Arrestation de N’Diaye Bah : Justice ou cabale politique ?

27

Le mardi  6 novembre 2012 Ă  Bamako. La rumeur, telle une traĂźnĂ©e de poudre, a vite fait le tour de la ville. N’Diaye Bah, ministre de l’Artisanat et du Tourisme sans interruption  de 2002 Ă  2011, a Ă©tĂ© arrĂȘtĂ© et placĂ© en dĂ©tention Ă  la Maison centrale d’arrĂȘt de Bamako. On lui reproche le dĂ©tournement de fonds Ă  l’Omatho placĂ© sous sa tutelle. Curieusement, le directeur de ce service, Oumar Balla TourĂ©, poursuivi en mĂȘme temps que N’Diaye Bah est libre comme l’air. C’est pourquoi, au cours de la journĂ©e de mardi, Ă  la stupeur ressentie Ă  l’annonce de l’information ont succĂ©dĂ© les interrogations. Pourquoi fait-il l’objet de poursuites en ce moment  prĂ©cis et Ă  quelles fins ?

NDiaye bah

Le PrĂ©toire, fidĂšle Ă  une tradition bien Ă©tablie, ne s’est pas contentĂ© d’informations de seconde main et a enquĂȘtĂ©, en procĂ©dant Ă  des recoupements  et en s’intĂ©ressant aux sources  proches du dossier.
Il serait reprochĂ© Ă  Monsieur N’Diaye Ba, de sources  proches du dossier, le dĂ©tournement de plusieurs dizaines de millions de francs CFA. L’intĂ©ressĂ© aurait bĂ©nĂ©ficiĂ© de transferts de fonds en provenance d’un service placĂ© sous la tutelle du MinistĂšre de l’Artisanat, en l’occurrence l’Omatho dont il Ă©tait le premier responsable au moment des faits. Le directeur dudit service ferait d’ailleurs actuellement l’objet de poursuites et aurait Ă©tĂ© inculpĂ© d’atteinte aux biens publics, un crime Ă©conomique. C’est la version correspondant grosso modo Ă  la thĂšse soutenue par l’accusation et ce serait la raison pour laquelle le juge d’instruction du PĂŽle Ă©conomique, Yaya KarambĂ©, aurait placĂ© l’ancien ministre sous mandat de dĂ©pĂŽt, c’est-Ă -dire en prison.
A l’opposĂ©, l’on soutient que l’arrestation de l’ancien ministre, proche d’Att et par ailleurs l’un des leaders les plus actifs du Fdr, obĂ©it Ă  des considĂ©rations totalement Ă©trangĂšres Ă  la Justice. Elles seraient donc purement politiques.
A cet effet, l’on fait  valoir d’une part que N’Diaye Ba, en sa qualitĂ© de ministre, n’avait rien Ă  voir avec la gestion du service au sein duquel des irrĂ©gularitĂ©s auraient Ă©tĂ© commises, le service en question Ă©tant un organisme personnalisĂ© de l’Etat, dotĂ© de personnalitĂ© morale et de l’autonomie financiĂšre. Ce qui exclut toute implication du ministre de tutelle. Et d’autre part, l’on souligne le fait que la gestion de N’Diaye Ba Ă  la tĂȘte du MinistĂšre de l’Artisanat et du Tourisme a fait l’objet de nombreux contrĂŽles, audits et inspections, sans qu’en aucun moment le Ministre ait Ă©tĂ© suspectĂ© de mauvaise gestion ou de malversations. Le pire, ajoute-t-on, est que le directeur du service incriminĂ©, quoiqu’inculpĂ©, n’est pas placĂ© en dĂ©tention et vaque librement Ă  ses occupations.
Pourquoi des poursuites contre N’Diaye Ba maintenant ?
La dĂ©cision du juge Yaya KarembĂ© fait polĂ©mique. En effet, les circonstances particuliĂšres de l’arrestation de N’Diaye Ba, connu pour son activisme anti-putsch depuis le coup d’Etat du 22 mars 2012, font fatalement penser Ă  une machination politique. Face Ă  la froide prĂ©sentation «technique» des faits recueillis auprĂšs des  sources proches des autoritĂ©s de poursuite, c’est un tout autre son de cloche qu’on entend du cĂŽtĂ© des amis de l’ancien Ministre.
En effet, ces derniers insistent volontiers sur le fait que les poursuites visant l’homme sont engagĂ©es prĂšs de deux ans aprĂšs les dĂ©tournements de fonds supposĂ©s et mettent en avant la volontĂ© de certains cercles du pouvoir de neutraliser le Fdr, regroupement politique honni de la junte et du Premier ministre de Transition, Cheick Modibo Diarra.
L’objectif visĂ© serait donc Ă  double dĂ©tente: conforter les accusations de corruption et de mauvaise gestion lancĂ©e par les putschistes et leurs associĂ©s contre le rĂ©gime d’Att, en mettant en cause les figures emblĂ©matiques du pouvoir dĂ©chu, et neutraliser des adversaires politiques en les empĂȘchant de participer aux  scrutins  prĂ©sidentiel et lĂ©gislatif Ă  venir.
Pour les proches de l’ancien ministre, l’arrestation de celui-ci ne serait qu’un prĂ©lude Ă  la mise en place du dispositif judiciaire de la chasse aux sorciĂšres promise par le capitaine Sanogo, au lendemain de son coup d’Etat, contre les dirigeants du rĂ©gime d’Att. Et de rappeler que cette chasse aux sorciĂšres est depuis plusieurs mois mise en Ɠuvre au sein des administrations publiques et des dĂ©partements ministĂ©riels oĂč l’on assiste quotidiennement au limogeage de ceux qui sont Ă©tiquetĂ©s pro-Att.
Provoquer le vide au sein du camp rival et faire gagner le candidat du pouvoir, faute d’adversaires d’envergure, tel serait le but ultime poursuivi par les putschistes qui, se plaĂźt-on Ă  souligner dans les milieux proches du Fdr, ont contraint Ă  l’exil forcĂ© au moins trois des prĂ©sidentiables potentiels: Ahmed DianĂ© SĂ©mĂ©ga, rĂ©fugiĂ© au SĂ©nĂ©gal, Modibo SidibĂ© et SoumaĂŻla CissĂ©, exilĂ©s en France.
Inutile de souligner que si de telles accusations Ă©taient avĂ©rĂ©es, ce serait des centaines d’honnĂȘtes citoyens, qui n’ont eu que le tort de servir leur pays et de collaborer avec un prĂ©sident de la RĂ©publique dĂ©mocratiquement Ă©lu, qui seraient sous la menace de rĂšglements de comptes politiques, par Justice interposĂ©e et sous des prĂ©textes fallacieux.
ApprochĂ©s par nos soins, plusieurs responsables du Pdes, parti dont N’Diaye Ba est le 2Ăšme vice prĂ©sident, se sont refusĂ©s Ă  tout commentaire, affirmant vouloir en savoir davantage sur les chefs d’accusation qui ont pu motiver l’arrestation de leur camarade. Toutefois, ils nous ont rĂ©itĂ©rĂ© leur ferme volontĂ© de combattre toute tentative d’instrumentalisation de la Justice et redit leur confiance en N’Diaye Ba qui, selon eux, est un patriote engagĂ© et un homme d’une totale probitĂ© morale. Affaire Ă  suivre.
Birama FALL

