Caisse Malienne de Sécurité Sociale – Polémique autour de l’achat d’un logiciel à 700 millions : La DG dément et précise!

1
Caisse Malienne de Sécurité Sociale : Polémique autour de l’achat d’un logiciel à 700 millions : La DG dément et précise!
La direction Générale de la Caisse Malienne de Sécurité Sociale

 

 

Suite à une information relative à l’achat d’un logiciel à environnement ‘’Oracle’’, de la Caisse Malienne de Sécurité Sociale à coût de 700 millions FCFA, depuis trois ans et dont la livraison tardait à se faire, et un marché dans lequel plus d’une source proche de ladite Caisse nous avait assuré d’un détournement de fonds publics de la part des premiers responsables de cette structure, nous avons approché la directrice Générale, afin d’être rassuré à l’écoute de  sa version de faits.

 

Sans nier que l’acquisition d’un logiciel à ‘’Environnement’’ est en cours depuis quelques années, la GD de la Caisse Malienne de Sécurité Sociale, Mme Oumou Marie Dicko, nous a tout d’abord donné la précision sur le montant alloué à l’achat dudit logiciel. Au lieu de 700 millions comme annoncé, le logiciel en question doit couter la somme de 418 millions de nos Francs. S’agissant du retard que certains font le rapport  à une machination de la Directrice, elle nous explique que pour acquérir un logiciel de ce type, il faut passer par l’installation de plusieurs modules qui prennent en compte toutes les spécificités du service. C’est pourquoi, de la passation du marché à nos jours, plusieurs modules ont déjà été testés et sont opérationnels au niveau de la Caisse. Ce sont entre autres : Les modules pour le Recouvrement ; la Gestion des carrières ; le Payement des pensions (qui était la principale fonction de la caisse avant d’être prise comme organisme de gestion délégué dans la mise en œuvre de l’AMO) ; le Recensement dans la base de données de tous les pensionnés affiliés à la Caisse de Retraite, afin d’ extraire ceux déjà décédés, actualiser ceux déjà affiliés et recenser les nouveaux retraités etc.

 

Tous ces modules sont des options du ‘’logiciel Oracle’’ qui, est en cours d’acquisition, et qui fonctionnent normalement à la CMSS.

 

Pourquoi le retard  accusé?

 

Selon la DG, la Caisse Malienne de Sécurité dans son rôle d’OGD, doit accomplir certaines conditions pour être en phase avec la CANAM qui est la structure chargée de la mise en œuvre effective de l’AMO. Donc au moment où la CANAM a été mise en place, il s’est posé un problème au niveau de leur logiciel. Et compte tenu du fait  que la CMSS est appelée à travailler sur les feuilles de soins de l’AMO et la liquidation des factures de l’Assurance Maladie Obligatoire, le ministre de l’époque du Développement Social a écrit à la CMSS afin de suspendre l’acquisition du ‘’Logiciel Oracle’’ pour éviter tout risque d’incompatibilité au moment de l’inter-phasage entre les deux structures. D’où la raison du retard qui n’est même pas un en soi,  quand on sait que l’acquisition d’un logiciel de ce type sans interruption peut souvent prendre plus  de 15 ans,  a ajouté un sous directeur de la CMSS.  A la Directrice Générale de rassurer qu’au jour d’aujourd’hui, toutes les dépenses relatives à l’achat de ce logiciel sont consignées dans les rapports de la Caisse et disponibles. Pour ce qui concerne le marché de ce Logiciel, elle a ajouté que cela s’est passé dans les règles selon les lois qui régissent les offres similaires. Aussi elle a rassuré que pour l’acquisition des modules complémentaires, il reste dans le compte de la CMSS, la somme de 83 millions FCFA, qui doit être versée dès que le Logiciel sera intégralement acquis.

 

Enfin, Mme Oumou Marie Dicko, nous a rassuré de la transparence totale, qui entoure ce dossier, et a tenu à rappeler que le Logiciel n’attend que la mise au point de celui de la CANAM, pour passer à l’inter-phasage et être entièrement acquis. Et le montant total du marché est de 418 millions FCFA et non 700 millions.

 

H.NGATTE

 

 

PARTAGER

1 commentaire

  1. je suis administrateur de base de données oracle 10gR2, donner nous les détails sur les spécificités du logiciels oracle (montre nous la facture dragoumera@gmail.com)et je vous donnerai le prix car 700 millions c’est trop pour un le prix de licence d’un logiciels et je ne pense pas du tout que cela vaut cet prix.
    les prétextes de la directrices ne tiennent pas du tout pour justifier cet prix en se basent sur les modules.

Comments are closed.