Conférence régionale de la Codem : Yanfolila séduit par Poulo

0
0





                En délocalisant sa conférence régionale (Sikasso) dans la capitale du Wassoulou ce dimanche 08 janvier 2012, le parti de la quenouille poursuit sa stratégie de privilège pour la base. Yanfolila a donc saisi l’occasion pour exprimer le dynamisme de sa section qui a pu relever le défi de la mobilisation. C’est la salle de spectacle de la ville qui a abrité la cérémonie de cette conférence régionale qui avait mobilisé l’ensemble de la 3ème région à travers les sections des différents cercles.

            

    Cette tribune a permis au président du parti d’adresser certains faits aux participants mais aussi à l’ensemble de la nation. Ainsi, le président Housseyni Amion Guindo s’est étonné dans son intervention de cette tendance fâcheuse des Maliens à n’évoquer que simplement les échecs et les difficultés actuels du pays. Pour le président, il est temps que l’on commence à parler maintenant de nos réussites. Il s’agit d’évoquer souvent les réussites des différents régimes qui se sont succédés dans notre pays. Le président apprécie alors à sa juste valeur le bilan du président ATT qui s’apprête à quitter le pouvoir.

               

Le président Guindo est donc formel : " Le Mali a déjà commencé sa marche, arrêtons de dénoncer tout le temps, apprécions un peu ce qui se passe dans notre pays…"

              

  La CODEM vit à Yanfolila tout comme dans le reste de la région de Sikasso ou le parti est de loin le parti le plus implanté avec des structures dans la presque totalité des communes. C’est pourquoi le parti est aussi le second parti sur l’échiquier régional en terme de nombre de conseillers municipaux. Le président a aussi remercié énormément la section de la ville qui a réussi sa mobilisation, au-delà de la rumeur qui donne une réputation de cercle difficile en politique. Le président a étalé toute son admiration devant le dynamisme de son équipe. Le président Guindo a terminé son propos en réitérant son soutien au bilan du sortant tout en alertant l’opinion sur les insuffisances telles que : l’éducation, la justice, la paix. Il s’agit alors pour le président de continuer l’œuvre entamée en complétant les insuffisances.

               

Le président a rassuré sur la détermination de la CODEM à travers la coalition des PUR (Les Partis Unis pour la République) de participer activement à l’élection présidentielle.

              

  Contrairement aux spéculations et autres rumeurs il n’est pas question que la CODEM et ses alliés désistent pour qui que ce soit ; donc la CODEM est candidat pour apporter le changement réel tout espéré des populations. Le président de la CODEM est convaincu que l’heure de la CODEM et de ses alliés est arrivée ; ainsi le tournant générationnel est en marche. Il a terminé en rappelant à l’auditoire l’engagement et la détermination de la CODEM à aller au contact des populations à la base avec plus de 500 communes parcourues sur les 703 que compte notre pays.

              

  Pour le secrétaire général Alassane Abba : " Sikasso est énorme, car le senoufo est jaloux de la justice, à Sikasso c’est la valeur de l’homme qui compte, c’est seulement ici au Mali que tout le monde peut devenir député à condition d’être compétent…".

               

Pour le représentant des PUR, cette rencontre réconforte les PUR dans leur choix qui s’est porté sur le président Ousseyni Amion Guindo comme candidat des PUR.

             

   L’autre allié à savoir Me Harouna Touré, président de l’association " 22 septembre " et désormais vice-président de la CODEM souligne que Poulo est une chance extraordinaire de rupture et de changement et d’espoir pour le peuple. Le président de la CODEM est une chance pour la région de Sikasso est convaincu Me Touré. 

              

  Auparavant le secrétaire général de la section de Yanfolila avait dans son mot de bienvenue salué la confiance placée dans sa section, démentant du coup les pessimistes qui diabolisent Yanfolila.

                Il est important de préciser que des partis amis comme le RPM, l’URD, la CENAS Faso Hèré ont apporté leur soutien à la CODEM tout en appelant à l’unité et à la cohésion pour des élections réussies.

 

Youba KONATE

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.