PARTAGER

27 COMMENTAIRES

  1. PerseverezÂĄMonsieur le ministre de la justice.Tous ces fossoyeurs du MALI doivent rendre compte de leur gestion.CAIGA QUIEN CAIGA.Nos estan chupando la sangre.POR DIOSÂĄ

  2. je n’accuserais personne jusqu’à ce que la justice lui condamne car le mali est un pays de rumeurs et parfois trop d’égoĂŻsmes les vrais voleurs ne sont jamais inquiĂ©tĂ© de par leurs importance souvent ethnique si non quand j’Ă©coute les maliens parler mal d”un des ministres qui travaillais beaucoup et beaucoup trop au mali en la personne de semega que je ne suis pas proche de lui non mais il est avec Ousmane youssoufi MAiga l’un des rares MInistre maliens qui suivais leurs travail contrairement a beaucoup de ministres qui passais la journĂ©e dans les MAINS DES JOLIES FILLES BAMAKOISES PAR DIZAINES NE S’OCCUPAIS MÊME PAS DE LEURS FONCTIONS qui dormais jusqu’a 10 heures du MATIN SANS AUCUN RÉSULTAT JE NE SUIS PAS LA A LES DEFENDRE MAIS JE SAIS QU IL Y BIEN D’AUTRES MINISTRES ET ANCIENS MINISTRE QUI sont plus pourris que ses personnes citĂ©s mais ne serons jamais inquiĂ©tĂ© au mali pour des raisons que nous connaissons les Maliens n’aime pas les cadres et les ministres bon travailleurs et travailleuse

