Coup de griffe : Président des perdants

12

soumailaPlus de vingt ans plus tard, au cours d’une cérémonie de présentation de vœux à la presse, il s’en défend. Comme seul argument, l’homme dit n’avoir pas eu le temps de voler. Et si Soumaïla Cissé -oui, il s’agit bien de lui- avait eu plus de temps, c’est-à-dire plus de trois mois, aurait-il volé et combien ? En tout cas, du temps, il en aura plus tard, à la tête de la plus grosse vache laitière de la République cotonnière, le ministère des finances qu’il va diriger pendant près d’une décennie avant de se retrouver à la tête d’un super-ministère- à l’image de celui que dirigeait au Sénégal Karim Ibn Abdoulaye- créé pour lui par son mentor Alpha Oumar Konaré. Si Karim Wade, en si peu de temps, est accusé d’avoir détourné des centaines de milliards, que ne ferait-on pas en près d’une décennie ? Toujours est-il que pour la campagne présidentielle de 2002, Soumaïla Cissé a dépensé des milliards, il a sans doute été le plus dépensier parce que l’homme voulait et veut toujours être président de la République.

 

Cela fait des années qu’il rêve de ça. C’est pour ça que, quand ses camarades politiques l’ont trahi parce qu’ils le jugeaient trop faible pour affronter victorieusement Amadou Toumani Touré à la présidentielle de 2002, il a fondé son parti, l’Urd. Et lorsqu’en 2007 il s’est rendu à l’évidence qu’il ne pouvait toujours pas battre ATT, il est devenu un de ses directeurs de campagne électorale.        Egalement pour remercier le président Touré de l’avoir nommé commissaire à l’Uemoa dont il a fini par présider la commission. Aujourd’hui, après avoir été battu (en 2002) et domestiqué (en 2007) par ATT, mis KO debout par IBK en 2013, Soumaïla Cissé est en passe de réaliser son vieux rêve : devenir non pas seulement président de l’Urd ou de la commission de l’organisation sous régionale mais président national.

En effet, ses camarades de l’Assemblée nationale viennent de voter la loi sur le statut de l’opposition donc sur celui du chef de file de l’opposition. Déjà le terrain est balisé pour l’avènement de Soumaîla Cissé puisqu’il se dit de plus en plus haut que le chef de file sortira des rangs du parti de l’opposition qui compte le plus de représentants à l’Assemblée nationale, donc des rangs de l’Urd dont il est le président fondateur.

Soumaïla Cissé qui rêve d’être chef de l’Etat sera président de la minorité. Mais qui choisira-t-il comme Premier ministre et qui seront les membres de son cabinet? Le président des perdants ne tardera pas à édifier le peuple.

Cheick Tandina

PARTAGER

12 COMMENTAIRES

  1. Pendant que les vrais journalistes sont sur les champs de bataille pour collecter les informations et apporter de l’Ă©clairage Ă  la population lui se permet de manigancer des dĂ©nonciations calomnieuses. Le prix du conton Ă©tait fixĂ© par les acheteurs avec les Soumaila et Boubeye qui ont changĂ© tout cela. Depuis qu’il est parti du Mali qu’est ce qui a bougĂ©, ce n’est que la continuitĂ© de ce qu’il a laissĂ©

  2. Moi je ne suis pas pour Soumaila Cisse, mais il faut reconnaĂ®tre au moins il jouer très bien son rĂ´le d’opposant ,s’il continu comme ça Ă  la prochaine Ă©lection nous serons très nombreux Ă  votez pour lui, car il semble très honnĂŞte et il a le soucis de faire avancer le Mali, par contre je suis très déçus de la politique sucuidaire D’IBK, il nous a tous tromper ce voleurs et sa famille.

  3. Faux démocrates et pseudo-démocrates d’hier et d’aujourd’hui avides de pouvoir par orgueil et non par patriotisme, sont devenus des opposants farouches ; depuis qu’ils n’ont pas obtenu le retournement de leurs vestes tant sollicité auprès du Président de la République, ce patriote au grand cœur, fraîchement plébiscité par son peuple ; alors ils sont devenus nos pires ennemis, en créant une opposition moribonde, sur fond d’aigreur, tellement pétrie de mauvaise foi ; qu’elle ne voit que du mauvais partout, incapable d’analyses objectives, en reconnaissant nos acquis, annonçant déjà un réel changement, et encourager pour ce qui reste à faire ou à parfaire.

    • je m’adresse surtout Ă  vous Kassim Traore quel kilos de se pointer ici sur les rĂ©seaux sociaux en profĂ©rant des invectives croyant nous empĂŞchĂ©s d’exprimer la vĂ©ritĂ© sur, votre mentor Le PR le plus nul et de surcroĂ®t le plus avide et le plus creux des chefs d’Ă©tat de la sous rĂ©gion.
      Je comprend bien votre mĂ©pris et surtout la haine qui vous anime autand contre des dĂ©mocrates qui n’ont rien fait de mal que d’exprimer leurs dĂ©saccord par rapport Ă  ce torchon formantĂ© Ă  charge contre le principale leader d’opposition de notre pays. Oui mon ami, si tu a vendu ton âme au diable pour jouer ce rĂ´le de croque mort. alors j’espère qu’il te reste encore beaucoup d’Ă©nergie pour se frotter Ă  la colère des millions de maliens, qui ne pensent qu’Ă  une seule chose c’est dĂ©gager ton pĂ´te Ibk de la ou il se trouve actuellement.

