Communiqué du conseil des ministres du jeudi, 08 février 2018

7
Allocution du Président de la République, Chef de l’Etat S.E.M Ibrahim Boubacar KEÏTA à l’occasion du Conseil des Ministres inaugural du Gouvernement dirigé par M. Soumeylou Boubèye MAÏGA
Photo de familles des ministres avec le chef de l'Etat

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le jeudi 08 février 2018 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République.

Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil a :

– adopté des projets de texte ;

– procédé à des nominations.

– et entendu une communication.

AU CHAPITRE DES MESURES LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES

AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALE

Sur le rapport du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, le Conseil des Ministres a adopté des projets de texte portant ratification de l’Accord-cadre de financement par vente à tempérament et l’Accord de crédit-bail, signés à Washington, le 10 octobre 2017, entre le Gouvernement de la République du Mali et la Banque Islamique de Développement, en vue du financement du projet de construction de la Centrale électrique thermique de 100 Mégawatt à Sirakoro.

Dans le cadre du financement du Projet de construction de la Centrale électrique thermique de 100 Mégawatt à Sirakoro, la Banque Islamique de Développement a conclu avec le Gouvernement de la République du Mali :

– un Accord-cadre de financement par vente à tempérament accordant un prêt d’un montant n’excédant pas 5 millions 50 mille Euros, soit 3 milliards 312 millions 582 mille 849 francs CFA environ ;
– un Accord de Crédit-bail pour un montant ne dépassant pas 142 millions 950 mille Euros, soit 93 milliards 769 millions 53 mille 150 francs CFA environ.

Le projet, objet des présents accords de financement, vise à satisfaire la demande en électricité sur le réseau électrique national interconnecté, en particulier les besoins en électricité de la ville de Bamako et ses environs.

Sa réalisation permettra également de réduire les subventions au secteur de l’électricité et de diminuer le coût global de l’approvisionnement en électricité et les tarifs pratiqués.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES

Sur le rapport du ministre de l’Economie et des Finances, le Conseil des Ministres a adopté un projet de décret portant approbation du marché relatif à la fourniture, l’installation et la mise en service de centrales hybrides photovoltaïques-diesel dans trois localités en République du Mali : Diondiori, Diafarabé et Kokry.

Le marché, d’un montant de 2 milliards 452 millions 19 mille 214 francs CFA toutes taxes comprises et un délai d’exécution de 49 semaines, est conclu entre le Gouvernement de la République du Mali et le Groupement SAGEMCOM ENERGY et SAGEMCOM-MALI.

L’exécution du marché s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Systèmes Hybrides d’Electrification Rurale. Elle permettra d’améliorer l’accès des populations rurales et péri urbaines défavorisées à des services énergétiques de base.

Le financement du marché est assuré par la Banque Mondiale.

AU CHAPITRE DES MESURES INDIVIDUELLES

Le Conseil des Ministres a procédé aux nominations suivantes :

AU TITRE DU MINISTERE DE LA DEFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS

– Haut fonctionnaire de Défense auprès du Ministère des Mines et du Pétrole
Lieutenant-colonel de Gendarmerie Seydou MARIKO.

– Haut fonctionnaire de Défense auprès du Ministère de l’Education Nationale
Colonel Faguimba KEITA.

– Haut fonctionnaire de Défense auprès du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique
Lieutenant-colonel Nouhoum N’DIAYE.

– Haut fonctionnaire de Défense auprès du Ministère du Commerce et de la Concurrence
Colonel Harouna HAIDARA.

– Haut fonctionnaire de Défense auprès du Ministère de la Culture
Colonel Batio TRAORE.

– Haut fonctionnaire de Défense auprès du Ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille
Lieutenant-colonel Zaleha ABDOULAYE.

– Haut fonctionnaire de Défense auprès du Ministère du Développement Industriel
Lieutenant-colonel Issa DIALLO.

– Haut fonctionnaire de Défense auprès du Ministère des Affaires Religieuses et du Culte
Lieutenant-colonel Abdoulaye Dantioko CAMARA.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE ET DE LA DECENTRALISATION

– Chargé de mission
Monsieur Allaye Oumar GUINDO, Socio-anthropologue.

– Gouverneur de la Région de Koulikoro
Colonel Mamary CAMARA.

