Un marché de près de 8 milliards de F CFA conclu avec la Société CISSE TECHNOLOGIE pour la fourniture d’un système d’information intégré d’identification biométrique et de type web service pour l’AMO

5
CISSE TECHNOLOGIE
Logo CISSE TECHNOLOGIE

Sur le rapport du ministre de l’Economie et des Finances, le Gouvernement adopté un projet de décret portant approbation du marché relatif à la fourniture d’un système d’information intégré biométrique et de type WEB SERVICE pour le Régime d’Assurance Maladie Obligatoire. En effet, pour assurer la mise en œuvre du régime de l’Assurance Maladie obligatoire (AMO) et du régime de l’Assistance médicale (RAMED), le Gouvernement a acquis en 2010 un progiciel dénommé ESQUIF et sa plateforme technique.
Ce progiciel contient toutes les données relatives à la gestion de l’AMO et permet d’assurer la gestion des assurés et des prestations. Toutefois, l’engagement du constructeur à assurer la maintenance dudit progiciel arrive à expiration et risque de provoquer l’arrêt de toutes les activités gérées à son niveau. C’est pourquoi, le Gouvernement a conclu avec la Société CISSE TECHNOLOGIE le présent marché relatif à la fourniture d’un système d’information intégré d’identification biométrique et de type web service pour un montant de 7 milliards 745 millions 139 mille 968 FCFA TTC et un délai d’exécution de 18 mois. La conclusion de ce marché permettra à la CANAM d’acquérir un nouveau progiciel adapté à ses activités croissantes. Il permettra aussi d’assurer la continuité de la gestion du régime d’assurance maladie obligatoire et d’en renforcer la traçabilité. Il permettra enfin d’améliorer les procédures de fourniture de prestations aux assurés.

 

Révision du Code pénal : Des sanctions contre les agents publics étrangers et les fonctionnaires d’organisations internationales publiques ainsi que les agents du secteur privé

Le premier Conseil des ministres post vacances gouvernementales a adopté le mercredi 26 aout 2015 un projet de Loi portant modification de la Loi n°01-079 du 20 août 2001 sur le Code pénal. Il détermine des infractions de corruption et prévoit des sanctions contre les agents publics étrangers et les fonctionnaires d’organisations internationales publiques ainsi que les agents du secteur privé. Son adoption permettra la mise en conformité de la règlementation nationale avec les conventions internationales. Car, le Code pénal malien, bien qu’il  sanctionne la corruption et la concussion des fonctionnaires et des employés des entreprises privées, restait muet sur le cas des agents publics étrangers et assimilés alors que la Convention des Nations Unies contre la Corruption du 22 juillet 2005 et le Protocole de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest ( CEDEAO) sur la Lutte contre la Corruption recommandent la prise en charge de cette catégorie d’agents.
5 milliards 200 millions de F CFA pour l’électrification aux systèmes hybrides d’énergies renouvelables pour 30 villages

Sur le rapport du ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Coopération Internationale, le dernier Conseil des Ministres a adopté un projet de texte relatif à la ratification de l’Accord de prêt , signé à Abu Dhabi, au Emirats Arabes Unis, le 11 juin 2015, entre le Gouvernement du Mali et le Fonds d’Abu Dhabi pour le Développement. Et cela en vue du financement du projet «Electrification Rurale pour Systèmes hybrides d’Energies Renouvelables dans Trente (30) Villages au Mali». Le Projet « Electrification Rurale pour Systèmes hybrides d’Energies Renouvelables dans trente (30) Villages au Mali »concerne 30 villages répartis entre les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso et Mopti.

Il contribue au développement économique en soutenant le secteur de l’économie par l’accès aux moyens d’installation de systèmes hybrides hors réseau de grande capacité pouvant recevoir la production d’énergie dans les localités.

Pour le financement de ce  projet, le Gouvernement malien a signé avec le Fonds d’Abu Dhabi pour le Développement un prêt d’un montant de trente-trois millions cinquante-sept mille Dirhams Emirats soit cinq milliards deux cent millions  de francs CFA environ.