  3. Une dĂ©tention prĂ©ventive n’est pas une culpabilisation. La justice n’a pas encore commencĂ© son travail que les pros et antis se perdent dĂ©jĂ  en conjectures. N’Diaye Bah ne sera inculpĂ© que lorsque l’instruction l’aura Ă©tabli comme responsable des faits qui lui sont reprochĂ©s. Dans le cas contraire il sera purement et simplement relaxĂ© et sera donc libre d’ester en justice contre ceux qui l’auront injustement accusĂ©.
    Un peu de patience, messieurs les journalistes et commentateurs sur Maliweb.

  4. Les gars vous ĂȘtes fatiguĂ©s heinnnn 😆 😆 😆 😆 😆 😆 Ce Fall, c’est N Diaye Bah qui lui a offert un voyage pour la premiĂšre fois Ă  Paris!!! Qu’est ce que vous croyez ??? Lui il cherchera Ă  dire tout sauf la vĂ©ritĂ©!!!

  5. Monsieur le journaliste, en lisant ton article du dĂ©but jusqu’aux 2/3, je me disais que c’est un rĂ©cit bien menĂ© sans parti pris; mais malheureusement, on sent tout de suite votre coloration ou du moins pour qui vous roulez vers la fin de votre rĂ©cit.
    Dites-moi s’il vous plait! Qui a forcĂ© Ă  l’exil Semega (le griot de ATT)?
    Soyons sérieux!!!!

  6. bande des aigris!!! regardez seulement 8 mois pas d’inauguration et pose de la 1ere piere et vous parler de votre haine contre vous meme!!parceque c’est vous meme qui a les chialer apres

  7. monsieur le ministre de la juistice du mali faite beaucoup gaf car le mali un pays perssonnes ne peux faire face a cette coreptions ils ont touse de voleurs .parce que la coreptions aux mali c est une entreprisse.se comme une sossiete

  8. VIVE LA NOUVELLE JUSTICE DU MALI.

    CONTINUEZ, MESSIEURS LES JUSGES,
    LE BON BOULOT NE FAIT QUE COMMENCER.

    CHERCHEZ ENCORE LES AUTRES GROS POISSONS.

    CREUSEZ BIEN L’AFFAIRE DE L’INITIATIVE RIZ,
    PENCHEZ-VOUS AUSSI SUR L’HUICOMA,
    LE THE DE D. SEMAGA.

    FAITE RESSORTIR LE DOSSIER DU FONDS MONDIAL,
    DES MALADES ONT PERIS FAUTE DE MEDICAMENTS.

    VIVE LA NOUVELLE JUSTICE DU MALI.

    MONSIEUR LE MINISTRE, MONSIEUR DICKO DU POLE ECONOMIQIE, MONSIEUR TESSOUGUE, QUE DIEU VOUS DONNE LONGUE VIE.
    LE BOULOT NE FAIT QUE COMMENCER.
    QUE DIEU SOIT AVEC VOUS.

  9. Monsieur le journaliste, vous devez dĂ©missionner de votre boulot. Vous ne connaissez rien. MĂȘme ce prostituĂ© politique vaut mieux que vous. Qui N’diaye ba peut battre aux Ă©lections ? SoumaĂŻla CissĂ© a ruinĂ© toutes les institutions qu’il a dirrigĂ© au Mali (CMDT oĂč on a trouvĂ© des factures de 15 000 FCFA pour l’achat de bis). Pourquoi diane a fuit san^s que personne ne le cherche ?

    Barre toi

  10. PitiĂ© pour ce journaliste qui ne peux manger sans se prostituer. Le temps est venu maintenant pour faire vomir Ă  ces apatrides tous l’argent du contribuable qu’ils ont dĂ©tournĂ© de façon malhonnĂȘte.

    Ton journal fermera le jour oĂč tous seront Ă©crouĂ©s.

