Crise politico-sécuritaire et tentative de remise en cause des institutions : Le FDR hausse le ton contre les dernières manifestations pro-putschistes

10

Au moment où des coups de canon se font entendre dans la contrée de Konna où l’armée nationale repousse les jihadistes et bandits armés, les acteurs socio-politiques se livrent à une guéguerre néfaste au moral des troupes. A travers des manifestations réclamant la démission du président intérimaire et la tenue immédiate des concertations nationales, les organisations favorables au coup d’Etat du 22 mars 2012 provoquent l’ire du Front uni pour la sauvegarde de la République et de la démocratie (FDR). Celui-ci vient de taper du poing sur la table appelant à ” la cohésion nationale et à l’union sacrée de tous autour des forces de défense et de sécurité “.

Alors que la coalition jihadiste composée d’AQMI, d’Ansar Eddine, du MUJAO et de Boko Haram multiplie les provocations  et menace de marcher sur des villes du sud du pays une coalition hétéroclite de partis politiques et de groupes extrémistes a choisi d’organiser des manifestations violentes à Bamako et Kati  dans le dessein de déstabiliser la transition et le pays, et de créer les conditions d’un second coup d’Etat militaire “.

C’est par ces mots que le Front du refus du coup d’Etat du 22 mars a, dans un communiqué rendu public le mercredi soir, haussé le ton contre les remous qui ont perturbé ces derniers jours, les villes de Bamako et Kati. Des manifestations de protestation émanant des organisations pro-putsch et exigeant la démission du président intérimaire, Pr Dioncounda Traoré et la tenue immédiate des concertations nationales.

Pour le vice-président Iba N’Diaye et ses amis du front anti-putsch, alors que la situation au Nord exige davantage de cohésion nationale et l’union sacrée de tous autour des forces de défense et de sécurité, la coalition du 8 janvier- coalition formée par des organisations pro-putsch comme la COPAM, Yèrèwoloton, MP 22, ADR- tire au flanc du pays en exigeant la tenue immédiate d’une concertation nationale souveraine dont l’objectif clairement affiché est de renverser la Constitution et les institutions républicaines.

” En ces heures graves où l’existence même de la nation est menacée, il est clair que l’objectif des tenants des  concertations n’est pas la tenue d’assises inclusives, mais plutôt l’instauration d’un régime d’exception qui plongera le Mali dans le chaos et l’anarchie”, fustigent les frontistes. Ils “condamnent énergiquement les manifestations violentes” qui ont eu lieu à Bamako et Kati le  9 janvier 2013. Des manifestations qui se sont, selon certaines sources, poursuivies hier jeudi 10 janvier dans la capitale malienne.

Le FDR dénonce ce qu’il qualifie d’instrumentalisation des scolaires. Ce qui a poussé le Gouvernement à décréter la fermeture de tous les établissements scolaires à Bamako et à Kati. Une école malienne qui, il faut le dire, est depuis plusieurs années dans l’abîme le plus sombre dans la mesure où les zones occupées, mais aussi Mopti et certaines contrées voisines n’ont quasiment plus ouvert les classes depuis déjà un bon moment. Toute chose qui pousse certains observateurs à plaider pour une fermeture totale de toutes les écoles sur toute l’étendue du territoire national.

Signalons que le front du refus encourage le gouvernement à prendre des mesures appropriées que la situation exige pour préserver l’ordre public et assurer la quiétude des citoyens. Il invite toutes les forces démocratiques et républicaines, à l’extérieur comme à l’extérieur du Mali à s’unir, en ces heures graves, pour défendre la patrie, la république et la démocratie menacées.

Il faut signaler que le front anti-putsch n’est favorable à la tenue d’assises nationales susceptibles de déboucher sur la mise en place d’un régime d’exception au Mali. Pour les responsables du front, les concertations nationales doivent renfprcer le fonctionnement normal des institutions actuelles.

Rappelons que le FDR est constitué des partis politiques les plus importants de l’échiquier politique national et des associations les plus représentatives de la société civile malienne. Il s’agit, entre autres, de l’Adéma, l’Urd, le Parena, le Mpr, le Pdes, l’Udd,  l’UNTM, la FENACOF, le CNJ.

