Communiqué du conseil des ministres du mercredi 31 octobre 2012

14 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le palais présidentiel de Koulouba à Bamako.

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le mercredi 31 Octobre 2012 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence du Président de la République par Intérim, Son Excellence Monsieur Dioncounda TRAORE.  

Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil a :

-    adopté des projets de texte ;
-    entendu une communication et
-    procédé à des nominations.

AU CHAPITRE DES MESURES LEGISLATIVES

Sur présentation du ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, le Conseil des Ministres a adopté :

1°) Un projet de loi autorisant la ratification de l’Accord de prêt complémentaire, signé à Lomé, le 18 septembre 2012, entre le Gouvernement de la République du Mali et la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), pour le financement complémentaire du Projet d’Aménagement en 2 x 3 voies du Boulevard du 22 octobre 1946, en 2 x 2 voies de la Corniche, de renforcement de l’Avenue du 5 septembre et de construction d’un passage inférieur au Carrefour de l’ENSUP.

Dans le cadre de la réalisation du Projet d’aménagement en 2 x 3 voies du Boulevard du 22 octobre 1946, en 2 x 2 voies de la Corniche et du renforcement de l’Avenue du 5 septembre, il est envisagé l’exécution de travaux additionnels.

Le présent Accord de prêt, d’un montant de 6 milliards 647 millions de francs CFA, signé entre le Gouvernement de la République du Mali et la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) porte sur le financement complémentaire de ces travaux additionnels qui comprennent notamment :

-    la construction du passage inférieur au Carrefour de l’ENSUP sur la Corniche en lieu et place du giratoire ;

-    la démolition puis la reconstruction du pont sur le Diafaranakô ;

-    la construction d’un canal en béton armé sur la rivière Diafaranakô ainsi que l’aménagement des abords dudit canal ;

-    le renforcement de l’éclairage public sur la Corniche.

La ratification de l’Accord, objet de la présente loi permettra l’entrée en vigueur du prêt.

2°) Un projet de loi autorisant la ratification de l’Accord de prêt, signé à Lomé, le 18 septembre 2012, entre le Gouvernement de la République du Mali et la Banque Africaine de Développement (BOAD), pour le financement partiel du Projet de construction en 2 x 2 voies de l’autoroute Bamako- Ségou.

Par un Accord signé le 18 septembre 2012 à Lomé, la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) octroie à notre pays un prêt d’un montant  de 10 milliards de francs CFA.

Le prêt va contribuer au financement partiel du Projet de construction en 2 x 2 voies de l’autoroute Bamako-Ségou qui vise notamment, à améliorer le niveau de service de la route, à renforcer la sécurité routière et à réduire le temps de parcours.

Les travaux prévus dans ce cadre portent sur :

-    la réhabilitation et l’élargissement de la voie existante ;
-    la construction d’une nouvelle voie ;
-    la construction de trois ouvrages d’art et l’aménagement d’aires de stationnement aux abords du tronçon.

La ratification de l’Accord est une formalité préalable à l’entrée en vigueur du prêt.

AU CHAPITRE DES MESURES INDIVIDUELLES

Le Conseil des Ministres  a procédé aux nominations suivantes :

AU TITRE DU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS

-Conseiller technique :
Colonel Abdrahamane BABY.

-Chargé de mission :
Colonel-Major  Abdrahmane Ould Meïdou MOHAMED.

- Haut Fonctionnaire de Défense auprès du Ministère de la Promotion des Langues et de l’Instruction Civique :
Colonel Oumar Mama TRAORE.

-Haut  Fonctionnaire de Défense  auprès du  Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle :
Colonel-major Diarikou TRAORE.

AU TITRE DU MINISTÈRE DE L’EQUIPEMENT ET DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE :

-Conseiller Technique :

Monsieur Moulaye Chirfi HAIDARA,  Ingénieur de l’Agriculture et du Génie Rural ;

-Inspecteur en Chef à l’Inspection de l’Equipement et des Transports :
Monsieur Boubacar KOITA, Ingénieur des Constructions Civiles

-Directeur National de l’Aménagement du Territoire :
Monsieur Sambel Bana DIALLO, Ingénieur des Constructions Civiles.

AU TITRE DU MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT ET DE L’ASSAINISSEMENT

-Secrétaire Général :
Monsieur Félix DAKOUO, Ingénieur des Eaux et Forêts.

AU CHAPITRE DES COMMUNICATIONS

AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE, DES FINANCES ET DU BUDGET.

Le Conseil des Ministres a examiné une communication relative au rapport de la revue 2011 du Cadre Stratégique pour la Croissance et la Réduction de la Pauvreté (CSCRP 2007 – 2011).