  11. En quoi l’arrestation de nDiaye Bah obeirait Ă  des considerations poltiques. Il netait meme pas un cadre visible du FDR comme l’est Iba NDiaye. Si les considerations politiques devaient prĂ©valoir, c’est ce dernier qui aurait Ă©tĂ© arrĂȘtĂ©. Quel est le poids poltique NDiaye Bah. Pensez que son incarcĂ©ration est poltique, c’est mal connaĂźtre le juge d’instruction (Yaya KarambĂ©) qui l’a mis sous mandat de dĂ©pot.
    Quand la justice sevit, vous dites que c’est politique, quand elle ne fait rien, vous ĂȘtes les premiers Ă  lui taper dessus.
    Tenez le vous pour dit: le Mali ne sera plus JAMAIS comme avant. :mrgreen: 😈

  12. c’est d’hommage pour le pays,des patriote sont entraĂźne d’etre arretĂ© car ils ont militer pour le redressement de la democratie de leur maliba.connaissant n’diaye ba je sais qu’il est incorruptible, et c’est quelqu’un qui a un morale d’enfer croyez-moi il ne se lissera pas faire. allah ka thienĂš dĂšmĂš

  13. Nous devons convenir qu’il est impĂ©rieux que des responsables doivent ĂȘtre punis pour les crimes qu’ils auront commis s’ils ne se justifie pas fut-il un ministre. C’est mĂȘme mieux ainsi, Ă©tant donnĂ© que les auteurs prĂ©sumĂ©s sont si nombreux qu’on a l’embaras par qui commencer.

  14. Complot politique ou vraie inculpation ce Mr Ă  qui j’avais beaucoup d’admiration m’a deçu sous ATT en quittant son parti pour le PDES afin de continuer Ă  bĂ©nĂ©ficier des faveurs du pouvoir dĂ©chu. La vie de traitre est ainsi faite une course sur le toit d’une maison. Qu’il mĂ©dite sur son sort Ă  Bamako Coura. Le tour attend d’autres malhonnĂštes fonctionnaires milliadaires sur le dos des millions de pauvres maliens. Que la justice continue son cours sans vengeance pour un Mali sure et appaisĂ©.

  15. Blocus_3, bonne analyse. Voici des journalistes prostituĂ©s qui prennent de l’argent avec les gens pour raconter des histoires. Il ment quand il dit qu’Oumar Balla est libre comme le vent. Je le mets au dĂ©fi de prouver que celui-ci est bien libre comme le vent. La politisation de cette affaire Ă©tait prĂ©visible mais cela n’Ă©branlera en rien la justice. Ces journaliste ont tors de ne pas savoir que le systĂšme judiciaire du rĂ©gime att n’est plus qu’un mauvais souvenir. Ce changement tant attendu se fera. Le journaliste parle de N’Diaye BA a qui. Qu’il sache que ce dernier a travaillĂ© avec des gens hein. Ce grand transhumant politique et surcroit lĂšche cul de Lobbo. Pour finir j’invite les animateurs de blog d’aller voir Ă  l’Office Malien du Tourisme et de l’HĂŽtellerie la plĂ©thore qu’il a crĂ©e pour rien. Les vrais travailleur de cette structure n’ont mĂȘme pas oĂč poser le pied. C’est cela la bonne gestion ? Cela n’est-il pas un dĂ©lit. Et que dire du nĂ©potisme dont il a fait montre dans la gestion des fonds PPTE de son dĂ©partement ? Alors, quand vous parler de ce type aux gens il faut faire trĂšs attention. Et vous nous parler de PDES, cette peste lĂ .

  16. Cela me fait encore plus peur pour mon pays.Au moment oĂč nous devons Ăątre unis et faire front contre l’ennemi commun, nous nous divisons par se genre d’arrestation, nous devenons faible et nous ne pourrons jamais terrasser cet ennemi;
    Que Le Seigneur des Univers sauve le Mali. Amen.

  17. Qu’il crĂȘve en tĂŽle, voilĂ  des Messieurs qui se permettaient de tout sous l’Ăšre ATT. Qu’attendons nous pour Ă©crouer Ahmed Diane SEMEGA et BITTAR?

    • il va falloir demander aux chinois de construire une nouvelle prisson ,trĂ©s trĂ©s grande pour tous ces messieurs ,car pas un seul d’entre eux a le cul propre :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  18. si c est un reglement de compte politic ,tout le mali va y passer,
    il y a pas un seul malien qui est clean que se soit directement ou indirectement, la chasse aux sorcieres ne nous menera nul part,que chacun s assume pour que le pays sort de l abime .an be no bala.

  19. Mr Fall toi tu es un faut journaliste qui prend une position sur un dossier dont tu n’a pas toutes les informations nĂ©cessaires,laisser faire la justice faire son travail si Mr Bah est innocent,il sera libre et c’est tout. 😀 😀 😀 😀 😀

Comments are closed.