Corruption au Mali : L’axe du mal

18 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le rapport présenté par le Vérificateur général au président de la République par intérim semble nous rappeler que le bout du tunnel n’est pas pour demain. Les voleurs à col blanc détournent l’argent du contribuable au vu et su de tout le monde et se pavanent allègrement dans la cité. La corruption repose sur l’enrichissement illicite. Mais attention ! Quand on dit ça, on n’a encore rien dit parce que l’enrichissement illicite entraîne l’appauvrissement illicite. Cet enrichissement profite peut-être à 10% de la population et l’appauvrissement illicite de la population défavorise 90% de Maliens.

Comme exemple, vous prenez un jeune de 30 ans qui après deux ans de fonction est propriétaire de trois à cinq immeubles à Bamako. On dit qu’il est dans les affaires. Tout le monde sait au Mali ce que ça veut dire. Il a trouvé le bon circuit et quand ce circuit n’est pas politique, il est dans la drogue, il est dans les voitures d’occasions et tout le monde sait comment ça se passe, c’est-à-dire que l’Etat ne prend pas d’impôts et taxes car on use de circuits tortueux. On comprend comment l’ex-président fuyard s’est enrichi avec sa famille.

Mais la corruption est vécue dans notre pays comme partout où il y a de plus en plus de pauvreté. Et plus il y a des pauvres, plus il y a le «sauve qui peut». La corruption est vécue aujourd’hui au Mali comme quelque chose de bien pour ceux qui arrivent à s’y accrocher et tout le monde espère justement s’y accrocher. Ce n’est pas la pauvreté qui est au début de la corruption, c’est la corruption qui est au départ de la pauvreté.  Notre Mali est quand même un pays magnifique. Nous avons tout ce qu’il faut pour éradiquer dame pauvreté. Mais nous croisons les bras pour laisser les autres travailler à notre place. Il suffit de mettre le nez dans les chiffres pour avoir une idée de ce que ces entreprises minières embarquent chaque année pour d’autres cieux.  Eh bien, c’est la colonisation qui continue allègrement au vu et au su de tout le monde en ce 21 e siècle où il n’est pas rare d’entendre que la Banque mondiale et le Fmi ont des actions dans des sociétés minières. Les rapports sont remis chaque année et les corrompus et corrupteurs ne s’inquiètent point. Voilà les misères et les grandeurs des ONG de lutte contre la corruption. Misères plus que grandeurs.

Destin GNIMADI

SOURCE:  du   15 nov 2012.    

18 Réactions à Corruption au Mali : L’axe du mal

  1. blanche neige

    le Mali c’est le Far West de l’Afrique . Chacun fait ce qui lui plait . Il n’y a plus de lois sinon celle du plus fort ! Ceux qui logiquement devraient diriger s’en foutent ,leur seule obcession c’est l’election de 2013 :mrgreen: :mrgreen:

  2. 1FILSDUMALIBA

    La corruption est le cancer de notre societe actuelle de la tete au pied partout: koulouba, les ministeres, l’administration publique et privee etc…
    La question est surtout: quoi faire pour la reduire au max car elle ne peut pas etre eradiquee comme partout ailleurs dans le monde??? Peut etre Qu’ on doit commencer a soi meme et tranquillement l’entendre dans nos familles ainsi de suite. Pourquoi dans nos familles Pearce que actuellement si tu as du fric presque tout le monde et la grande famille t leche le C…, Je m’excuse du terme mais c’est une realite.
    Comme on le dit: DAN’BE TEE MOGO CHILA TOUGOUNIII.