Le Cadre Stratégique pour la Croissance et la Réduction de la Pauvreté (CSCRP) constitue le cadre de référence visant à assurer la coordination et la cohérence des interventions de l’Etat, du secteur privé et des partenaires techniques et financiers dans le développement socio-économique et dans la lutte contre la pauvreté dans notre pays.

Le Cadre Stratégique pour la Croissance et la Réduction  de la Pauvreté 2007 -2011 avait pour but de stimuler la croissance et de réduire significativement la pauvreté à travers le développement des infrastructures et du secteur productif, la poursuite et la consolidation des réformes structurelles et le renforcement du secteur social.

La revue du CSCRP 2007-2011, cinquième du genre, s’est tenue le 2 août 2012 et visait à évaluer la mise en œuvre du Cadre Stratégique pour la Croissance et la Réduction de  la Pauvreté, à identifier les principales contraintes qui ont entravé son exécution et à formuler des recommandations pour l’atteinte des objectifs fixés y compris les Objectifs du Millénaire pour le Développement.

Il ressort de cette revue qu’en dépit des progrès réalisés dans la plupart des domaines, l’objectif global de réduction de la pauvreté n’est pas atteint.

Le rapport de la revue qui explique cette situation, analyse les atouts, souligne les faiblesses, formule des recommandations en vue d’améliorer la situation économique, sociale et de renforcer la lutte contre la pauvreté. Il dégage des perspectives pour la période 2012 – 2014.

BAMAKO, LE 31 OCTOBRE 2012

LE SECRETAIRE GENERAL DU GOUVERNEMENT,

Madame DIAKITE Fatoumata N’DIAYE
Officier de l’Ordre National

 

14 Réactions à Communiqué du conseil des ministres du mercredi 31 octobre 2012

  1. beffodougou

    BONJOUR TOUT LE MONDE
    LE LT COLONEL DIALLO A PARLE ET TOUT LE MONDE CONTINUE DE PARLER.
    LE MALIEN DOIT ENFIN BOUGER, SI CERTAINS SOLDATS PENSENT COMME LE LT COLONEL DIALLO,
    VA FALLOIR QU’ILS SE RETROUVENT ENFIN.MÊME SI SANOGO VEUT AUSSI SAUVER LE MALI, IL SERA LE BIENVENU.
    SUR MALIWEB ON S’EST ASSEZ INSULTE ET ASSEZ PARLE.MAINTENANT AUX ACTES.
    1-RETROUVONS-NOUS SUR UNE PLATE FORME, PAR EXEMPLE SUR beffodougou@gmail.com.
    2-DEVENONS LES CATALISEURS QUI VONT FAIRE QUE NOS MILITAIRES SE RETROUVENT.
    3-PERMETTONS QUE NOS MILITAIRES SAUVENT LEUR HONNEUR EN RALLIANT MOPTI, REGROUPES TEL UN SEUL HOMME, POUR AU MOINS LIBERER DOUENTZA.
    LE RESTE NOUS ALLONS LE FAIRE AVEC LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE.
    LE MALIEN EST FIERTE ET JE PENSE BON SENS, ALORS CESSONS ENFIN DE PARLER ET AGISSONS.
    LA DIASPORA PEUT AIDER MATERIELLEMENT, J’OSE PENSER QUE LE LT COLONEL DIALLO N’A PAS RISQUE POUR RIEN.
    JE VOUS ATTENDS A L’ADRESSE CI-DESSUS INDIQUEE POUR QUE NOUS PUISSIONS ORGANISER TOUT CELA.
    L’APPEL EST LANCE A TOUT MALIEN, MILITAIRE ET CIVIL ,DE L’INTERIEUR COMME DE L’EXTERIEUR ;SOYONS UNIS ENFIN POUR LAVER L’AFFRONT. ON A ETE ASSEZ DIVISE.
    JE VOUS ATTENDS….

  2. SOUSOU

    C’est la miltarisation de l’administration. Au moment où d’autres s’affairent pour la liberation de notre pays,le gvt verse les militaires dans l’administration. Je pense qu’ils n’ont pas leur place là-bas, mais plutôt dans le nord.Les militaires doivent être affectés à leur mission de défense et de sécurisation des biens et des personnes. Après les événements du nord, aucun militaire ne doit plus dormir sous les clims et ils doivent être habitués à la souffrance poue qu’ils résistent devant n’importe quelles adversités.

  3. SACERDOCE

    Messieurs les ministres, combien de fois vous allez nous endetter pour Diafaran Kô alors que les quartiers comme Kalabancoro, Kabala, Tièbani n’ont pas encore accès ni à l’eau potable, ni à l’électricité courante??

  4. l'homme des tenebres

    Faites l’économie des militaires que vous nommez à des postes techniques. Leur place est ailleurs.

