Direction Nationale des Domaines et du Cadastre : Les travailleurs réclament le départ de leur directrice générale

0

Direction Nationale des Domaines et du Cadastre : Les travailleurs réclament le départ de leur directrice généraleRien ne va plus entre la nouvelle patronne des Domaines et du Cadastre, Mme Sy Awa Diallo et ses collaborateurs, en l’occurrence, la section syndicale de cette structure. Pour cause, la première serait, selon les seconds, au cœur d’une mauvaise gestion jugée «indescriptible» à la Direction nationale des Domaines et du Cadastre. Dans cette atmosphère tendue, les travailleurs réclament, purement et simplement, le départ la nouvelle directrice avec laquelle, ils ne sont plus prêts à collaborer.

La Direction nationale des Domaines et du Cadastre est considérée comme la troisième structure de recettes au Mali après les Douanes et les impôts. Mais cette structure est  en passe d’être paralysée par la gestion chaotique de la nouvelle directrice. «incompétence, mal gouvernance, détournement…) sont entre autres, des actes que reprochent la section syndicale des domaines et du cadastre à Mme Sy Awa Diallo, bombardée, le 10 juin dernier, Directrice nationale des Domaines et du Cadastre. C’est du moins, la substance des révélations faites par la section syndicale de cette structure, il y a quelques jours, au cours d’un point de presse. L’objectif de ce point de presse, selon Lassana Diourté, secrétaire général de la section syndicale des Domaines et du Cadastre, est de «prendre à témoin l’opinion nationale sur les dérives qui sont devenues la règle de gouvernance de la nouvelle directrice».

Outre des incohérences juridiques constatées dans le décret de nomination de la nouvelle directrice, son inexpérience, sa non-maitrise des dossiers, son mépris envers les agents du service, les travailleurs lui reprochent, le détournement de bons de carburant d’une valeur de 20 millions CFA, la prime des structures d’appui et les fonds d’équipements d’une valeur de 50 millions CFA et l’achat,«en catimini», sans appel d’offres, de deux véhicules.

«Personne dans le service ne sait à combien elle a payé ces deux véhicules » a indiqué le secrétaire général de la section syndicale.

Il nous est revenu que l’un des véhicules a été acheté à 30 millions CFA et la directrice aurait attribué ce marché à l’un de ses cousins. Ledit véhicule, ont expliqué les conférenciers, a été acheté sur les fonds d’équipements du service qui s’élèvent,  à 40 millions CFA seulement. Alors que la direction nationale est presque paralysée, faute de matériels de bureau. «Pour imprimer aujourd’hui, un seul document ici, c’est le parcours du combattant, car il n’y a qu’une seule imprimante qui fonctionne» a fait savoir un agent.

Pour les représentants de la section syndicale, la nouvelle directrice pouvait se passer de l’achat de véhicules pour équiper les bureaux afin que les agents puissent travailler dans les conditions les meilleures. Mais la directrice ne voit que ses intérêts. La preuve en est qu’elle a équipé son propre bureau, indiquent les conférenciers, à hauteur de 8 millions CFA.

Face à cette situation dramatique et le refus de la directrice de dialoguer avec les travailleurs, la section syndicale des Domaines et du Cadastre, estime que seul son départ reste la seule chance pour cette structure stratégique.

En tout cas, la section syndicale n’est plus prête à collaborer avec la nouvelle directrice et entend se battre pour la faire partir. Pour cela, elle envisage d’organiser un sit-in dans les jours à venir devant le département de tutelle ou déposer un préavis de grève, s’il le faut.

Abou Berthé

PARTAGER