                       Bruno D SEGBEDJI

PARTAGER

10 COMMENTAIRES

  1. le complot tracé par ces enemis regroupant la copam, IBK, Dicko et ses alliés wahabites contre la nation et Dioncounda devient très serieux et demande beaucoup de vigilances. Leur plan en ce moment précis de guerre consiste àcréer la zizani afin de favoriser De gaule sanogo au pouvoir comme ils l’ont toujours intenté.
    Alors, ainsi ils geront la transition ensemble et se preparont pour les elections. C’est triste de voir comment ces apatrides manipulent la population à majorité ignorant pour leur fins sataniques contre la nation! Ils peuvent bien rêver mais n’atteindront jamais leur objectif visé. On resistera et justice sera un jour rendu. Certains de ces vieux loups se verront condamnés pour le reste de leur vie en prison. Qui vivra verra. Incappables malhonettes sans pitiés ni dignités! Ca fait vomir, cas même.

  2. Merci mille fois F D R,les vrais ptriotes Maliens;en regardant vos inituatives;ce soir je suis tres tres fiere d’etre Malien,apres de mois tres dificile à PARIS comme Malien, merci mille fois encore. Mr le president DIONCOUDA TRAORE, courage le peuple malien vous soutienne,il faut laisser les .ppatrides de COPAME de manifeser;ils serons jugé un jour par l’histoir. DAGA AN HALLE TOXO I MAXA,KU NTA JAMAANE KE XEERI MULLA.

  3. Tièbile tu bouffe l’argent France Afrique tu dois payé donc tu as raison de soutenir Dioncounda pour te protégé .

    • ON SENT QUE BBBBB N’EST MËME PAS MALIEN. SI TU T’ATTAQUES A TIEBILE, TU SERAS ECRASE SUR LE CHAMP CAR SI TU CONNAISSAIS UN TANT SOIT PEU CET HOMME JAMAIS TU N’ALLAIS OSER PENSER UN SEUL INSTANT QU IL EST CAPABLE DE FORFAITURE. TU SAIS LE MALI EST UN PAYS OU IL N’EST PAS BON DE REUSSIR LES MISSIONS QU ON TE CONFIE: LE SUCCES EST DANGEREUX DANS NOTRE PAYS. C’EST PARCE QUE TIEBILE A REUSSI LE SOMMET AFRIQUE FRANCE QU IL S EST FAIT BEAUCOUP D’ENNEMIS DONT L UN, TRES HAUT PLACÉ A TRAVAILLÉ A LE SALIR, EN TELECOMMANDANT UN SECOND RAPPORT QUI CONTREDISAIT LE PREMIER QUI DISAIT BRAVO A TIEBILE. RENSEIGNE TOI QUAND TU VEUT PARLER D UN HOMME, SURTOUT QUAND TU VEUX T’ATTAQUER A SA DIGNITÉ. TIEBILE NE T’A RIEN FAIT DE MAL. POURQUOI TU L ATTAQUES? A QUOI SERT DE TRAVAILLER A HUMILIER UN HOMME QUI NE T’A RIEN FAIT ET QUI NE TE CONNAIT PAS ET NE TE VEUT AUCUN MAL. DE GRÂCE, CESSONS D ÊTRE ÉGOÏSTES ET QUAND UN HOMME EST BIEN ET EFFICACE IL FAUT LE LUI RECONNAITRE.TIEBILE EST UNE CHANCE POUR NOTRE PAYS

  4. Quelle concertation pour quelle légitimité ? Si vous parlez de pro ou d’anti junte, de pour ou contre les concertations, c’est qu’il y a encore le Mali. Alors SVP, soutenez nos frères militaires qui sont entrain de payer de leur vie à cause de vos actes passés.
    MP23 ou FDR vous avez tous pris part à la gestion de ce pays. Alors de grâce arrêter de vous moquez de cette pauvre population qui ne demande que la paix, la nourriture, la santé et l’éducation. Est ce vraiment trop demandé? N’avons-nous plus de conscience ? Comme on le dit “on peut ne pas être religieux, mais il faut avoir le minimum de dignité dans la vie”.
    J’ai condamné le coup d’État, mais aujourd’hui c’est un fait, la seule question qui vaille c’est comment garantir l’intégrité du pays et revenir à une vie institutionnelle régulière, bien sûr elle se fera toujours avec des erreurs, qu’on ajuste pour progresser.
    Sortons de la vengeance, ceux qui ont été écartés sous ATT et ceux qui ont gérés.
    Que Dieu bénisse le Mali! Amen

  5. merci FDR en vous lisant on redevient fier d’être Malien.
    merci et courage!!!! le peuple commence à connaitre les vrais patriotes!!!
    quand a younoussini ibkni et marikoni le peuple vous jugera et de la façon la plus exemplaire possible
    continuez vos bêtises !!!! vous verrez bientôt!!!!

  6. Le FDR = Front Des Responsables. Merci pour votre sens élévé du devoir patriotique et de l’honneur.

Comments are closed.