  5. 1FILSDUMALIBA

    Bravo frere moussa aga, je serai le porte parole linguistoque au pres du ministre. Ridicule. Bientot cheque malien son militaire. Quelle protection rapprocchee aucun djiadiste ne touche d’un poil un citoyen. :lol:

    • moussa ag

      :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
      Dis donc…ton idée n’est pas mauvaise….chaque malien son militaire et tant pis pour ceux qui ne sauront pas se « replier tactiquement » aussi vite que leur militaire :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

      Mon cher…on ne peut que rire pour se soulager…
      ces nominations ridicules de militaires à des postes inutiles pendant que le pays est en guerre et est occupé sur sa majorité sont inexplicables….

      La seule nomination que j’aurai peut être supporté…aurai été celle du Lieutenant Konare au près du Ministre de l’alphabétisation …. :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

      CE CANCRE N’ÉTAIT PAS PRÊT POUR PRIME TIME ET A RIDICULISER CES VAURIENS LA NUIT DU COUP D’ÉTAT AVEC SON NIVEAU DE LECTURE DE L’ÉCOLE FONDAMENTALE….SURTOUT QUE ATT LEUR A ÉCHAPPÉ ET ILS N’ONT PAS PU JOUER « SANOUNEGUENI »…..

      Moussa Ag, qui va commencer des entraînements des demain …pour s’assurer qu’il pourra courir aussi vite ou plus vite que son militaire…

      Je fini avec l’hymne de Kati

      « SI LE BARBU DÉCOUVRE SON FRONT…AU DEDANS SURTOUT AU NORD…DEBOUT SUR LES REMPARTS …NOUS SOMMES RÉSOLUS DE COURIR … POUR NOTRE VIE ET POUR TOI CAPI… »

  6. S L D

    INCROYABLE UN COLONEL DELEGUE AUPRES D UN MINISTERE CHARGE DE LA PROMOTION DES LANGUES QUELLE DECHEANCE

    • Le ridicule ne tue plus le militaire malien

      :lol: :lol: :lol:

    • moussa ag

      Comment?
      Ou étais tu tout ce temps?

      Tu veux me dire que tu ne vois pas la nécessité du colonel auprès du ministre des langues???
      N’oublies pas qu’on est en guerre …ET SI L’ENNEMI NOUS ATTAQUAIT SUR LE FRONT LINGUISTIQUE ???
      QUI VA NOUS DÉFENDRE???? :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

      Quelle Malédiction!!!!

      C’est le moyen que l’ASTRO-PM complice des cancres de soldats ratés a trouver pour implanter les soldats ratés et les proteger de leur sort …

      C’EST PAS POUR RIEN QUE LES CANCRES L’ONT IMPOSÉ COMME PM…QUI SE RESSEMBLE S’ASSEMBLE ..NON???

      Moussa Ag, qui suggère à son frère d’aller se faire vacciner contre les conneries en visitant les nominations des conseils de ministre passé…ON A FINI DE SE PLAINDRE DE CE DONT IL SE PLEIN…CE N’EST QUE NORMAL AUJOURD’HUI…d’autres cancres sur ce forum vont te dire que ça existait sous ATT…QUE DES RETARDES!!!

      • Miniankaden

        J’aurais eu honte à la place de ces officiers supérieurs!!!Et en plus, ils vont avoir des félicitations pour ces nominations..et le matin, ils dront à leur famille, je vais au..boulot! :lol:

  7. tabouchi

    Haut Fonctionnaire de Défense auprès du Ministère de…
    Bientot c’est tout un bataillon qui sera nomme dans l’administration. Des militaires qui n’ont meme pas le profil pour ces postes. Un pays est gere comme une entreprise pour donner des resultats positifs pour les fils du pays. A quoi bon nommer des militaires qui ne savent meme pas le sens de leur hymne nationale  » la mort vaut mieux que l’humiliation ». ILS preferent l’humiliation a la mort. C’est le monde entier qui vient faire la guerre a votre place . ILS ont le culot de se comparer a DE GAULLE Ces militaires. Ils sont sales, tres sales. Decheance morale totale.
    Un president de la Republique de part le pouvoir que lui confere la constitution qui refuse de prendre ses responsabilites pour mettre fin a cette humuliation au lieu de faire plaisir a ces cancres de kati etleur CMD.
    Au Mali tout le monde veut aller au paradis mais personne ne veut mourir.

  8. pointeur

    Voilà! cherchez des sous et investissez pour relancer l’économie d’abord avant de crier à la guerre pour s’entretuer inutilement d’autant plus qu’on qu’une dizaine de million au mali… :lol: continuez sur cette voie 8)

  9. veridique

    toujours la meme chose, la course aux postes par les militaires continue…vivement les soldats de la CEDEAO pour nous liberer

  10. veridique

    toujours l