Connexion IBK- BONGO – TOMI : Les révélations de Pierre Péan

29
Connexion IBK- BONGO – TOMI : Les révélations de Pierre Péan
Ali Bongo, micheal Tomi et Ibrahim boubacar Keita (G-D)
Photo montage maliweb

Décidément, la vie d’Ibrahim Boubacar Kéïta semble intimement liée aux scandales depuis qu’il assure la charge suprême de l’Etat. De septembre 2013 à nos jours, les malheurs se bousculent aux portails de Sébénicoro et de Koulouba trimballant, comme dans une partie de tennis, le président de la République entre les hauteurs de la colline du pouvoir et les bas-fonds de la résidence présidentielle. Les scandales de surfacturation dans les sulfureux dossiers de l’achat de l’aéronef et du contrat d’armement n’ont pas encore fini de révéler leur lot de révélations troublantes que l’affaire Tomi refait surface sous la plume du journaliste et écrivain français, Pierre Péan, dans « Nouvelles affaires africaines : mensonges et pillages au Gabon », bientôt sur le marché. De quoi s’agit-il ?

 

Dans nos sociétés traditionnelles africaines, lorsque le malheur nous hantait comme notre ombre, les Sages nous conseillaient invariablement d’offrir du sucre en aumône, de nous laver avec l’écorce du caïlcédrat et la poudre du fusil traditionnel. Certes, ces valeurs ancestrales tendent malheureusement à disparaître, mais Ibrahim Boubacar Kéïta devrait faire sienne cette recette, dans l’espoir (infime ?) d’exorciser le sort qui l’habite depuis son plébiscite d’août 2013.

Installé au trône le 4 septembre 2013, le nouveau président n’a même pas eu le temps de prendre les manettes du navire que les scandales s’enchaînèrent sans discontinuer.

Courant mars 2014, le président achète un avion de commandement (un Boeing 737) à 20 milliards de FCFA ( ?), après avoir offert sur un plateau d’or, en novembre 2013, à un de ses conseillers un juteux marché d’armement pour un montant de 69 milliards, porté à 108 milliards avec les avenants. Le Fmi, la Banque mondiale, l’Union européenne et plusieurs bailleurs de fonds bloquent leur appui financier. Le Mali est placé sous sérum.

Pendant que ces deux dossiers brûlaient la République à chaudes braises, éclate, fin mars, l’affaire dite Michel Tomi, du nom de l’homme d’affaires corse, Michel Tomi, poursuivi par la justice française pour divers chefs d’inculpation dans lesquels le nom d’IBK est cité.

Soucieux et préoccupé, le président se voit assommé par la perte de Kidal et d’une grande partie du nord avec la débandade de l’armée malienne face aux groupes rebelles, le 21 mai, suite à la visite inopportune du Premier ministre Moussa Mara à Kidal, le 17 mai.

En outre, dans les pourparlers inclusifs inter maliens enclenchés le 16 juillet à Alger, le gouvernement malien se trouve en difficultés, coincé entre les exigences des mouvements armés, la duplicité du médiateur algérien et la position obscure de l’Equipe de Médiation.

Ensuite, le scandale des surfacturations éclatent et placent le président IBK, au-delà de lui le Mali, sous les projecteurs. Avec les rapports de la section des comptes de la Cour suprême et du Bureau du vérificateur général, notre pays devient la risée du monde à cause de la mauvaise gouvernance. Les révélations quotidiennes de l’ancien ministre de la défense et des anciens combattants enfoncent IBK et son clan et leur coupent le sommeil. Des ministres, cités par SBM, commencent à lui répondre, faisant craindre des déballages de secrets d’Etat aux conséquences incalculables.

Enfin, pendant que tout le monde se demandait où s’arrêterait cette guerre médiatique entre Soumeylou Boubeye Maïga et ses collègues d’hier, l’opinion est réveillée lundi 10 novembre dernier par les révélations de Pierre Péan, déjà relayées pendant le week-end par la presse en ligne étrangère.

