Conseil d’Administration du FARE : Les dépenses maîtrisées, des efforts à saluer

1
Amadou Cissé, Président des jeunes du parti FARE ANKA WULI
Une vue des responsables du Parti

La 38ème session ordinaire du Conseil d’administration du Fonds auto-renouvelable pour l’emploi (FARE) s’est déroulée le mercredi 27 décembre 2017 dans la salle de conférence de ladite structure. La cérémonie d’ouverture était présidée par M. Ibrahim AG NOCK, président du Conseil d’administration, en présence du directeur général du FARE, Mamadou Batcho TOURE.

Cette session traditionnelle a été consacrée à l’examen et l’adoption du projet de budget et du projet de programme d’activités au titre de l’exercice 2018. A l’analyse du point d’exécution du budget 2017, on constate que les dépenses sont maîtrisées. Ce qui a permis au Président du Conseil d’Administration de saluer les efforts de la Direction Exécutive. Le projet de budget 2018, soumis par la direction exécutive à l’appréciation, est arrêté en recettes et en dépenses  à 3.285.980.185 FCFA. Il revient aux administrateurs de l’examiner et de donner des orientations claires et précises à la Direction Exécutive de l’association. Le programme d’activités 2018 a pour ambition d’accompagner le Gouvernement dans  la mise en œuvre de la Politique Nationale de l’Emploi et s’inscrit en droite ligne  de la feuille de route du Ministère de  l’Emploi et de la Formation Professionnelle et du Plan opérationnel de la Déclaration de Politique Général du Premier Ministre. Il vise non seulement à consolider les acquis mais aussi et surtout à développer des actions, notamment la promotion de l’auto- emploi à travers l’appui à la création des PME et la promotion des entreprises existantes qui semble être la réponse effective et durable au défi du chômage des jeunes. Aussi et comme les autres années, la création et le renforcement des PME et PMI, moteur du développement et principal pourvoyeur d’emplois  qui constituent l’objet principal occuperont une place de choix au cours de l’année 2018. Ainsi, dans le domaine des activités de création et de développement d’entreprises, le programme prévoit la création de 510 PME et PMI pour un montant à garantir Un Milliard 785 Millions de FCFA avec la création de 1.910 emplois. En ce qui concerne le cautionnement des entreprises, 191 entreprises seront renforcées pour un montant de 910 millions de  FCFA, avec la création et le renforcement de 455 emplois permanents et 640 emplois par jour. Rappelons que le FARE est une structure à caractère associatif accomplissant des activités d’appui à la création et au développement d’entreprises initiées par des jeunes maliens âgés de 40 ans au plus. Ses principaux membres sont l’ANPE, l’INPS, la CCIM et la CNAR (Compagnie nationale d’assurance et réassurance). La présidence de son conseil d’administration est assurée par le Directeur général de l’ANPE.
Philippe Charles

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here