  4. De cet article ne ressort que des grossièretés et des accusations sans fondement.

    A un moment de l’histoire ou il faut s’unir certain divague et crĂ©er des articles inutile et polluant

    • Je suis tout Ă  fait D’accord avec Tandina, des torchons comme ça, dĂ©crĂ©dibilise le mĂ©tier de journaliste. on sent très bien la main du pouvoir. En tout cas les maliens n’ont rien Ă  faire d’un torche Q pareil.
      Nous citoyens et lecteurs de presse, ce que nous attendons de nos journalistes,c’est de nous relater les faits et les news actualitĂ©s pour nous permĂ©tre de prendre pars au dĂ©bat dĂ©mocratique, mais pas des absurditĂ©s pareils.

  5. Si ce journaliste n’a rien Ă  dire que de nous emmerdĂ©s avec son torchon, il ferait mieux d’aller apprendre ses leçons de journaliste.
    je ne suis pas un sympathisant de Soumaila C, mais il faut reconnaĂ®tre que ce monsieur a subi beaucoup de saloperie sur sa personne,et cela depuis 2002 sans que personnes n’a Ă©tĂ© capable d’apporter ne serait qu’un virgule de preuves sur les accusations, je crois qu’il est temps d’arrĂŞter de nous prendre pour des imbĂ©ciles, pendant ce temps IBK et sa famille se donnent Ă  cĹ“ur joie de vider nos caisses en s’octroyant des marchĂ©s Ă  des coup de milliard de cfa. quelle honte!!!!

  6. Seigneur quel journaliste de caniveau !!! je pleure mon pays, au moment ou les familles pleurent la mort de leurs fils et filles au moment ou des Ă©trangers se font massacrĂ©s sur notre sol, en plein cĹ“ur de Bko, voilĂ  un pseudo journaliste un vrais marchand de cadavres se mette â cracher des mensonges de caniveau Sur le principale opposant de notre DĂ©mocratie en la personne de Soumaila CissĂ©, dont l’intĂ©gritĂ© morale et la capacitĂ© intellectuelle est apprĂ©ciĂ© par toute l’Afrique et au moins par une très grande majoritĂ© de Maliens.
    Cher monsieur le journal dĂ©chet il vous reste juste une chose c’est d’aller apprendre vos leçons de dĂ©ontologie journalistique, et de nous foudre la paix avec ce torchon Ă  la botte du pouvoir de ses bandes de voleurs des incapables, d’ont la vision ne dĂ©passe pas le bout du nez.

  7. De quel coup de griffe parlez vous ? MĂŞme pas la piqure d’un moustique ! Avec tous les graves problèmes qui assaillent notre pays et qui prĂ©occupent les vrais maliens ce pauvre journaliste a choisi de divaguer et botter en touche parceque les vrais problèmes du Mali ne l’intĂ©ressent guère !pauvre type !nous avons vu tes confrères du mĂŞme journal faire antichambre chez Soumaila .passes ton chemin et fous nous la paix !

  8. C’est triste d’avoir des journalistes dĂ©pourvus de tout Ă©thique et qui font des articles partisans bases sur du mensonge.On ne construit pas un pays sur du mensonge.Moi personnellement je n’ai pas votĂ© pour soumaila cisse ,mais celui qu’on a mis Ă  koulouba n’est pas non plus Ă  la hauteur des enjeux qui sont poses Ă  notre pays.Que de regrets. Une pensĂ©e aux victimes des attentats perpetrĂ©s Ă  bamako.
    Que dieu protège le Mali.

  9. Mr l’inconscien, pense au Mali, le temps est plus amer pour l’existence du Mali, la SĂ©curitĂ© BafouĂ©e, l’insĂ©curitĂ© gĂ©nĂ©ralisĂ©e, la pauvretĂ© jaillis tant dis que le Gouvernement et la PrĂ©sidence pille l’État bref on a d’autre chose Ă  faire dans ce pays. Je veux pas parlĂ© de SoumaĂŻla, ni d’IBK, mais il est temps pour nous de se dĂ©barrassĂ© de l’Ă©goĂŻsme et d’ouvrir les jeux. J’aimerai demandĂ© aux Malien(ne)s de rĂ©flĂ©chir bien Ă  ces mots:
    Comment s’est dĂ©roulĂ© l’Ă©lection du prĂ©sident Alpha;
    Du Président ATT;
    Du Président IBK;
    Le Mali à t-il été sorti gagnant ou à t-il souffrit?
    Qui Ă  choisi ces PrĂ©sidents? Pour l’IntĂ©rĂŞt du Pays ou Personnel?

Comments are closed.