Ce journaliste et écrivain français s’apprête en effet à publier un ouvrage intitulé « Nouvelles affaires africaines : mensonges et pillages au Gabon » dans lequel il met notamment en à rude épreuve le président Ali Bongo Ondimba. Mais aussi des pratiques mafieuses du « clan » d’Ibrahim Boubacar Keïta.

Le livre n’est pas encore officiellement mais sur le marché, mais déjà tout Bamako en parle, comme si IBK était le principal concerné. Cela est d’autant plus compréhensible que Pierre Péan y remet sur le tapis, s’il ne la confirme, la supposée « connexion » le chef de l’Etat malien et l’homme d’affaire corse.

Le journal en ligne sénégalais, dakaractu.com, qui a levé le lièvre samedi dernier, sous-titre : « Comment Accrombessi, Attias et IBK profitent du Gabon », révèle que « Le Mali et les pratiques mafieuses du clan d’Ibrahim Boubacar Keïta, connu au Mali sous les initiales IBK ne sont pas en reste dans les ‘‘Nouvelles affaires africaines’’ de Pierre Péan. Selon le journaliste, l’un des proches du président malien, Seydou Kane, …se charge…des transferts de fonds pour les gros investissements immobiliers et les placements dans des paradis offshore».
Pire, Péan confirme dans son nouvel ouvrage qu’IBK fut présenté à Michel Tomi par l’ancien président gabonais, Oumar Bongo. « Alors qu’IBK venait d’être nommé Premier ministre du Mali, en février 1994, Charles Pasqua et Michel Tomi avaient fait son siège pour obtenir de lui l’ouverture d’un casino. IBK aurait accepté́, moyennant une récompense. Depuis lors, les deux hommes sont liés », écrit le journal en ligne dakarois. Qui révèle en outre que « Tomi n’avait d’ailleurs pas oublié l’ancien président de la République malienne, IBK pendant sa longue traversée du désert ».
Même s’il n’apporte pas d’éléments fondamentalement nouveau dans l’affaire Tomi, Pierre Péan a l’insigne mérite de jeter un pavé dans la mare en remettant sur la place publique la liaison entre le chef de l’Etat malien et le parrain des parrains corse.

Le président Ibrahim Boubacar Kéïta lui-même reconnait que Michel Tomi est « son ami » et « frère ». Un drôle d’ « ami » que ce sulfureux homme d’affaires qui traîne un lourd passé étant condamné en 1976 dans une affaire de détournement de fonds dans un casino en France. La fortune de l’homme qui a implanté le PMU en Afrique et qui détient un casino à Bamako, fait toujours l’objet d’enquêtes judiciaires.

L’affaire Tomi a été révélée, pour la première fois aux Maliens, par le quotidien français Le Monde dans sa parution du 28 mars. Le nom du président IBK est cité dans le dossier, créant l’émoi dans les milieux politiques, diplomatiques et administratifs maliens, et bien sûr au sein de la population malienne.

Plus précisément, Le Monde révèle que deux juges et des dizaines d’enquêteurs sont aux trousses de l’homme d’affaires corse Michel Tomi, à la tête d’un empire industriel en Afrique, qui serait le dernier « parrain des parrains » français. Le journal poursuit que « l’’affaire risque même de provoquer de forts remous dans les milieux diplomatiques, avec la mise en cause pour corruption du président malien, Ibrahim Boubacar Keita, dit IBK ».

Selon les informations de Le Monde, depuis le 25 juillet 2013, date de l’ouverture d’une information judiciaire par le parquet de Paris pour « blanchiment aggravé en bande organisée », « abus de biens sociaux » et « faux en écriture privée », les juges Serge Tournaire et Hervé Robert enquêtent en toute discrétion sur Michel Tomi, son groupe industriel Kabi, mais également sur ses réseaux politiques. L’homme est soupçonné de blanchir en France une partie de l’argent gagné en Afrique. Et de financer des présidents africains parmi lesquels IBK, les présidents gabonais, Ali Bongo, tchadien, Idriss Déby Itno et camerounais, Paul Biya.

