions de bureau et 8 conférences de section dans le cadre des préparatifs des élections présidentielles et législatives passées.

Aussi, l’honorable  Diarrassouba a ajouté que le bureau a travaillé constamment pour mettre en place 23 sous-sections des jeunes et des femmes à travers le cercle de Dioïla ainsi que l’organisation des échéances électorales passées qui ont vu la victoire du parti pour un coût total de 22 millions de FCFA. Après ces différents comptes rendus, le président de la séance a présenté la démission des bureaux. Ainsi, la commission d’investiture, à son tour, a pris la parole pour la mise en place de nouveaux bureaux. Pour ce faire, des panels consensuels ont été constitués conformément au règlement intérieur du bureau national du RPM.

Ces différentes consultations ont abouti à l’élection de l’honorable Mamadou Diarrassouba comme secrétaire général de la section RPM du cercle de Dioïla. Quant au bureau de l’Union des jeunes du RPM, il est dirigé par Daouda Koné alors que celui des femmes de la section du cercle est revenu à Manian Sangaré. Ces trois bureaux composés chacun de 71 membres ont été unanimement approuvés par l’assemblée et validés par la commission d’investiture. Pour finir, le nouveau secrétaire général a remercié ses camarades militants pour lui avoir renouvelé leur confiance avant de rassurer tout le monde de oeuvrer dans l’intérêt de tous pour la victoire du parti aux prochaines échéances électorales.

Des  adhésions de taille au RPM

En marge de cette conférence de section, le parti au pouvoir a bénéficié de l’adhésion des personnalités de premier ordre dans le cercle de Dioïla. Il s’agit de Seydou Tall, un opérateur économique très engagé dans l’éducation des enfants dans la localité de Fana qui, à lui seul, peut mobiliser les deux tiers de l’électorat de sa ville. Il faut également noter le ralliement de Issa Coulibaly, un entrepreneur en BTP qui a  lui aussi à son actif de nombreuses réalisations telles que la construction de ponts au profit de la localité de Banco. En outre, la section a enregistré l’adhésion de l’association Benkadi des femmes de Fana, des élus communaux et législatifs notamment l’honorable Daouda Coulibaly, élu sous les couleurs des FARE à Bèlèko. Ainsi, toutes ces personnalités ont pris l’engagement de travailler constamment pour apporter la victoire au parti aux prochaines élections communales et régionales. Ces adhésions massives viennent renforcer davantage la position du parti dans le cercle de Dioïla où il jouit déjà d’une stabilité politique.

               Siaka DIAMOUTENE, envoyé spécial

 

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Nene en bon militant RPM, il nous ait demandé simplement un peu de retenu. Comment tu comprends qu’un seul monsieur quitte Dioïla pour aller semer le trouble dans le travail de plusieurs hommes comme lui et à Gao.

  2. CE BAT.ARD DESHONORABLE FOUT LA MERDE DANS LA SECTION RPM DE GAO.ET FAIT LA PAIX CHEZ LUI.

  3. Moi je prends acte de cette mise en place de la section de Dioïla pour raison statutaire que le camarade ne doit pas être incapable à connaître. Mon parti se fera seulement par le respect de son SRI par les premiers responsables qui n'ont pas besoin de tomber aussi bas!!!

Comments are closed.