Inculpation de l’ancien ministre de l’Artisanat et du Tourisme : Pourquoi N’Diaye Bah a-t-il été arrêté?

8 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

L’ancien ministre de l’Artisanat et du Tourisme, N’Diaye Bah, a été mis sous mandat de dépôt, entre 11 et 12 heures mardi dernier, par le juge d’instruction du Pôle économique et financier, Yaya Karembé.
Selon des sources judiciaires, on lui reproche des malversations financières à l’Office malien du tourisme et de l’hôtellerie (OMATHO). Aussitôt arrêté, N’Diaye Bah a été conduit à la Maison centrale d’arrêt de Bamako Coura.
Dans certains milieux, notamment au sein de son parti, le PDES, on tente de politiser  cette affaire. En effet, dans le parti des amis de l’ancien Président de la République déchu, on veut faire croire à un règlement de comptes politiques et l’on susurre qu’il paie son combat contre le coup d’Etat du 22 mars dernier au sein du FDR.
Au Pôle économique et financier, on ne veut pas entendre cette version. En effet, dans un entretien que nous avons eu avec le Procureur anti-corruption, Mohamed Sidda Dicko, celui-ci a été on ne peut plus clair: «ici, nous ne gérons pas le politique, nous ne sommes pas là pour faire du spectacle. Ce que je peux dire, c’est que c’est dans le cadre des enquêtes sur l’affaire de l’OMATHO. Pour le reste, je suis tenu par le secret de l’instruction, je ne peux donc vous en dire plus».
En outre, en septembre dernier, certains responsables de l’OMATHO ont été mis sous mandat de dépôt dans la même affaire. Il s’agit d’Oumar Balla Touré et Mamadou Kéita, tout deux anciens Directeurs de l’OMATHO, et de l’ex DAF Abdramane Kéita. Ces responsables sont emprisonnés depuis, en attendant leur jugement.
Par cette arrestation, le juge anti-corruption montre qu’il estime qu’il pèse sur N’Diaye Bah des charges qui motivent, selon ses investigations, l’inculpation de celui qui a dirigé le ministère de l’Artisanat et du Tourisme de 2003 à 2012. Il reste entendu qu’il bénéficie de la présomption d’innocence, jusqu’à ce que sa culpabilité soit établie par un jugement.
En tout cas, N’Diaye Bah est le premier ministre de l’ère ATT à se trouver, pour l’instant, derrière les barreaux pour de présumées malversations financières. Espérons que d’autres gros poissons tomberont eux aussi dans les filets de la justice, vu les milliards de manque à gagner que les rapports annuels du Vérificateur Général ont toujours signalés. Affaire à suivre.
Youssouf Diallo

SOURCE:  du   8 nov 2012.    

8 Réactions à Inculpation de l’ancien ministre de l’Artisanat et du Tourisme : Pourquoi N’Diaye Bah a-t-il été arrêté?

  1. bobac

    que le combat continue!

  2. Il est temps de juger tous les fossoyeurs de la republique et qu’ils servent d’exemple aux autres.Du courage Mr le procureur et monsieur le ministre de la justice.Le peuple malien est derrière vous.

  3. dakabiton

    mr le journaliste nous savons que la campagne à commence combien le 1er ministre ta donné? juste j’en veux au promoteur du journal car c’est l’image du journal que youssouf diallo est entrain de salir, à moins qu’il soit votre propre image.

  4. baka

    Monsieur Youssouf DIALLO merci de cet article objectif. Vous n’êtes pas comme cet autre journaliste auquel j’ai répondu par ceci-ci :
    Voici des journalistes prostitués qui prennent de l’argent avec des gens pour raconter des histoires. Il ment quand il dit qu’Oumar Balla est libre comme le vent. Je le mets au défi de prouver que celui-ci est bien libre comme le vent. La politisation de cette affaire était prévisible mais cela n’ébranlera en rien la justice. Ces journalistes ont tors de ne pas savoir que le système judiciaire du régime att n’est plus qu’un mauvais souvenir. Ce changement tant attendu se fera. Le journaliste parle de N’Diaye BA a qui ? Qu’il sache que ce dernier a travaillé avec des gens hein. Ce grand transhumant politique et de surcroit lèche cul de Lobbo. Pour finir j’invite les animateurs de ce blog à aller voir à l’Office Malien du Tourisme et de l’Hôtellerie la pléthore qu’il a crée pour rien. Les vrais travailleur de cette structure n’ont même pas où poser le pied. C’est cela la bonne gestion ? Cela n’est-il pas un délit. Et que dire du népotisme dont il a fait montre dans la gestion des fonds PPTE de son département ? Alors, quand vous parler de ce type aux gens il faut faire très attention. Et vous nous parler de PDES, cette peste là.
    Mais je vous demande d’apporter, Monsieur DIALLO, ces rectificatifs à votre article : Abdouramane n’est pas KEITA mais plutôt KONE, et N’Diaye BA a quitté ses fonctions de Ministre en 2011.

    • chintok

      svp, parlons avec franchise mais avec le coeur. tous le monde sait que n’diaye ba a révolutionner le ministère du tourisme, ce n’est que la chasse aux sorciers. que dieu vous donne la bonne compréhension.

  5. Bougobalini

    Que l’on decoupe N’Diaye Bah m’est completement egal, mais que notre premier ministre ne fasse pas de ces arrestations a la pelle un moyen de pression pour qu’on lui laisse le champs libre a sa course folle pour la presidence.

    • MALCOMX1424

      Ben Mr bougobalini,si ces gens ne lui laissent pas travailler,CMD sera oblige de faire recourir a des methodes peu elogieuses,coe des arrestations ou divugation des preuves d’abus de pouvoir ou malversation,car on sait tous au Mali que ces gens sont des pourritures.