Plus tard, d’autres révélations jailliront que certains des voyages et séjours d’IBK, notamment à l’hôtel Royal Monceau (le prix négocié d’une suite présidentielle au Royal Monceau est de 12 millions de FCFA, la nuitée) et dans une clinique marseillaise auraient été pris en charge par Michel Tomi et ses hommes, à qui des passeports diplomatiques maliens auraient même été délivrés.

 

Dès le lendemain de la diffusion de la nouvelle, le président Ibrahim Boubacar Keita annonce sa décision de porter plainte contre le journal Le Monde.

Dans un communiqué lu à la télévision nationale, le ministre porte-parole du gouvernement, Mahamane Baby, estime que « cet article vise à salir l’honneur d’un homme, Ibrahim Boubacar Keita, dont les valeurs d’intégrité et de rigueur morale n’ont jamais été remises en cause ». C’est pourquoi, « ayant pris toute la mesure de cet article, le chef de l’Etat a pris l’attache d’avocats maliens et français afin d’étudier toutes les suites judiciaires possibles y compris en terme de mesures urgentes et à titre conservatoire », dit-il.

Mais, depuis ce samedi 29 mars, plus rien. La piste de la justice est secrètement abandonnée. D’ailleurs, aujourd’hui encore, le peuple malien attend que le président s’explique à propos de ses liens avec son ami, le « parrain des parrains », corse, Michel Tomi.

De son côté, le président gabonais Ali Bongo Ondimba a décidé de porter plainte contre Pierre Péan. « C’est une bonne nouvelle… », a commenté le journaliste français. Un procès qui promet…

Sékou Tamboura

 

PARTAGER

29 COMMENTAIRES

  1. S.O.S. LA region de mopti les institutions Bancaire exposée au verus d’ EBOLA.seul la BIM respecte les dispositions pour protegée les clients et le personnel.Mr le gouvernaire faite un tour pour constatée de vos yeux.LA santé na pas de prix.

  2. 🙄 🙄 🙄 , cette affaire n’est pas fini meme si nous entendions plus rien decu. Je suis sure que des reveletions plus poignantes seront faites. En plus je ne doute pas un clan mafieux en Afrique incluant nos pre-sidents, mais aller jusque la c’est le top. Donc maintenant si je comprends bien siciliens et napolitiens sont les couches d’envloppes on dirait. tot ou tard quand ils seront coinces entre l’arbre et l’ecorse alors, nous allons redemander a GMT de reouvrir la prison mytique de Taoudenit :mrgreen: , plus pour faire leur camp d’ete ou leurs cote d’azur. :mrgreen: .

  3. Quand on parle de malversations de la Franceafrique ..Ce ne sont pas malversations entre l’état Français et les états Africains…mais il s’agit de combines entre des Français et personnages Africains

  4. chers Maliens ne vous laisser pas tromper par ces idioties. il n’ya pas un chef d’état dans le monde qui n’a pas de contact avec les hommes d’affaire. Tomi est un homme d’affaire comme tout les autres. Si la France a des problème avec Tomi cela n’engage que la France. Et on sait pourquoi la France en veut à Tomi, c’est tout simplement parce qu’il est Corse, aussi, il aime investir en Afrique.la France a toujours pillé l’Afrique pourquoi ils ne parlent pas de ça? Arrêter de nous divertir. Le PMU Mali et le Casino emploient des milliers de personnes.

