Conférence régionale des Sections Adema de Sikasso à Bougouni Sikasso promet 70% des voix à son candidat

0
5

 Après Ségou, le 5 mars 2012, Bougouni, la capitale du Banimonotié a accueilli hier dimanche la conférence régionale des Sections Adema PASJ de Sikasso. La forte mobilisation a rassuré le président, Dioncounda Traoré qui s’est dit toujours étonné et surpris par les nouvelles facettes du parti Adema PASJ.

 

C’est aux environs de 11 heures que le président candidat de l’Adema PASJ, le Prof. Dioncounda Traoré a fait son apparition dans le stade municipal, Sakoromery Diakité sous des tonnerres d’applaudissement de rythme et son de la musique du terroir.

Après un bain de foule pour rendre hommage aux milliers de militants et délégué venus des sept Cercles (Bougouni ; Yanfolila ; Koutiala ; Kadiolo ; Yorosso ; Kolondiéba et Sikasso) de la région de Sikasso, le Prof. Dioncounda a pris place entre le Secrétaire général de l’Adema PASJ de Sikasso, le Prof. Tiemoko Sangaré et le Coordinateur régionale de l’Adema PASJ de Sikasso, Abdoulaye Dembélé.

Dans son allocution de bienvenue, le Secrétaire général de l’Adema PASJ de Bougouni, le Prof. Tiemoko Sangaré a déclaré que c’est un grand honneur pour les militants Adema du Cercle de Bougouni d’abriter la présente cérémonie qui en a fait la capitale du Banimopnotié, celle de l’Adema toute la durée de l’évènement. «L’Adema se porte très bien à Bougouni et nous sommes à pied œuvre pour renforcer les bases du parti. L’Adema qui ne comptait qu’un seul député au début de ce mandat en compte aujourd’hui quatre élus. C’est la preuve du dynamisme du parti à Bougouni», a expliqué Tiemoko Sangaré. Insistant sur l’unité et la cohésion du parti retrouvé, grâce aux efforts de l’ensemble des Sections de Sikasso a martelé qu’ils sont en ordre de bataille pour assurer la victoire du PASJ aux élections à venir. «Nous promettons 70% pour des voix au candidat Dioncounda Traoré à l’élection présidentielle du 29 avril prochain», a promis le Prof. Tiemoko Sangaré.

A sa suite, Kader Maïga, au nom du président de la Coordination nationale de soutien à Dioncounda Traoré a rappelé le parcours atypique tant sur le plan éducatif que politique du candidat de l’Adema PASJ.

Pour sa part, le président du mouvement des jeunes, Lazare Timbeli s’est dit fier et content de l’accueil réservé par ses camarades.

Les témoignages du Colonel Youssouf Traoré de l’Alliance pour le Renouveau Politique (ARP) et de Tieman Coulibaly de l’UDD ont été plus qu’édifiant quant aux valeurs et qualités qu’incarne le candidat du parti de l’Adema PASJ, Dioncouda Traoré. «Il ne faut pas que les maliens se trompent d’objectif. Nous avons besoin d’un président et non un milliardaire», a martelé Tieman Coulibaly.

En 5 minutes, le président de l’Adema PASJ et candidat à l’élection présidentielle, Dioncounda Traoré s’est entretenu avec les militants de la région de Sikasso sur la vie parti et de la nation. «Je suis toujours étonné et toujours surpris de l’Adema. Chaque fois que vous vous rendez dans une localité, vous decouvrez une nouvelle facette de notre grand parti, l’Adema PASJ. Je suis particulièrement heureux mais pas de ce que j’ai entendu mais de ce que j’ai constaté, à savoir qu’à Bougouni et à Sikasso, l’unité, la solidarité, l’engagement et la fraternité règne», s’est félicité Dioncounda Traoré qui s’est ensuite dit fier de la mobilisation qui a commencé à Sikasso.

Toute chose qui rassure le candidat par rapport à l’avenir de sa candidature et celui de l’Adema aux élections présidentielles de 2012.

Soulignons qu’après la première étape de la journée consacrée aux discours et à la présentation des membres de la délégation nationale, une visite de courtoisie aux notables et au préfet, une rencontre avec les élus et cadre à mis fin à la journée. L’animation était assurée par Nawa Doumbia et Abdoulaye Diabaté.

Mamadou DIALLO «Mass»,

Envoyé spéciale à Bougouni

 

Conférence Régionale des sections de l’ADEMA/PASJ de la Région de Sikasso à Bougouni :

Une mobilisation indescriptible dans toutes ses formes

 

Après celles des régions de Mopti, de koulikoro, et de Ségou le 5 mars passé c’était le tour de la section de Bougouni d’organiser la Conférence Régionale des sections de l’ADEMA/PASJ de la Région de Sikasso.

Cette conférence régionale a réunis les délégués des sept sections de l’ADEMA /PASJ de la région de Sikasso.Cette conférence régionale de la région transfère à Bougouni a été  l’occasion pour le Secrétaire Général de la section de Bougouni M Tiemogo  Sangare  deuxième vice président du parti de montrer la capacité de mobilisation du parti dans la circonscription électorale de Bougouni.  Le stade municipal de la capitale du Banimonotie  a été pris d’assaut  dès les premières heures de la matinée par les militants de  l’ADEMA/PASJ et des partis alliés ainsi que le rassemblement pour les Actions concrètes conduites par son Président Racine Thiam. L’atmosphère était festive dans toute la ville , les jeunes garçons et filles habillés de tee-short aux couleurs du parti étaient visibles dans toutes les rues de la ville. Les femmes de Bougouni ne sont pas restées en marge de cet événement, elles sont sorties nombreuses pour accueillir le Président et candidat du parti Dioncounda Traoré  et sa délégation aux élections présidentielles du 29 avril 2012. Avant l’arrivé du Président ce sont les 350 délégués venus des sept sections de la région de Sikasso qui ont pris place dans la tribune du stade municipal.  Les représentants des sections de Sikasso, de Kolondieba, de Koutiala de Kadiolo de Yanfoyila ; Yorosso et de Bougouni ont accueillis le candidat du parti Dioncounda Traoré avec une grande ovation.

Pour une fois la mobilisation était à la hauteur des attentes pour les états majors du parti de l’abeilles . Les membres du comité exécutif sont venus très nombreux aussi à cette conférence Régionale des sections de l’ADEMA/PASJ de la Région de Sikasso. On notait la présence des cadres du parti qui ont réaffirmé encore l’unité du parti derrière leur candidat. A Bougouni , nous avons constaté l’engagement de chacun et la solidarité de tous pour sauver la cause électorale du parti ADEMA qui est celle de  conquérir et d’exercer le pourvoir. La cohésion et l’unité  au sein de  l’ADEMA/PASJ prédisposent déjà ce parti dans une posture électorale favorable permettant l’accession à la magistrature suprême avec des militants  prenant fait et cause  pour la victoire du parti aux élections présidentielles.  C’est ainsi que les délégués de la région de Sikasso ont promis la victoire à leur candidat dans toutes les circonscriptions électorales de la région. Après cette mobilisation indescriptibles et hors d’estimation de la section ADEMA/PASJ de Bougouni, les abeilles se donnent rendez-vous le week -and  prochain dans la région de Kayes pour jauger une fois de plus leurs atouts électoraux avant le début de la campagne des élections présidentielles.

S. DEMBELE

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.