Conférence régionale de la CODEM à Ségou : Les militants mobilisés pour les élections locales et régionales

1

codem300x100Les locaux de la Conférence régionale des Chambres des métiers de la Cité des Balazans ont abrité, le samedi 22 août 2015, les assises de la conférence régionale du parti de la Convergence pour le développement du Mali(CODEM), présidée par le son vice-président, Abdoul Kassoum Touré. Cette rencontre a enregistré la présence des cadres du parti, des représentants des 7 cercles de Ségou, des délégués des sections venus des 30 communes rurales de la région et des représentants de partis amis, dont le PDES, l’US-RDA, l’ADEMA-PASJ et l’UDD.

Après les étapes de Sikasso, Bamako, Koulikoro, Kayes, Mopti, la région de Ségou a accueilli, ce weekend, la conférence régionale de la CODEM qui visait à mieux préparer les militants de la quatrième région aux échéances électorales à venir.

Dans son allocution de bienvenue, le Secrétaire général de la section CODEM de Ségou, Soumaïla Thiéro, a rappelé que les militants de sa branche, à l’image de ceux de l’ensemble des sections de la CODEM à travers le pays, avaient montré leur maturité précoce peu après la création du parti, en participant  aux élections municipales de 2009 au cours desquels ils ont réussi à faire élire des conseillers dans trois communes de Ségou, bien avant la mise en place de la section. Durant une journée bien remplie d’activités, les délégués de la CODEM venus des différents cercles de la région de Ségou, comme Macina, Baraoueli,  Bla, Tomian, San, Niono et les cadres du parti ont échangé sur la vie du parti et sur les préparatifs des élections municipales et régionales prévues pour octobre prochain. A l’issue des travaux de cette conférence régionale, les membres de la CODEM ont marqué leur soutien au Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, pour  « sa vision » et aux accords d’Alger signés les 15 mai et 20 juin 2015 pour la paix et la réconciliation dans un Mali « un et indivisible ». En outre, les militants et cadres de la CODEM ont manifesté leur inquiétude face à la multiplication des attaques çà et là à travers le pays, et réitéré leur soutien résolu aux initiatives de lutte contre cette insécurité grandissante. Aussi, les délégués de ce parti invitent le gouvernement à prendre toutes les dispositions pour sécuriser les paisibles populations et leurs biens, se déclarant, par ailleurs, favorables à la tenue des élections municipales et régionales aux dates proposées par le ministère de l’Administration territoriale. Dans son discours, le vice-président de la CODEM, Abdoul Kassoum Touré, a souligné  l’importance des électeurs de la région Ségou. « En politique, si tu ne trouves pas l’électorat de Ségou, il faut reconnaître que quelque chose te manque dans la conquête du pouvoir » a-t-il indiqué,  avant d’inviter les militants de son parti à se mobiliser derrière les idéaux du parti pour peser dans la balance lors des prochaines élections.

Moussa Dagnoko

               

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.