 

«Aujourd’hui, le malien est ivre, non pas d’alcool, mais ivre par le poids des promesses vaines, ivre par l’absence d’acte devant améliorer sa condition de vie » dixit Soumaïla Cissé Chef de file de l’Opposition au 1ier congrès ordinaire du PS Yeleen Kura

Les 29 et 30 aout derniers s’est tenu le 1er Congrès Ordinaire du Parti Socialiste Yeleen Kura (PS) à la Maison des Ainés de Bamako. On notait à la cérémonie d’ouverture de ce Congrès la présence de M. Amadou Goita, président du PS, de dirigeants de partis politiques amis de la majorité comme de l’Opposition, dont son chef de file, l’honorable Soumaïla Cissé qui dans son intervention n’a pas manqué de critiquer la gestion actuelle du pays. Ainsi, parlant de la situation sécuritaire, l’élu de Niafunké dira que le Mali connait des moments difficiles et le pays est devenu familier d’un phénomène qu’il n’a jamais connu auparavant et qui est l’insécurité. Aujourd’hui, dit-il «le malien est en danger partout où il se trouve, à la campagne comme à la ville, et est à la merci des bandits armés mieux organisés et mieux équipés que nous». Il dira en outre que «le Malien est ivre, non pas d’alcool, mais ivre par le poids des promesses vaines, ivre par l’absence d’acte devant améliorer sa condition de vie».

« Mais à quoi devons-nous tous ses malheurs et tout se désespoir ? » se pose-t-il comme question avant de répondre que c’est la mauvaise gouvernance. Il trouve que la gouvernance actuelle est sans cap, sans leadership, ni programme et faite de corruption, de gabegie, de népotisme et de clinquant. Pire, dit-il, l’Armée, instrument de notre souveraineté est mal équipée. Pour faire face à ce manque d’équipement des forces armées de Défense et de Sécurité, l’honorable Cissé propose comme solution aux autorités de renoncer aux dépenses de prestiges. Selon lui, les 8 milliards et demi que le Gouvernement veut consacrer à la rénovation du salon de l’aéroport devraient être alloués à l’équipement de notre Armée.

 

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. Lynx
    ce n’est pas 9 millions cfa mais c’est près de 8 milliards cfa!!! Même le Pentagone n’achetera pas un logiciel à ce montant. Il s’agit encore d’une ingénierie maffieuse!Mon oeil

  2. Selon les spécialistes, on doit même pas acheter un logiciel de ce genre, on fait ce qu’on appelle un leasing c’est à dire installer le système ( susceptible d’amélioration) moyennant une somme forfaitaire tous les mois ou tous les ans. Qui avait dit QUE Modibo keita ne prenait pas de ” sourafin” de pots de vin?
    – un SCANDALE échafaudé à partir de :
    – Directeur de AMO, Mr Luc Togo
    – Ministre de la solidarité Mr Hamadoun Konaté( beau du président IBK)
    – Primature qui a avalisé ” l’escroquerie étatisée” en inscrivant l’affaire au conseil de ministres. on a rien vu encore !!!!
    Répondre

  3. Selon les spécialistes, on doit même pas acheter un logiciel de ce genre, on fait ce qu’on appelle un leasing c’est à dire installer le système ( susceptible d’amélioration) moyennant une somme forfaitaire tous les mois ou tous les ans. Qui avait dit QUE Modibo keita ne prenait de ” sourafin” de pots de vin?
    – un SCANDALE échafaudé à partir de :
    – Directeur de AMO, Mr Luc Togo
    – Ministre de la solidarité Mr Hamadoun Konaté( beau du président IBK)
    – Primature qui a avalisé ” l’escroquerie étatisée” en inscrivant l’affaire au conseil de ministres. on a rien vu encore !!!!

  4. Bonjour, Lynx
    C’est vraiment de l’arnaque même deux développeur en informatique peut développer ce système au moins de 3 mois, le cout total ne devait pas dépasser 3 millions de franc CFA je suis dans l’informatique aussi. Système très simple à développer sur Java, et puis intégrer sur ASP – SQL client Web server le reste et de faire un data center qui fonctionne 24heure sur 24 heure le Data center devrait être dans un l’endroit bien sécuriser et climatiser contre le surchauffe de serveur, donc 4 millions de Franc CFA peut faire deux mini data center séparer dans l’endroit différent, donc le deuxième Datacenter permet de synchroniser les données et le sauvegarder. Il ne faut pas qu’ils nous prennent comme de bête… 😳

  5. 9 millions pour acquérir un progiciel de gestion d’empreintes biometriques? Ils sont malades ces gens du gouvernement qui pillent le pays. J’ai travaillé sur ces systèmes clés en main chez un des leaders mondiaux en tant qu architecte en Europe. C’est du vol car il faut 2 millions max pour acquérir un tel système. Web services c’est simplement une API qui permet à un autre système via une interface d’accéder au progiciel. Développer cette Api c’est du gâteau. C’est lamentable tout ça.

Comments are closed.