Conférence débat sur la sécurité au Mali : Les propositions du candidat Moussa Mara

0
0

Les élections générales de 2012 dans notre pays, s’approche à un rythme accéléré. Et les uns et les autres s’activent pour gagner le maximum de Maliens à leur cause. Et cela passe forcément par des rencontres avec les Maliens, à travers le pays et à l’extérieur du pays. C’est dans ce cadre que le candidat du parti YELEMA, M. Moussa Mara, s’est rendu dans la capitale du Balanzan (Ségou), pour animer une conférence débat sur le thème de «La sécurité pour tous : le devoir cardinal d’un Etat responsable».

Pour une énième fois, les responsables du parti YELEMA ont tenu leur promesse de venir discuter des chapitres et de leur estimation budgétaire avec les populations de base. Non seulement à Bamako, la capitale, mais dans les régions, à l’intérieur du pays aussi.
C’est donc, après plusieurs conférence sur des sujets débattus aussi importants les uns comme les autres, que les délégations se sont retrouvées à Ségou pour débattre à nouveau d’un des sujet les plus importants de l’actualité : La sécurité. Sans beaucoup de protocole, le président et candidat Moussa Mara prendra la parole pour souhaiter la plus chaleureuse des bienvenues à tout le monde et se tenant debout devant l’audience, il fera un exposé de près de 3 heures d’horloge. Les premiers mots de Moussa Mara devant les Ségoviens, ont été d’abord de crier son ras-le-bol face à la situation d’insécurité chronique des maliens partout à travers le pays et pire, à Bamako. Selon lui ‘’ Le Mali fait face a des situations d’insécurités très complexes qui menacent sa stabilité, compromet gravement les efforts de construction nationale des gouvernements successifs du Mali, mettent à mal sa cohésion sociale et enfreignent de manière significative tout espoir de développement humain des Maliens. Nous allons agir pour que la sécurité physique du Malien soit assuré, sur l’ensemble du territoire national, de manière durable dans le but de donner à notre pays le label de pays sûr parmi les plus sûrs du continent africain…’’ En tout et pour tout, Mara évoquera la question sécuritaire sous tous les angles. De la sécurité physique en passant par les autres aspects de la sécurité entre autre alimentaire, sanitaire, juridique…Moussa Mara a tout dit sans tabou, pour permettre aux uns et autres de comprendre que cette situation n’est pas une fin en soi, mais seulement l’échec d’un système qu’il faut coûte que coûte changer si on veut continuer à vivre en paix et en tranquillité chez nous. Le candidat Mara n’a pas manqué de se prononcer sur la situation du Nord qui, pour lui, doit est réglée par les armes, car toute personne qui s’attaque à la république et tue des Maliens ne doit en aucune manière être ménagée. Comme propositions concrètes, Mara dira : «Nous allons agir sur chacun des foyers d’insécurité, dans les différents secteurs de la vie publique pour qu’au delà de la sécurité physique, le malien soit en situation de sérénité et de souveraineté alimentaire, soit pour l’instauration et la préservation de la sécurité sanitaire, le maintien et le renforcement de la sécurité juridique…» Il a aussi demandé aux hommes de medias d’exiger un vrai débat de fond avec les candidats à la présidentielle pour faire connaître les projets de sociétés, afin de permettre aux Maliens de connaître réellement les idées des candidats et de faire leur choix en fonction.
Moussa KONDO, depuis Ségou

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.