Crise au Mali : La Copam entre illusion et amnésie

37 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Les responsables de la Copam étaient face à la presse, le samedi 5 janvier, au siège de la  CSTM. Objectif: dénoncer la tentative de passage en force d’une feuille de route non consensuelle par  l’Assemblée nationale, à l’initiative du Président par intérim, le professeur Dioncounda Traoré. La conférence de presse était animée par Hammadoun Amion Guindo et Dr Adama Traoré. Les propos de ces conférenciers sont aussi pervers qu’illusoires. Ils doivent revoir leurs copies.

Hammadoun Amion Guindo

Parlant de la feuille de route, le président de la Copam  dira que celle-ci a été concoctée par le ministre Mamadou Namory Traoré et envoyée  aux membres du gouvernement en vue de son adoption mercredi prochain. « Or, c’est cette même feuille de route, rédigée à l’initiative de l’ex PM, Cheick Modibo Diarra, qu’elle avait, en son temps, rejetée », a martelé Guindo. La COPAM demande qu’on respecte le peuple, qu’on demande son avis. « Il n’est pas exclu que cette feuille de route soit adoptée et qu’on nous parachute 450 militaires étrangers », a-t-il laissé entendre.

Concernant toujours la feuille de route,  Adama Traoré a apporté certaines précisions. Selon lui,  la première feuille de route préparée par Mamadou Namory était sous-tendue par un acte administratif. C’est une commission de cinquante personnes qui a amendé et enrichi cette première mouture, validée par  le PM Cheick Modibo Diarra et par le Président intérimaire, Dioncouda Traoré. D’après lui, c’est tout le Mali qui avait travaillé en concertation avec le PM et le Président de la République. A ses dires,  le ministre Mamadou Namory Traoré,  n’a aucune  légitimité à élaborer un acte administratif qui engagera le peuple malien. D’où il indiquera que les concertations nationales souveraines deviennent dès lors incontournables, telle une exigence  du peuple malien, a-t-il conclu.

La Copam perd les pédales !

Dans une déclaration, la COPAM  exige l’organisation immédiate et sans condition des concertations nationales souveraines maintes fois annulées, la libération immédiate des zones occupées du Nord du Mali, le retour et la sécurisation des populations déplacées et des réfugiés et, enfin, la préparation et l’organisation d’élections crédibles et transparentes.

Comme si c’était aussi facile que de l’eau à boire. Les responsables de la ce regroupement farfelu semblent vivre dans le passé. Actuellement, ils n’ont rien à proposer de façon concrète. En la matière, un adage bamanan affirme que quand on à rien à dire, on se tait ! On remarque que depuis plusieurs mois, les responsables de la Copam sont à court  d’idées après avoir échoué maintes fois à mettre les bâtons dans les roues de l’Etat. Ils ne savent pas réellement ce qu’ils veulent de par leurs agissements. Ils oublient vite et parlent au nom du peuple malien. Ils pensent avoir le peuple dans leur giron alors qu’il n’en est rien. N’est-il pas temps qu’il se donne la peine de calculer l’ampleur de leurs propos mensongers ? Ils devraient avoir honte, s’ils avaient un peu de dignité et d’égard envers la patrie, de faire du tapage en cette période tumultueuse surtout s’ils veulent le retour de la paix.

Adja

SOURCE:  du   10 jan 2013.    

37 Réactions à Crise au Mali : La Copam entre illusion et amnésie

  1. shikassy Hama

    Ces gens meritent d’être découpés en petits morceaux. Comment reclamer le départ d’un Président dans es conditions. Voyez ce qui se passent au, Vénézuela. Ils continuent tout de même à soutenir Chavez. Pourquoi on me peut pas autant chez nous? Il a été dit déjà au’n avril les élections désigneront le nouveau Président. Si pensez que c’est vous qui méritez la Présidence, positionnez vous et laissez nous endurer notre sort du moment.

