Crise politique et institutionnelle – IBK : Entre incohĂ©rences, malaise et calculs politiques

35

L’on se souvient qu’offusquĂ© par les propos de ceux lĂ  qui avaient laissĂ© entendre qu’il hantait Kati et la junte du CNRDRE, le tisserand en chef avait laissĂ© entendre que son parti et lui avaient dĂšs les premiĂšres heures condamnĂ© le coup de force du 22 mars dernier. Il est vrai qu’un communiquĂ© avait Ă©tĂ© diffusĂ© dans ce sens et mĂȘme que le secrĂ©taire politique du RPM, l’ancien ministre Nankoma Keita, avait fait quelques apparitions Ă  la bourse du travail. Mais ce dont il s’agissait, en ces jours chauds oĂč la RĂ©publique basculait, c’était sa propre prĂ©sence Ă  l’instar de celle des autres prĂ©sidents de partis anti putsch  prĂ©sents Ă  Bamako.

El Hadji Ibrahim Boubacar KEITA (président du RPM)

La chose aurait confortĂ© sa dĂ©claration antĂ©rieure et donnĂ© plus de crĂ©dit Ă  son propos. Il n’en a rien Ă©tĂ© et du coup n’a pas Ă©tĂ© effacĂ©e l’impression de ses positions rĂ©elles favorables Ă  la junte que viendra corroborer, Ă  la rĂ©union de la classe politique Ă  Ouagadougou, le 14 avril passĂ©, les mots dĂ©sormais cĂ©lĂšbres de son bras droit, Nankoma : «  le coup d’Etat du 22 mars Ă©tait Ă  la fois salutaire et sanitaire ». Il le disait alors mĂȘme que sa prĂ©sence au FDR Ă©tait encore officielle.

Toutes choses qui ont conduit la presse malienne Ă  titrer : «  le double ( JE ) d’IBK».  Il crĂ©ait de ce fait l’étonnement quand on sait que le «  kankelintigui  » Ă©tait attendu sur les terrains des batailles de la RĂ©publique et de la dĂ©mocratie au lieu de l’idĂ©e, plus ou moins saugrenue, de traduire la CEDEAO au tribunal de cette mĂȘme CEDEAO. Comment comprendre  son opposition Ă  une organisation sous rĂ©gionale Ă  propos de laquelle il s’était battu, bec et ongles en tant que Premier ministre du Mali, pour que Ahmed Tijane Kaba de Sierra LĂ©one soit rĂ©installĂ© dans son fauteuil, par cette mĂȘme CEDEAO.

Voici donc un leader qui se veut charismatique qui tantĂŽt  condamne un coup d’Etat et le lendemain se reconnait dans l’Accord Cadre qui en est issu .Un chef de parti qui se dit rĂ©publicain, respectueux  de la constitution, heureux du retour Ă  l’ordre lĂ©gal et qui ne dĂ©daigne pas de lui opposer une convention qui viendra la vider de sa substance. Mais peut ĂȘtre que tout ceci procĂšde du malaise d’assumer ses choix et  d’un calcul politique aux contours flous et obscurs d’oĂč il sortira pour se voir dĂ©signer nouveau chef de la transition, en lieu et place de Dioncounda. Sauf que, au regard des derniers dĂ©veloppements de la situation politique, Ă  contre pied des rĂ©solutions de sa confĂ©rence des cadres de samedi dernier, le pays n’est plus en quĂȘte de chef.

S.El kounta

PARTAGER

35 COMMENTAIRES

  1. Vous pensez que ce qui son restes au FDR son plus patriote ou democrate que lui. Ces recruteurs de mercenaires qui ont osĂ©s mettre dos Ă  dos l’armĂ©e pour leur interet personnel. Qui ont retirĂ© leur candidature, pour soutenir celui qui a trahi la patrie, et piller nos biens. J’ai honte de vous et du vendu qui a ecrit cet article. Il continuent Ă  crĂ©er la confusion dans le pays, pour que ce pays s’enfonce dans le ok. malediction aux ennemis du MALI. Si vous etes un vrai journaliste, pourquoi ne pas ecrire ce que ceux- lĂ  qui sont ensemble contre les militaires et se dechire pour avoir la president de l’Assemblee Nationale.