AU TITRE DU MINISTERE DE LA SOLIDARITE ET DE L’ACTION HUMANITAIRE

– Directeur National du Développement Social
Monsieur Almahadi IBRAHIM, Professeur d’Enseignement Supérieur.

– Directeur Général de l’Observatoire du Développement Humain Durable et de la Lutte contre la Pauvreté
Monsieur Bouréma Fasséry BALLO, Ingénieur de la Statistique.

– Inspecteur à l’Inspection des Affaires Sociales
Monsieur Aboubakar Hamidou MAIGA, Administrateur de l’Action sociale.

AU TITRE DU MINISTERE DE LA SANTE ET DE L’HYGIENE PUBLIQUE

– Secrétaire général
Monsieur Mama COUMARE, Médecin.

– Conseillers techniques
 Monsieur Mohamed BERTHE, Médecin ;
 Monsieur Youssouf COULIBALY, Médecin Anesthésiste-réanimateur.

– Directeur National de la Santé
Monsieur Ousmane DEMBELE, Médecin.

– Directeur de la Cellule de Planification et de Statistique
Monsieur Aly DIOP, Planificateur

– Directeur des Ressources Humaines des Secteurs Santé, Développement Social et Promotion de la Famille
Monsieur Etienne COULIBALY, Administrateur civil.

AU TITRE DU MINISTERE DES DROITS DE L’HOMME

– Conseiller technique
Madame Tiouta TRAORE, Journaliste-Réalisateur.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE

– Chargés de mission
 Monsieur Oumarou KODIO, Planificateur ;
 Madame Fatoumata TOURE, Linguiste.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

– Conseiller technique
Monsieur Mamadou COUMARE, Maître Assistant.

– Directeur général du Centre national des Œuvres Universitaires
Colonel Ousmane DEMBELE.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE NUMERIQUE ET DE LA COMMUNICATION

– Directeur National de l’Economie Numérique
Docteur Hamidou TOGO, Professeur.

AU TITRE DU MINISTERE DU DEVELOPPEMENT LOCAL

– Conseillers techniques
 Monsieur Ibrahim ARBONCANA, Ingénieur de la Statistique ;
 Monsieur Oumar TOUNKARA, Ingénieur d’Agriculture et du Génie Rural ;
 Monsieur Ichiaka KEITA, Magistrat.

– Chargés de mission
 Monsieur Mohamed Ould MAMOUNY, Journaliste-Communicateur ;
 Madame Aïchatou CISSE, Juriste.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENERGIE ET DE L’EAU

– Secrétaire Général
Monsieur Moussa CISSE, Ingénieur de l’Industrie et des Mines.

– Analyste financier à la Commission de Régulation de l’Electricité et de l’Eau
Monsieur Mouroukoro SANGARE, Economiste.

AU TITRE DU MINISTERE DE LA PROMOTION DE LA FEMME, DE L’ENFANT ET DE LA FAMILLE

– Conseiller technique
Madame KEITA Yiraba KEITA, Inspecteur des Finances.

AU TITRE DU MINISTERE DES TRANSPORTS ET DU DESENCLAVEMENT

– Directeur général de l’Autorité Routière
Madame Lalla KOITE, Ingénieur de Génie Civil.

AU CHAPITRE DES COMMUNICATIONS

Le Conseil des Ministres a pris acte de l’arrestation des auteurs présumés du viol collectif d’une jeune fille à Bamako et a adressé ses vives félicitations aux forces armées et de sécurité.

Le Conseil des Ministres a invité les populations à renforcer la collaboration avec les forces armées et de sécurité dans la lutte contre la criminalité.

Bamako, le 08 février 2018

Le Secrétaire général du Gouvernement,

Madame SANOGO Aminata MALLE
Officier de l’Ordre national

 

porno
porno izle

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. 😊 LA LACHETE COLLECTIVE MALIENNE LE LARBINISME ISLAMIQUE LA MECHANCETE LA TRAITRISE PSEUDO INTELLECTUELLE😊