  2. dfdffdf

    Merci Adja! les membres de cette organisation méritent la peine capitale! mais bon! l’heure n’est pas au reglèment de compte! ils doivent se ressaisir très très vite! sinon ils semblent avoir perdu completement la raison

  3. COBRA.NOIR

    HOMMAGE A L’ARMEE MALIENNE

    Au moment où l’armée déclenche le processus de reconquête du Nord et se bat sur le terrain, voilà que cet écervelé de Guindo et sa bande de frustrés tente de nous divertir.

    Vraiment cette bande d’inconscients mérite leur place, même pas en prison, mais cimétière.

    Vive l’armée malienne, nous sommes derrière vous, allez de l’avant vaillants combattants de la liberté et de l’intégrité de nos frontières.

  4. Arouna Coulibaly

    Ben Zabo: « jusqu’à quand ces assoiffés de pouvoir vont-ils continuer à enfoncer notre Mali dans cette situation malheureuse, honteuse et humiliante? » quand est-ce que nos dirigeants vont arrêter toutes ces propagandes politiciennes pour prendre au sérieux les affaires du peuple malien?????
    http://www.lepontlevie.be/Camm/BenZabo/

  5. 100 pitié

    TEKOUM REWOUM!!! TON NOM SOONE EXACTEMENT COMME UNE DJAKARTA QUI DEMARRE AU FEU VERT!!!

    21 posts au compteur, personne ne te connais ici, peut-on résumer… Donc si je comprends bien, ce matin dès 9h et quelques, tu étais LE SEUL détenteur d’une information que jusqu’ici (15h17) AUCUN média sérieux reconnu ou fantaisiste et inconnu n’a reprise nulle part!

    Pour un désastre tel que la bagatelle de 21 morts, 27 prisonniers, et des blindés détruits, tu ne trouves un peu « bizarre » qu’à part toi, PERSONNE n’ait publiée une info de cette ampleur??? :?: :?: :?: :?:

    Nous si!

    Alors monsieur Tekoum Rewoum VROUM VROUM, prends ta djakarta et file vite vers d’autres forums jeter ta propagande de m… :evil: :evil: :evil:

    Je suppose que tu es un membre des « Sarouels-collé-caca », sensé miner le moral des anti barbus!
    Va te faire f… et achète un immense sillidaga de 35 litres au moins, parce que vous les barbus, n’avez pas fini de ch… dans vos brailles!

  6. MoussaC

    Le seul vrai homme d’état à mon humble avis c’est Haidara c’est un religieux qui a au dessus de tout le souci du bien commun et qui veut une société harmonieuse avec des croyants vivants en paix, qui respecte la différence et suit ainsi le vrai enseignement du Saint Coran. Contrairement à Dicko qui veut que le sang soit répandu par ses sbires enturbanés maniant le couteau de boucher !

  7. ddddddddddddd

    je pense que ces vieux là sont malades, ils ont fait tout leur temps à se servir du pays et maintenant qu’ils sont proches de la mort, ils emmerdent les jeunes qui ne viennent que de commencer leurs carrières.
    j’en veux aussi au ministre de la sécurité intérieure qui doit interdir ces marches parcequ’on est guerre et on a autre chose à faire. la solution ce n’est pas de fermer les écoles mais de mater les fauteurs de troubles.
    j’ai comme l’impressionque que ces troubles plaisent à l’ex junte.
    faisons attention car le mali vivote.

  8. Moboto

    Les mensieurs de la copam vont toujours à l’encontre des decisions du gouvernement. Opposition OUI mais destruction NON!
    Si le gouvernement avait exigé la tenue de cette concertation nationale la copam allait s’opposer contre cette même concertation.
    Moi je pense que le budget de cette concertation est plutôt necessaire le budget du la reconquête du Nord.Pardon nous ne voulons que la paix,Pourquoi des marches en ce moment où on besoin de la stabilité et de la vigilance de tout un chacun digne d’être malien.
    Je pense sincèrement que le ministère de la sécurité Interieur ne doit pas fermer les yeux au nom de la liberté d’opinion sur ces mouvements perturbateurs au mement où on a besoin de tranquilité et quiétude.