  2. sanogo a foutu mali dent la merde il et le seul responsable ? sanogo veux
    se propre interait pas lintere de son pays

  3. Si IBK Ă©tait un vĂ©ritable HOMME d’ETAT
 c’est l’occasion ou jamais de rentrer dans l’histoire qui lui Ă©chappe totalement
 😯 😯 😯

    Il convoque immédiatement la presse


    il condamne avec vigueur cet acte barbare et affirme sa sympathie à Diokiss
 et à CMD


    Il s’oppose publiquement au vote de l’AssemblĂ©e de la loi faisant de Sanogo un ancien PrĂ©sident en affirmant que lui mĂȘme n’a pas votĂ© les fameuses lois

    Il demande Ă  l’armĂ©e rĂ©publicaine du Mali de commencer Ă  faire mouvement vers le nord

    Il demande publique aux autorités constitutionnelles et à la CDEAO la protection de sa propre personne et de sa famille

    Et il se dit prĂȘt Ă  servir le Mali.

    Voilà
 S’il ne le fait pas
 Moussa TraorĂ© va le faire avant lui
 đŸ˜„ đŸ˜„ đŸ˜„

    Mais, IBK ne suivra pas mes conseils
 🙁 🙁 🙁

    Broulayi.

  4. Tout le monde savait au Mali que IBK fait la politique du ventre, il n’y a plus de place en politique pour des gens comme lui. Il doit etre oublier a jamais.

  5. Je demande toujours aux maliens d’ĂȘtre serieux et de penser Ă  vos soit disant dĂ©mocrates qui n’ont fait que decevoir les braves populations du Mali,et pour cette cause la faillite brutale du regime
    de ATT et de la dĂ©mocratie malienne dĂ» Ă  ce concensus surnois oĂ» la vĂ©ritĂ©,la la sincĂ©ritĂ©,l’objectivitĂ©,la justice,etc…,que sais je encore,sont interdites aux profit de la mĂ©docritĂ©,du nĂ©potisme,du clientĂ©lisme,de l’injustice,de la corruption,de l’affairisme aux dĂ©triments de l’interĂȘt du peuple et du pays:les preuves les rĂ©sistances de la population aux Ă©vĂȘnements que nous vivons aujourd’hui.Il appartiend aujourd’hui Ă  la presse,aux soit disant politiciens de tirer tous les enseignements des Ă©vĂšnements que nous vivons aujourd’hui pour changer et obligatoirement dans l’interĂȘt du peuple et du pays et non de vos partis politicards et de gagne vie car la dĂ©mocratie des parties politiques europĂ©ens n’est pas adaptable Ă  l’afrique,car aprĂšs le 26 Mars 91 et le 22 Mars 2012,les PrĂ©sidents doivent se dire qu’Ă  tout moment ils peuvent ĂȘtre victimes de coup de forces si l’injustice,le nĂ©potisme,le clientĂ©lisme,l’affairisme,la corruption deviendraient leur doctrine.Ceux qui s’attaquent toujours Ă  IBK SE TROMPENT CAR Ă  la diffĂ©rence de tous ces messieurs IBK est le seul homme politique Ă  avoir toujours dĂ©noncer ces maux citĂ©s ci-dessus et les autres se sont toujours tĂ»s et le peuple estconscient de ce fait et c’est pour cette raison qu’il est et restent encore le plus aimer du bas peuple car mĂȘme les tous petits maliens savent celĂ  et dommage que les journalistes et les hommes politiques sont trĂšs en retard par rapport au peuple car ne sont intersser car leur pĂŽches Ă  remplir par de l’argent mal gagnĂ©:la majoritĂ© prend de l’argent pour Ă©crire pour le seul but de nuire aux opposants-vraie malhonnĂ©tetĂ© intellectuelle et proffessionnelle.Corrigez vous,il y va de votre survie et de votre mĂ©tier.Soyez serieux et honnĂštes.Dioncounda est aujourd’hui de son passif par rapport Ă  tout ce qu’il a fait quand il a Ă©tĂ© nommĂ© Ă  la tĂȘte de l’ADEMA et Ă  l’AssemblĂ©e Nationale:le peuple en est conscient….mais la proritĂ© aujourd’hui c’est le Nord c’est pour celĂ  je demande Ă  tout le monde un sacrifice de soi afin que cette crise soit resolue dans l’interĂȘt du Mali Un et Indivisible et prospĂšre et vrai dĂ©mocratique.

