Affaire du fonds mondial: Les inculpés devant le juge

8

ConformĂ©ment Ă  son calendrier, la session ordinaire de la Cour d’assisses siĂ©geant Ă  Bamako examine actuellement les versions des faits sur l’affaire dite Fonds mondial gĂ©rĂ© sous le rĂ©gime dĂ©chu par le dĂ©partement de la SantĂ©. ImpliquĂ©s pour atteinte aux biens publics, les inculpĂ©s  prĂ©sents, dont l’ancien ministre de la SantĂ©, Oumar Ibrahim TourĂ©, et ses compagnons connaitront leur sort le mardi 11 dĂ©cembre prochain.

Oumar Ibrahima Touré ancien ministre malien de la Santé

Dans aucun pays sĂ©rieux, on ne peut Ă©laborer des textes administratifs et judiciaires et ne pas les appliquer au moment opportun. La lutte contre la corruption, la malversation et la dilapidation des derniers publics par les plus hautes autoritĂ©s maliennes, mĂ©rite des sanctions exemplaires de leurs auteurs. Et cette affaire du Fonds mondial doit ĂȘtre Ă©lucidĂ©e de fond en comble. Mais comment le pot aux roses avait-il Ă©tĂ© dĂ©couvert ? Courant 2009, un contrĂŽle effectuĂ© par le ministĂšre de la SantĂ© avait permis  de dĂ©couvrir que le Comptable dudit Fonds,  Ichiaka Diallo (ĂągĂ© de 65 ans) avait procĂ©dĂ© Ă  des retraits sur les comptes bancaires de ce dĂ©partement par falsification de chĂšques. Ayant reconnu les faits, il avait Ă©tĂ© inculpĂ© d’atteinte aux biens publics et placĂ© immĂ©diatement sous  mandat de dĂ©pĂŽt.

Au cours de la procĂ©dure, des faits nouveaux rĂ©sultant des rapports Ă©tablis par le contrĂŽle gĂ©nĂ©ral des services publics et le bureau d’inspection du Fonds mondial avaient rĂ©vĂ©lĂ© que ledit Comptable n’était pas le seul dans ces malversations, mais que le Directeur administratif et financier (DAF) du dĂ©partement de la SantĂ© dont, Ousmane Diarra, le Directeur national de la SantĂ©, Toumani SidibĂ©, la Coordinatrice du Programme national de lutte contre la tuberculose (PNLT), Mme Alima Naco, son Adjoint, le comptable du PNLT, d es opĂ©rateurs Ă©conomiques de la place et d’autres agents du PNLT avaient Ă©galement participĂ© Ă  l’affaire en  confectionnant plusieurs faux documents, notamment de fausses factures de frais d’hĂŽtel au Mali et l’étranger, des assurances, des animations culturelles, des achats de carburant, etc. Donc, le procĂšs a d’emblĂ©e commencĂ© par le cas d’Ichiaka Diallo, ex-Comptable du Fonds mondial.

Devant une salle pleine Ă  craquer et une brochette d’avocats de la dĂ©fense, l’intĂ©ressĂ© a reconnu les faits qui lui sont reprochĂ©s, mais a dĂ©clarĂ© avoir  agi seul car il dĂ©tenait les chĂšques de l’opĂ©ration financiĂšre. Ainsi, sur 28 chĂšques ayant fait l’objet de retrait d’argent, il a reconnu avoir agi seul et de façon malhonnĂȘte, malgrĂ© le contrĂŽle de l’agent spĂ©cial du Fonds mondial, pour un montant de plus de 121 millions de FCFA. Le juge cherchait Ă  savoir comment les 18 autres chĂšques se sont volatilisĂ©s sans laisser de traces. InterpellĂ©, le RĂ©gisseur central, Doulaye Coulibaly, dĂ©clare que trois chĂšques Ă©taient destinĂ©s aux salaires et indemnitĂ©s du personnel : donc on se retrouve avec 15 chĂšques disparus, au lieu de 18. Aussi, le RĂ©gisseur argue qu’il n’est pas complice de la malversation d’Ichiaka Diallo, malgrĂ© leurs relations professionnelles. On a pu entendre l’intervention de l’ancien ministre Oumar Ibrahim TourĂ©.  Mais en tout Ă©tat de cause, la Cour d’assises statuera sur le sort des inculpĂ©s la semaine prochaine.

M. Bellem

 

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. On verra maintenant comme cette affaire d’armes servait de repentance pour ces faux militaires de Kati s’ils vont aller au front , il est temps d’arrĂȘter les discours les confĂ©rences inutiles rien que la guerre svp.

  2. c’est connu des fonctionnaires qui ont travaillĂ© avec Oumar TourĂ©. C’est un vrai anarqueur des fonds publics, comme d’ailleurs beaucoup de ses semblables de la mĂȘme provenance; jeveux dire ATT, LOBO, SOUMAILA CISSE et j’en passe.

  3. il n’est pas digne d’accuser des innocant parcequ’il travaille Ă  la direction nationnale de la santĂ© pourtant ils n’ont rien detourner.pauvre mali

  4. Au Mali c’est plus que jamais necesaire que l’impunite prenne fin. Il faut poursuivre les coupales et recuperer l’argent pour le destiner au peuble. Les maliens souffrent parceque des individus qui s’autoproclame religieux qui sont toujours a la mosquee ou a l’eglise volent des milliards, cela fait honte.

