Conférence nationale de la jeunesse Urd : Les jeunes payent la caution présidentielle de Soumaïla Cissé

0
1

Un mémorandum qui recense les préoccupations de la jeunesse malienne et un chèque de 10 millions de F CFA. Telle est la contribution de la Jeunesse de l’URD au candidat de ce parti à la présidentielle d’avril 2012.

“Soumi la solution ou rien”, “Unis tous derrière Soumi pour un Mali émergent”, “Soumi ami de la jeunesse”. Tels étaient des slogans qu’on pouvait lire sur les banderoles déployées par de milliers de jeunes venus dans toutes les régions pour la remise solennelle du mémorandum et le chèque symbolique de la caution du candidat au Palais de la culture Amadou Hampaté Bah, le samedi dernier. La cérémonie était présidée par le président du parti, Younoussi Touré, en présence du candidat Soumaila Cissé.
Le 10 mars 2012, au Palais de la culture Amadou Hampaté Bah, la Jeunesse de l’Union de la République pour la démocratie (URD), de nombreux mouvements et associations de soutien à Soumaila Cissé ont remis un mémorandum et un chèque de 10 millions de F CFA destiné à payer la caution du candidat à l’élection présidentielle. Ce geste des jeunes du parti est le résultat des activités réalisées depuis l’installation de leur bureau, le 26 février 2011.
Le porte-parole de la jeunesse a précisé que la tournée nationale faite dans le Mali profond et les échanges avec leurs camarades leur ont permis de recenser les préoccupations et recommandations du milieu jeune.
Les jeunes ont mentionné dans leur mémorandum, quelques  problèmes communs comme l’école, l’emploi et la sécurité. Pour le président des jeunes, Dr. Mamadou Diallo, cette œuvre de ses camarades symbolise l’unité d’un pays et de sa jeunesse autour d’un homme qui incarne un Mali fort, uni et prospère.
Cet engagement autour de Soumaila Cissé, a-t-il poursuivi, se justifie à travers ses qualités. Le président a remercié les jeunes du Mali, plus particulièrement ceux de la région de Kidal qui, malgré la situation sécuritaire, a mobilisé 335 000 F CFA.
Nabila Ibrahim Sogoba

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.