  6. bonsoir, je pense bien que la junte doit dĂ©gagĂ©e parceque millitaire et pouvoir ne font jamais bon mĂ©nage. Sanogo a oubliĂ© les raisons qui lui ont poussĂ© au putsch, Ă  savoir la libĂ©ration du Nord. On sait que ce gars n’ira plus au nord puisque l’ayant fuit avec la plupart de clicaille et ils viennent pavaner dans les rues de bamako au milieu des civils. je suis heureux de cet accord on va voir mailntenant s’ils sont des millitaires ou des millitants.

  7. IBK est pret Ă  sacrifier tous ses enfants pour etre president du Mali meme si cela devait durer un seul jour et comme tout le monde a compris, il risque de ne jamais voir son reve se realiser.

  8. Chers republicains,
    je salut l’avis de tout un chacun. Nous sommes tous des responsables majeurs. Je pense que si rien ne va comme c’etait le cas au Mali. Il faudra desormais faire partir les gouvernants et ne pas attendre la fin du mandat electif. Car il ne faut pas non plus se servir de toutes sortes d’humunite ou de faveurs sordides aux fraix de l’etat pour maltraiter son peuple.
    Le malien souffre et peine parce qu’il n’est pas de telle ou de telle famille, ou de telle coloration politique.
    Tout ce que je retiens c’est que les figures politiques du Mali de vers les annees 1950 aux annees 1970 sont plus patriotes et plus dignes par rapport aux figurants qui ferment les ecoles et etablissements scolaires au Mali. Donnant ainsi un privilege a leurs enfants de mieux se scolariser en dehors du Mali, pour ensuite dire deliberement que c’est Papou ou Mimi qui vient de terminer avec un diplome occidental et que le boulot est pour lui ou pour elle.
    Donc laissons toutes considerations partsannes et affrontons les vrais problemes. Le Mali a cesse d’exister de vers 1972 a nos jours,il faut redynamiser ce pays par une nouvelle generation c’est a dire les moyens de cinquante cinq ans (55 ans). Ce qui est fait est fait, on ne peut plus faire marche arriere.

  9. IBK a deçu tous ceux qui l’ont toujours soutenu dont je faisais partie, car nous pensions qu’Ă  cause de son <> il Ă©tait victime d’injustice. Je suis vraiment Ă©coeurĂ© quand IBK dit que son parti a commis une erreur en rentrant (volontairemnt) dans le dernier gouvernement du dĂ©funt rĂ©gime, c’est vraiment abĂ©rrant, quand on est honnĂȘte on assume tous ses actes, son propos relĂšve de la pure dĂ©magogie, de l’hypocrie, de l’arrivisme. Comme on le dit souvent, en quelque chose malheur est bon, IBK a montrĂ© aux maliens son vrai visage. Il peut prendre sa retraite politique car personne n’aura confiance en lui, et je doute fort qu’il soit rĂ©elu comme dĂ©putĂ© Ă  fote raaison prĂ©sident du Mali.

  10. SANOGO JE ne sais pas si vous m’entender on arrĂšte pas une revolution. Si jamais vous laissez Dioncounda diriger la tracision de quoi Ă  servi les evĂšnements du 22 mars?????