    • “Tomi est un homme d’affaire comme tout les autres” 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

      Effectivement! 😛 Blanchiment d’argent sale, déjà condamné à de la prison ferme, corruption en bande organisée, faux et usage de faux… et j’en oublie encore! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 Mais tu as raison: Un homme d’affaire COMME TOUS LES AUTRES! Je suppose que tu as voulu écrire COMME LES NOTRES! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

      “Si la France a des problème avec Tomi” 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
      Mon frère, soit tu n’as raté une partie du film, soit tu n’y as rien compris! 😛 😛 😛
      Pour ton information, c’est plutôt Tomi (mis en examen!) “qui a des problèmes” avec la France que le contraire! 😀 😀 😀 😀 😀

  5. les bourkinabes nous ont montrè que le pouvoir appartient aux peuples
    a quand la revolution au mali pour nous debarracer de tout ces microbes (ibkon )

  6. Voila une jeunesse manipulee qui bondit sur des articles de presse sans reflechir un temps soit peu. Savez vous que Bongo pere apportait des valises en France pour arroser la classe politique. Maintenant que le fils est soucieux du devenir de son pays ou lui cree tous les problemes. Au moins proteger votre president contre l’exterieur et le reste sera regle par les elections au Mali.

  7. Behanzin
    “IBK est tout simplement un porte-malheur pour notre pays. ”

    A mon avis, le mot est faible! :mrgreen: :mrgreen:

  8. Je ne sais pas pourquoi IBK veut s’acoquiner avec ce Bandit qui est même rejeté par son pays, la France. Il est toujours impliqué dans de sals affaires et ne se soucis pas de quoique ce soit. C’est dommage de voir que c’est ces hommes de ce genre dont le Président aime s’afficher. Je ne sais même pas comment il pourra redorer son blason et faire sortir le Mali de cette série d’humiliations.

  9. IBK si tu es garçon il faut porter plainte prrrrrrrrrrrrrr.touuuh
    TOMI EST MON FRERE,ON A TOUT COMPRIS FRERE DE KOUTCHA,DE PARTOUZE,DE TCHAPS

  10. IBK est tout simplement un porte-malheur pour notre pays. Tomi, avion présidentiel, surfacturation, Ebola!!!!! Hé Allah, nin téré jugu gen ka bo an dala

  11. Nonalinertie

    Merci mon frère pour ton post particulièrement sensé et pertinent! 😉

    Concernant le dernier point que tu évoques, je me permet d’ajouter que bien que l’on en parle pas trop (pas encore!…), les annulations et autres résiliations de marché imposées légitimement vont poser à cet état de voleurs un autre problème de taille! (Un de plus, tu me diras… 🙄 )

    Il faut savoir en effet que JURIDIQUEMENT parlant, TOUS les fournisseurs qui ont eu une lettre de marché dûment SIGNEE du ministère sont PARFAITEMENT EN DROIT d’en exiger le règlement (des milliards donc!) ou au grand minimum, de colossales indemnités! (des milliards et des milliards, encore une fois!)…

    Et il sera IMPOSSIBLE au gouvernement, juridiquement parlant, d’opposer quoi que ce soit à ces demandes LEGITIMES de paiement!

    Conclusion, en plus de ce lamentable gaspillage qui a “vidé les caisses pour remplir des poches”, il va en plus falloir débourser d’autres milliards en simples…..remboursements! 😥 😥 😥 😥

  12. Ce Tomi est l’ami de tous les africains parce qu’il investi en Afrique.
    Ce Tomi est le bienvenu en Afrique parcequ’il crée des entreprises en Afrique.
    Ce tomi se sent plus africain dans l’âme qu’européen.
    Tomi est un homme d’affaire qui a de la jugeote.
    Tomi est un homme d’affaire dont les affaires sont connues et acceptées dans les pays africains parce qu’elles sont légales
    Ne vous laissez pas manipuler bêtement sans réfléchir.
    Pensez vous vraiment que s’il avait été reconnu coupable d’être à la tête d’un réseau de trafique de drogue,il allait rester une minute de plus en liberté?
    Pensez vous vraiment que s’il avait été reconnu coupable d’être à la tête d’un réseau de prostitution, il allait rester une minute de plus en liberté?
    Même ses détracteurs disent qu’il est à la tête “d’un empire industriel” en Afrique.Quel pays n’a pas besoin d’un tel homme pour créer des emplois?, à commencer d’abord par la France qui a plus de quatre millions de chômeurs.