    👤 VOILA LES RAISONS DE LA DEFAITE (S IL YEN A) OU MAIGRE RESULTATS (SELON LES ESPERANCES DE CERTAINS)DE IBK! LE MALIEN ISLAMISE MEME EN
    FAMILLE, ATTENDS UN POUR GERER TOUT! IBK A PARIS DISAIT A LA DIASPORA MALIENNE ….NE ME FAITES PAS MONTER SUR L ARBRE POUR COUPER LE TRONC….LE MALIEN FRANCISE ET ISLAMISE EST UN MALHONNETE! PAS D ESPOIR! IBK DEVRAIT SE PRESERVER! IL L A FAIT! LEVEZ VOUS AVEC LUI! MEME UN LACHE DEVIENT BRAVE S IL A DERRIERE LUI DE BRAVES HOMMES ET FEMMES SINCERES (NON FRANCISLAMISES)! MEME LE CRAPAUD FERA FUIR LE LION S IL
    EST SUPPORTE DUEMENT!… 👤

    😊🔆👤SOGOLON DJATA KEITA(HERITIER) FILS DES KONATE (PERSONNE N EST CONTRE TOI) ET FRERE DES KROUBALI(INFLEXIBLES)A ETE SUPPORTE PAR TOUS
    AU MALI! MEME EXILE IL A ETE RAMENE ET AVEC SON PEUPLE ET DANS LES CONDITIONS INDIVIDUELLES QUE TOUS SAVENT A AMENER PAIX ET PROSPERITE SUR UN ESPACE PLUS GRAND QUE L EUROPE OCCIDENTAL! LE PROBLEME DU MALI EST UN PROBLEME EXISTENTIEL! NE LECHEZ PAS LES Qs ARABOFRANCAIS 👤🔆😊

  2. Non pas tout à fait ils sont entrain d assainir l’armée ces colonels comme n’ayant pas encore ete à la retraite et ne foutaient rien alors les moyens les plus appropriés pour enlever ces mauvaises graines de l armes sont de les déployer ainsi….
    Une excellence stratégie à mon avis..
    Des gradres obtenus au fond des bureaux avec des ventres ressemblant a des femmme enceinte de 8 mois..
    Ils étaient toujours assisent dans leurs bureau à Bko refusant de se rendre sur le champ de bataille et influencent négativement des jeunes militaires sur le terrain…avec des mauvais conseils.
    La ils sont maintenant ils peuvent continuer à bien dormir comme bcp d’autres fonctionnaires de l’état et n’auront plus droit et ni la possibilité de dicter des mauvaises stratégies ou des répliques tactiques de guerre car ils n’ont jamais connu de guerre et ne sont jamais battus donc ils ne connaissent kedalle….
    Cdt

  3. ILS ONT QUEL ÂGE CES “HAUTS MACHINS DE LA DÉFENSE “. AVEC L’INSÉCURITÉ GRANDISSANTE JE PENSE QUE TOUS NOS HAUTS CADRES DEVRAIENT RESTER MOBILISÉS ET ENGAGÉS PARTOUT SUR LE TERRITOIRE MAIS PAS DANS LES BUREAUX CLIMATISÉS.

  4. AU TITRE DU MINISTERE DE LA DEFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS

    “– Haut fonctionnaire de Défense auprès du Ministère des Mines et du Pétrole
    Lieutenant-colonel de Gendarmerie Seydou MARIKO.

    – Haut fonctionnaire de Défense auprès du Ministère de l’Education Nationale
    Colonel Faguimba KEITA.

    – Haut fonctionnaire de Défense auprès du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique
    Lieutenant-colonel Nouhoum N’DIAYE.

    – Haut fonctionnaire de Défense auprès du Ministère du Commerce et de la Concurrence
    Colonel Harouna HAIDARA.

    – Haut fonctionnaire de Défense auprès du Ministère de la Culture
    Colonel Batio TRAORE.

    – Haut fonctionnaire de Défense auprès du Ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille
    Lieutenant-colonel Zaleha ABDOULAYE.

    – Haut fonctionnaire de Défense auprès du Ministère du Développement Industriel
    Lieutenant-colonel Issa DIALLO.

    – Haut fonctionnaire de Défense auprès du Ministère des Affaires Religieuses et du Culte
    Lieutenant-colonel Abdoulaye Dantioko CAMARA….”

    Avec cette moquerie,nous assistons vraiment a la montee en puissance des famas et du G5 sahel..

    “Toute l’intelligence du monde est impuissante contre une idiotie a la mode.”

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here