  11. sur rfi, le 20/5/12, géopolitique, le debat.
    j’ai suivi en partie l’Ă©mission gĂ©opolitique, le dĂ©bat, du dimanche, j’avoue ĂȘtre choquĂ© par un intervenant qui dit qu’en afrique, la corruption n’a pas le mĂȘme qu’en France. c’est vraiment de l’insulte pour nous autres africains, et d’ajouter, lorsque les dirigeants africains dĂ©tournent, il suffit qu’ils partagent avec les autres pour que le dĂ©tournement quittent sa sphĂšre illĂ©gale. celui qui tient de tels propos Ă  notre Ă©gard, nous manque de respect, et çà, nous ne sommes plus prĂȘts Ă  accepter de telles conneries.
    lequel mr oublie que la corruption politique a cessĂ© en France au cours des annĂ©es 80; ce qui fera dire Ă  chirac que les emplois fictifs de la mairie de paris n’Ă©taient contre aucune loi mais relĂšvent plutĂŽt de la morale.
    par ailleurs puisque la françafrique doit mourir de sa belle mort avec hollande, n’est-il pas temps de nous Ă©pargner des Ă©missions comme le dĂ©bat africain, appels sur l’actualitĂ©, la rĂ©publique de mahamane.
    nous n’avons plus besoin de nous infantiliser. ça suffit comme ça.
    revenant aux propos de mr, sait-il que att a Ă©tĂ© chassĂ© en partie pour la mauvaise gestion et la corruption plus que pour la chute du nord, que encore, les sĂ©nĂ©galais n’ont pas renouvelĂ© le mandat de wade pour les mĂȘmes raisons.
    non, traitez-nous comme nous vous traitons, des ĂȘtres instruits qui aspirent aux mĂȘmes besoins physiologiques.
    la leçon, c’est fini.

  12. Ce que je demande c’est de dissoudre la cdeao et laisser l’UA prendre les destinĂ©es de ces pays car comment accorder Ă  un puschiste le statut d’ancien chef d’Ă©tat alors que notre constitution condamne et punit les coups d’Ă©tat;ce qui veut dire la cdeao mĂȘme qui va institutionaliser les coup d’Ă©tats en afrique.

  13. Voila encore le comportement de ibk en soutenant ces vaillous soldats.Ce que je dis au maliens tout homme qui n’a luttĂ© dans ce pays pour l’instauration de la dĂ©mocratie ne doit pas occupĂ© un poste important dans notre pays,parce qu’ils n’ont pas l’amour du pays;c’est le cas de ibk qu’on qui est rentrĂ© de cĂŽte d’ivoire aprĂšs les Ă©vĂšnements du 26 mars 91.VoilĂ  encore ce disant savant refoulĂ© par la nasa qui nous arrive parce que la dĂ©mocratie est bien implantĂ© chez nous,et lui aussi veut ĂȘtre chef du pays;donc pour lui les vrais fils du pays qui n’ont jamais arrĂȘter de lutter pour bien assoir cette dĂ©mocratie sont finis dans le pays ou bien?Quand il se dresse devant la tĂ©lĂ© pour nous dire qu ‘il est nommĂ© 1er ministre avc plein pouvoir, ça ne le gĂȘne pas de parler ainsi,alors que devant ses yeux et sous ses pays sanogo est entrain d’agir en hors la loi,en nommant qui il veut et arrĂȘtant qui il veut,sans que ni cmd ni aucun membre de son gouvernement ne dise mot Ă  ces abroutis soldats.

  14. Finalement le RPM deviendra comme le SADI Parti sans trop de conviction
    et Flou dans ses décisions.

    • Vous avez raison, le RPM sera aux oubliettes comme le SADI, les maliens savent faire la distinction entre les vrais dĂ©mocrates des hypocrites.

  15. Tout ce qui importe c’est la raison et le bon choix du capitaine.Nous sommes tous des maliens et on sait qui est qui.Saluons et remercions le bon dieu pour avoir sauver le MALI d’une crise institutionnelle qui n’a que trop durĂ©.Prions qu’au finish de cette histoire sombre de notre pays que seul le MALI sort gagnant.

