Conférence de cadres de la section Adema de Kati: Toute la victoire pour la présidentielle de 2012

0
0

Le bureau de la section Adéma de Kati a tenu samedi 24 décembre dernier dans la salle de conférence du conseil de cercle de Kati,  sa conférence de cadres regroupant, le président de la coordination régionale, Boubacar Camara, le secrétaire général de la section, N’Tji Konaré,  les députés, les maires, les mouvements des femmes et des jeunes, le secrétaire politique du BPN, Makan Moussa Sissoko, etc. Une conférence qui s’est planchée sur les élections générales de 2012.

Assurer la victoire de l’Adéma et celle du référendum constitutionnel en 2012,  tels ont été les sujets phares largement débattus au cours de la conférence de cadres de la section Adéma de Kati tenue le samedi 24 décembre 2011 dans la salle de conférence du conseil de cercle de Kati. La conférence qui a regroupé des centaines de participants s’inscrivait dans le cadre des préparatifs des élections générales de 2012.

 

En prélude à cette rencontre importante, la coordination régionale de l’Adéma à Koulikoro avait initié une tournée régionale en vue de prendre contact avec les militants dans les différents cercles de la région de Koulikoro dont Kati a marqué la fin. Placée sous la présidence de la coordination régionale, cette conférence de cadres s’est penchée sur les stratégies à mener pour la victoire de l’Adéma en 2012,  la présentation du candidat Dioncounda aux nouveaux militants,  le profil de l’électeur de 2012 et un appel à l’endroit de la jeunesse. 

 

 

Pour le coordinateur régional de l’Adéma, Boubacar Camara, cette conférence de cadres de la section Adéma de Kati marque la fin de la tournée régionale du parti, qui a permis à la coordination d’apprécier  les forces et les faiblesses des différents cercles par rapport aux élections générales de 2012. Il a tenu à « rendre hommage à tous les militants des différents cercles visités pour leurs engagements et singulièrement les cercles de : Banamba, qui ont décidé de prendre en charge leurs frais de campagne pour 2012 ; Nara, pour leur démonstration de force à travers leur  mobilisation et leurs réalisations ; Kati, qui est en train de mettre les bouchées doubles pour une victoire écrasante du candidat ». Pour le secrétaire général de la section, N’Tji Konaré, tout en se réjouissant de la tenue de cette conférence, indiquera que les apprentis sorciers qui ont vocation à démobiliser les militants n’auront de chance cette fois-ci, puisque ses militants sont unis et engagés pour la victoire du candidat de l’Adéma. Le maire de la Commune urbaine de Kati, Hamala  Haïdara, dira qu’« Il n’est pas acceptable que l’Adéma avec ses 18 maires et ses 7 députés dans le cercle de Kati, soit battu par un autre parti. Mais, ça ne sera pas une partie de plaisir de battre l’Adéma à Kati. Nous avons déjà l’aval des chefs de quartiers. Les militants qui soutiendront d’autres candidats en clandestinité vont subir les foudres du parti.   Il n’ya pas d’illusions à se faire, nous allons gagner les élections en 2012 ». Les représentants du mouvement des femmes et des jeunes ont laissé entendre qu’ils sont unifiés et parlent le même langage, celui de la victoire du candidat de l’Adéma en 2012. Cette conférence de cadres a été marquée également  par la lecture des motions. Concernant la crise au nord, la conférence a condamné les évènements survenus au nord et réaffirme son soutien au président pour ses actions. Aussi, la conférence a invité les militants Adéma à se mobiliser pour une victoire écrasante au référendum du 29 avril prochain. Elle s’est également réjouie du vote du code de personnes et de la famille par les élus de la Nation. 

 

 

Ben Dao


NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.