Convention du Pdes des 17 et 18 décembre : Ahmed Sow et Abdoulaye Néné Coulibaly en vedettes

0
0





Le parti pour le développement économique et la solidarité (PDES) doit tenir sa convention ce samedi 17 décembre et dimanche 18 décembre 2011 au stade du 26 mars. Pour cette occasion, à un moment où la tension perceptible, deux courants vont faire la vedette. Il s’agit de ceux qui battent pour le choix d’un candidat potentiel et puis ceux qui se battent pour la cohésion afin de perpétuer au mieux les idéaux du Président de la République Amadou Toumani Touré.

                A quelques mois de la fin de son dernier mandat constitutionnel, ATT est confronté à d’énormes problèmes dont certains récurrents. A cet effet, il a plus besoin de ses alliés que quoi d’autres. Malheureusement, même le PDES qui se réclame de lui joue en spectacle.

                C’est dans cette optique le parti entend organiser sa 1ère convention nationale. Cette convention qui, de sources concordantes, devra se pencher sur la relecture des textes fondamentaux du parti, l’élection d’un bureau définitif, la mise en place d’une commission d’investiture qui ne va pas tarder à convoquer la conférence d’investiture pour permettre au candidat de se lancer dans la bataille.

                Pour ce fait, déjà le ton est donné. Car, il semble que par loyauté et afin de ne pas mettre les autres protagonistes sur le dos du Président ATT, Hamed Diané Séméga qui voulait s’appuyer sur le GRAM aurait décidé de ne plus se porter candidat. Avec cette donne, la voie reste ouverte pour Ahmed Sow à pouvoir porter l’étendard du parti en 2012. D’autant plus que certains proches du jeune ambitieux et très populaire Jeamille Bittar estime que la logique Pdes n’est plus à l’orde du jour à chez eux. Donc, Jeamille risque de transformer son UMAM en parti pour se présenter à la présidentielle en 2012. Et puis, d’autres sources très autorisées affirment que dans tout ça, le seul et qui a une base très solide qui n’a pas trahi les idéaux de ATT depuis demeure Dr Abdoulaye Néné Coulibaly. Qui, souligne-t-on, a toujours tenu le langage de la vérité. Il affirmerait à chaque occasion ceci : «Tout doit se bâtir autour de deux axes principaux à savoir : soutenir les actions du président ATT, vulgariser et pérenniser son œuvre.» C’est pourquoi certains responsables du parti se battraient afin qu’il prenne les destinées du parti ou qu’il soit un des vice-présidents ou encore le Secrétaire général bon teint du parti pour permettre au parti de respecter sa ligne de conduite.

                Quoi qu’on dise, hier après midi, le bureau national était en réunion extraordinaire pour éviter au parti le clash. Surtout qu’ATT aurait mis chacun en garde de tout mettre en exergue pour que le parti ne se donne pas en spectacle.

B. DABO

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.