    • TOMY UN MAFIEUSO QUI NE SES QUE CRÉE DES ENTREPRISE D APPAUVRISSEMENT DE LA POPULATION AFRICAIN EN COMPLICITÉ AVEC CERTAIN DE NOS CHEF ÉTAT CORROMPU

      CASINO COURSE DE CHEVAUX PARIS EN LIGNE UNE AUTRE CONNERIE POUR TUE LA JEUNESSE SALLE DE JEUX PARIS SPORTIF

      QUE DES INVESTISSEMENT FRAUDULEUX POUR LE BONHEUR DE SES INVESTISSEUR CORROMPU

  13. Nous disons et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1chose pour des raisons primaires primitives égoïstes (financières politiques raciales tribales stratégiques religieuses etc) ce qu’est « 1Parrain de la Mafia »

    Nous disons et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1chose pour des raisons primaires primitives égoïstes (financières politiques raciales tribales stratégiques religieuses etc) ce que être « 1 Ami d’1 Parrain de la Mafia »

    Nous disons et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1chose pour des raisons primaires primitives égoïstes que les « mafiosi et leurs amis » se considèrent comme de « fervents croyants » et ils ont « obligation sur serment de le prouver à tout moment et en tout lieu »d’où probablement les « Inch’Allah à tout vent et en tout lieu» du lettré mutant politique nouveau président du Mali choix de la « France-Afrique » 1des responsables de la déliquescence de leur Mali et « Ami d’1 Parrain de la Mafia »

    Nous disons et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1chose pour des raisons primaires primitives égoïstes que la Mafia entretient des relations avec les politiques et les institutions au plan national et international ce qui lui permet d’accéder à certains ressources tels les marchés publics à procéder au blanchissement d’argent les jeux d’argent dans les casinos les activités dans lesquelles l’argent est abondant et y circule en numéraires c’est-à-dire en liquide (pour échapper au fisc) Tout cela constituent les nombreuses activités qui permettent à la Mafia de s’enrichir

    Nous disons et rappelons « ne dit-on pas que l’erreur est humaine et persévérer dans l’erreur est diabolique »

    Nous leur disons et rappelons les maliens et maliennes majoritairement « mutés » ont voté choisi le lettré mutant politique nouveau président du Mali choix de la « France-Afrique » qui est 1des lettrés mutants politiques responsables de la déliquescence de leur Mali et « 1Ami d’1 Parrain de la Mafia » ils n’ont alors qu’à « tirer le vin jusqu’à la lie »

    Nous disons et rappelons par ailleurs nous sommes dans cette compétition mondiale politico économico militaire où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme et où n’il y a pas de place pour les faibles les naïfs les idiots les tarés les complexés les pleurnichards les cupides et les sentimentaux

  14. Face à un gouvernement d’une telle INCONSCIENCE (au sens propre du terme : dans un état second, comateux ou évanoui), et d’une société civile malienne qui peine à réagir vigoureusement de façon coordonnée contre la mal gouvernance, je crois sérieusement que le FMI doit aller plus loin dans la mise sous tutelle et de dégraissage du Mali (comme pour la Grèce ou d’autres pays européens qui s’y plient naturellement en période de disette): conditionner la reprise de ses décaissements à la suppression du poste de Premier Ministre, la limitation du nombre de Ministères à 15-16, la réduction des budgets de l’Assemblée Nationale et de la Présidence, la vente de l’avion d’IBK, l’arrêt/audit du marché du Secrétariat de la Présidence qui au démarrage de ses travaux actuels de rénovation était en excellent état, etc.etc.Maintenant, on apprend que le Gouvernement malien propose publiquement à ses créanciers de renoncer à 40% de leur dû.

  15. Aie!! :mrgreen:
    Aie aie aie!!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Décidément, le grand voleur plébiscité 😛 n’a pas de chance! Non seulement, TOUTES ses magouilles et arnaques sont tellement mal ficelées qu’elles éclatent au grand jour 😆 les unes après les autres, mais pire, elles sont dévoilées à chaque fois par des “super-pointures”!…

    D’abord, je journal Le Monde, une référence absolue en matière de presse Française… (Rien que ça!)