    • “je suis Malien” ce que tu dis est vrai mais malheureusement trĂšs thĂ©orique . Le fameux peuple dont tu parles c’est qui ? tu as postĂ© ce message du Canada mais apparemment tu connais pas bien le Mali . Si tous les voleurs doivent rembourser ça concernera tous les maliens travailleurs sauf si tu fais venir de l’Ă©tranger des policiers, gendarmes et tous les Ă©lĂ©ments de l’appareil judiciaire , parce que tout simplement un voleur ne peut pas et ne dois pas juger un autre voleur .
      Comme je l’ai toujours tous ces gens que tu vois accuser de vol ne sont que des boucs Ă©missaires parce que pour moi la maniĂšre la plus simple de savoir qui a volĂ© ou pas c’est comparer le patrimoine Ă  l’activitĂ© de chacun et lĂ  beaucoup de maliens dont personne n’a entendu devront fuir le Mali , mais malheureusement cela aussi ne pourra pas ĂȘtre fait par des maliens car la plus part des ses autoritĂ©s je veux dire ceux qui y travaillent sont directement concernĂ©s .
      comment peut-tu comprendre qu’un simple fonctionnaire quand on connait le niveau des salaires puisse construire une maison de 20.000.000 de fcfa ,avoir une voiture qui vaut 5.000.000 de fcfa , avoir la clim quand on connait le coĂ»t de l’électricitĂ© au mali pour ne citer que ceux-lĂ  .
      Les pouvoirs en place vous feront toujours croire qu’ils vont faire le grand mĂ©nage mais derriĂšre ça se dĂ©barrasserons de leurs adversaires .
      Moi je pense personnellement que personne ne peut revenir sur ce qui a Ă©tĂ© fait , pendant longtemps je l’ai pensĂ© c’est idĂ©aliste mais pas du tout rĂ©aliste . Ce que je pense est que si quelqu’un veut rĂ©ellement changer les choses qu’il commence dĂ©jĂ  par lui mĂȘme et ensuite il pourra arrĂȘter toutes ses pratiques , mais pour le moment on est loin du compte.
      En toute vĂ©ritĂ© j’avais cru en Cheick Modibo Diarra un moment pas pour rĂ©gler le problĂšme du nord mais essentiellement mettre un peu d’ordre dans la maison pour la simple raison qu’il n’a jamais travaillĂ© pour le Mali directement , il avait les mains propres si il avait acceptĂ© le sacrifice il aurait pu poser les premiĂšres d’un Mali nouveau mais depuis ses premiĂšres nominations , j’ai perdu toutes mes illusions j’ai compris qu’il n’Ă©tait guĂšre mieux que ses prĂ©dĂ©cesseurs , il Ă©tait lĂ  lui aussi pour son clan .

  5. Lefigaro.fr: source lefigaro.fr
    ********************************

    Mali: des armes arrivent de Guinée

    04/12/2012 | Mise Ă  jour : 19:46
    Des blindĂ©s et des armes achetĂ©s par le rĂ©gime du prĂ©sident malien dĂ©chu Amadou Toumani TourĂ© et qui Ă©taient bloquĂ©es en GuinĂ©e depuis juillet, sont arrivĂ©es aujourd’hui Ă  Bamako, a constatĂ© un journaliste de l’AFP, confirmant une dĂ©claration d’un responsable du ministĂšre malien de la DĂ©fense.

    “La CĂ©dĂ©ao (CommunautĂ© Ă©conomique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) a remis au Mali une lettre officielle annonçant qu’on pouvait dĂ©sormais rĂ©cupĂ©rer les armes bloquĂ©es Ă  Conakry. Donc, c’est tout Ă  fait normal que les armes rentrent Ă  la maison. Elles sont en route depuis vendredi nuit (30 novembre)”, a indiquĂ© ce responsable.

    Un convoi de plusieurs dizaines de camions transportant des blindĂ©s et des conteneurs, placĂ© sous protection militaire, est arrivĂ© Ă  Bamako aux alentours de 15H00 locales et GMT, a constatĂ© un journaliste de l’AFP.

    Le chef des putschistes accompagnait le convoi

    Le capitaine Amadou Haya Sanogo, chef des putschistes qui ont renversĂ© le 22 mars le prĂ©sident Amadou Toumani TourĂ©, accompagnait le convoi qui s’est dirigĂ© vers le camp militaire de Kati (prĂšs de Bamako), saluĂ© par un tintamarre de klaxons et par les passants aux cris de “Mali, Mali, Mali !”.

    La GuinĂ©e s’Ă©tait dite mi-octobre prĂȘte Ă  livrer ces armes au Mali, mais attendait le feu vert de la CĂ©dĂ©ao.

    Cette organisation avait donnĂ© son accord pour que ces armes soient bloquĂ©es en raison du coup d’Etat militaire du 22 mars et de la confusion crĂ©Ă©e par ce putsch ayant accĂ©lĂ©rĂ© la chute du nord du Mali aux mains de divers groupes armĂ©s dominĂ©s par des islamistes armĂ©s.

  6. Bien, est feel comme cela que nos dirigeants, cadres, peres et meres vont nous montrer comme example????

Comments are closed.