Connexion Karim Keita-Bocary Tereta : Un danger pour le pouvoir d’IBK

8
Bocary Tereta et Karim Keita (G-D)
Bocary Tereta et Karim Keita (G-D)

Devenus très proches l’un de l’autre par la force des choses, après  l’élection d’IBK à la présidence de la République,  les deux ténors de la mouvance présidentielle, l’honorable Karim Kéita et le secrétaire général du Rassemblement Pour le Mali (Rpm), Bocary Téréta et non moins ministre du Développement Rural, sont aujourd’hui dans une logique d’accaparement de tous les postes stratégiques. Ce qui risque de mettre en mal le pouvoir du Mandé Massa.

 

Duo infernal, les deux faucons sont en train de terroriser non seulement les autres cadres du parti du Tisserand, mais aussi ceux de l’administration pour s’accaparer des postes stratégiques. Partout dans les lieux de causerie, les «grins» ou les salons feutrés de la capitale, les deux noms sont sur toutes les lèvres. Le poste le plus convoité par eux reste la Primature où tout est mis en œuvre pour en chasser Oumar Tatam Ly.

 

 

Très déterminé à reconquérir ce poste, l’honorable Karim Kéita ne cache plus son ambition. En témoigne ce qui s’est passé à Koulikoro entre les deux hommes lors de la cérémonie de sortie du bataillon «Balazan». Selon les sources, Karim aurait critiqué l’actuel Premier ministre qui s’était rendu à Koulikoro à bord d’un hélicoptère. Un comportement qui, selon les plus avertis, traduit tout un désamour entre les deux hommes. Selon d’autres sources, ce bras de fer entre Karim Kéita et Oumar Tatam Ly constituerait le blocage au remaniement ministériel tant attendu.

 

Influent depuis l’élection de son père à la magistrature suprême de notre pays, Karim Keïta veut se montrer incontournable dans la gestion des affaires de l’Etat. À regarder de près, le fils du président IBK a plus de considération que les ministres de la République et ses décisions sont respectées et prises au sérieux dans les rouages de l’administration.

 

Par ailleurs, sa connexion avec le secrétaire général du Rpm, Bocary Téréta, n’est pas sans conséquences pour le pouvoir d’IBK car les manœuvres des deux hommes commencent à faire des mécontents. À tous points de vue, la première victime et non la moindre de leur complicité est sans doute l’actuel Premier ministre Oumar Tatam, qu’ils cherchent à dégommer. Selon toute vraisemblance, le puissant secrétaire général du Rpm lorgnerait le poste de Premier ministre. En tout cas, contrairement à Oumar Tatam Ly, Bocary Téréta considéré comme un fidèle parmi les fidèles du président IBK, bénéficierait du soutien de la majorité présidentielle dont le plus influent demeure aujourd’hui Karim Kéita, qui veut l’imposer à tout prix.

 

Zakariyaou Fomba

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. laisser les gens vivre, pourquoi voir toujours le mal partout, IBK,KK et BT sont tous des maliens ils ne pourront rien faire au Mali a notre insu, Il faut avoir des preuves solides pour confirmer certaines accusations, les ont dit ne construit mais demolit au contraire. On est conscient k Karim et Bocary s’entendent bien, ca ne veut pas dire kil sont entrain d preparer un complot contre Oumar Tatam LY. kan meme!!!!!!!!!!!!!!!

  2. laisser les gens vivre, pourquopi voir toujours le mal parout, IBK,KK et BT sont tous des maliens ils ne pourront rien faire au Mali a notre insu, Il faut avoir des preuves solides pour confirmer certaines accusations, les ont dit ne construit mais demolit au contraire. On est conscient k Karim et Bocary s’entendent bien, ca ne veut pas dire kil sont entrain d preparer un complot contre Oumar Tatam LY. kan meme!!!!!!!!!!!!!!!

  3. monsieur le journaliste t’as si bien dit la majorité présidentielle ou du moins la majorité parlementaire, cette majorité est libre de choisir le PM a moins que tu ne cherche à faire les éloges de tatam ly. pour le cas de l’honorable Karim Keita il est élu national donc il a son mot à dire pour la gestion du pays, arrêter de le montre comme étant juste le fils du Président.

  4. 😳 Mr Bocary TERERA,l’un des étudiants maliens en ex URSS,qui n’a pas pu soutenir sa thèse a cause de sa faible,très faible note,c’est que le ridicule ne tue plus au MALI.Un peu de sérieux dans les nominations des responsables. Terera shame on you.Karim fait ceux que tu veux faire,car tu as été élu par des maliens qui n’ont certainement pas penser au MALIBA d’abord ,mais a leur poches,alors faite comme bon te semble,mais l’histoire te jugeras avec père et tes complices.Le Mali ne vous appartiendra jamais et sera pas non plus un bien héréditaire.

  5. Les maliens ont eu ce qu’ils ont cherché. Elire ce Karim de bouche ouverte comme député. Il n’a qu’à chercher à gérer l’affaire TomiGate qui enroule son Père dans la corruption au lieu de s’en prendre à OTL.

  6. Qu’ils se bouffent le nez entre eux, nous on veut vivre dignement chez nous, point

Comments are closed.