    Ensuite, le F.M.I et la Banque Mondiale (rien que ça!) 🙄

    Et maintenant, Pierre péan, Grand spécialiste (et autorité reconnue) des scandales politiques véreux, et véritable “expert” des scandales de la Françafrique, qui à déjà fait trembler des grands hommes politiques Français douteux comme Bernard Kouchner et d’autres.. (Rien que ça!) :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Qu’attend Mande Zonkeba pour “attaquer en diffamation” Pierre Péan? :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Décidément, l’Amateurisme avec un grand A et l’Incompétence avec un grand I resteront la « marque de fabrique » d’Ibk, notre glorieux Mande machin ! Il montre autant de nullité dans la gestion du pays que dans le montage de ses magouilles !… 😆 😆 😆 😆

    A tous les odieux Hassidiw de Mw tels Moussa Ag, Bougo, Djeden, Evil devil, et tous les autres, je demande de ne plus le traiter INJUSTEMENT de Zonke ba !… 👿
    Appelez-le plutôt Zonke ni, ce sera plus proche de la réalité ! 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

  16. JE NE SAIS PAS POURQUOI CA FAIT TOUJOURS PLAISIR DE VOIR QUE NOUS LES AFRICAINS SOMMES TOUJOURS MEDITS PAR LES OCCIDENTAUX ET QUE CELA FASSE DES HEUREUX QUELQUE PART!
    MÊME QUAND DES FARFELUS ECRIVENT DES INEPTIES, ON EST TOUJOURS PRETS A LES GOBER! POUVONS-NOUS JAMAIS REGARDER ET COMMENTER UN PEU CE QUI SE PASSE CHEZ EUX? NOUS VERRIONS QUE NOUS VALONS CENT MILLE FOIS MIEUX QU’EUX, MÊME AVEC NOS PIRES DEFAUTS! CELA DIT, JE N’AI JAMAIS ENCOURAGE LA DELINQUENCE SOUS QUELQUE FORME QUE CE SOIT! CELA EST CONTRAIRE A NOTRE “DAMBE”!
    QUELQUE’UN L’A DIT : NOTRE EDUCATION SOCIALE NE NOUS ENSEIGNE JAMAIS A FAIRE LE MAL (SOUS QUELQUE FORME QU’ELLE SOIT!)

  17. Franchement cette histoire de Tomi est humuliante.
    Nous avons elu un parain de la Mafia ou quoi ?!!

  18. Vivement ce deboullonnement insistant sans gants de velour et je me sais par qui?

  19. Autrefois, chez-moi, à la lisière de la zone soudano-sahélienne, les grands parents aimaient répéter aux petits enfants que “saya ka foussa ni malo yé”. Mais puis que il y a de cela très longtemps (?), avec l’évolution des temps et la métamorphose des humains, cette anecdote apparaît désormais comme “une ancienne parole et une ancienne vérité”. Sans quoi, il y a lieu de féliciter IBK pour sa ténacité face aux scandales. Il doit avoir un secret pour résister à tant de “malédictions” qui s’acharnent sur lui en temps. Il semble être immuniser contre la honte.

  20. C’est les magouilles que IBK a perpétrer pour gagner les élections présidentiels qui l’éclabousse en retour. DIEU DORS PAS!

  21. Mais il faut vraimant surveiller cet IBK de tres pres, il est susceptible de cometre le suicide. Jamais un President n’a ete aussi humilie. On doit le soutenir pour notre propre dignite. Nous qui Vivons a l’exterieur du pays on ne sait quoi dire. Des americains, des Haitiens, des Breziliens…. Tout le monde connait le gachit qu’il est entrain de foutre au Mali.

  22. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    IBK … ALI … ET TOMI …. LES FRÈRES TAMARINS QUI NE SE CONNAISSAIENT MÊMES PAS ….:lol: 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Moussa Ag,… On est très loin d’avoir connu l’humiliation en mon opinion …. car cette affaire n’est pas fini ….

Comments are closed.