  16. au mali, l’accord au forceps n’est pas bon en son point, sanogo, statut d’ancien prĂ©sident, c’est dire que l’effet que la cedeao voulait n’a pas eu lieu, la prise de pouvoir par coup, empĂȘcher la perpĂ©tuation de coup d’Ă©tat dans la sous rĂ©gion.
    fort de cet Ă©pisode, chaque caporal peut faire un coup d’Ă©tat et se voir attribuer le statut de chef d’Ă©tat. les mĂȘmes causes produisent toujours les mĂȘmes effets.
    c’est vrai que la classe politique malienne est connue pour son statut de classe politique alimentaire, corrompue, nĂ©potique, etc.
    donner Ă  sanogo le statut d’un ancien chef d’Ă©tat sans avoir accompli les missions rĂ©galiennes qui s’y attachent, notamment un mandat Ă©lectif, un acte hĂ©roĂŻque, relĂšve d’un lascisme dans les nĂ©gociations
    le mali traverse une crise grave, mais cela ne doit pas occulter la rigueur; la complaisance est lit de tous les dangers; avec un tel point dans l’accord, le statut d’ancien chef d’Ă©tat, pour quelqu’un a accompli un acte imprescriptible de la constitution, de 25/2/92; cette mĂȘme constitution dont la cedeao dit ĂȘtre le seul point de sa nĂ©gociation. ce n’est pas lĂ  une vision de la constitution, du 2 poids et du 2 mesures. la constitution prĂ©voit des poursuites contre les auteurs de coup d’Ă©tat et les qualifient d’atteinte Ă  la sĂ©curitĂ© de l’Ă©tat.
    l’Afrique ne doit pas donner l’impression d’un manque de rigueur dans tous ses actes. toute cette mobilisation pour aboutir en un tel rĂ©sultat de compromis, laisse un goĂ»t amer de 2 mois de perdu.
    l’amnistiĂ© Ă©tait comprĂ©hensible mais le statut d’ancien chef d’Ă©tat Ă  sanogo Ă©tait de trop. l’amnistie, car elle bĂ©nĂ©ficie Ă  l’ensemble, dont il faut mesurer sa portĂ©e, sans liste complĂšte et nominative au moment de son adoption.

  17. Oui, il faut du neuf pour faire du neuf. Nous ne voulons plus de tous ces gens qui rodent prĂšs du pouvoir depuis plusieurs decenies. “AntĂš korolen fĂš fo kura”

  18. L”Ă©crasante majoritĂ© des hommes politiques maliens sont des opportunistes et non IBK seul.

    N’oublions pas que en 2006, IBK et son parti ont condamnĂ© et dĂ©noncĂ© fermement les FAMEUX ACCORDS D’ALGER signĂ© par ATT, et qui sont aujourd’hui l’une des CAUSES de la crise actuelle.

    Et dĂšs lors, IBK Ă©tait devenu l’ennemi public n°1 Ă  abattre pour avoir dit la VERITE en s’opposant farouchement Ă  l’Accord d’Alger.
    Donc, sachons Raison Gardée, on sait maintenant QUI EST QUI dans ce pays.

    Je ne suis pas un militant du RPM, je dis ma part de vérité. MERCI

  19. Le mensonge et la calomnie peuvent mettre cent ans Ă  courir pour ĂȘtre rattraper en un clin d’Ɠil par la vĂ©ritĂ© qui les Ă©craserait.Vous ne pourrez ternir l’image d’un grand homme incarnant des vertus.L’Eternel est omniscient et omniprĂ©sent et n’aide que la vĂ©ritĂ©.

  20. Ces gens qui crient dans la rue ou sur les ondes de radios incendiares ne peuvent donner aucune légitimité. La seule légitimité qui existe est celle donnée par les urnes, et le peuple (le vrai) se souviendra au moment des prochaines élections.

  21. Monsieur le journaliste je ne t’en veut pas mais j’en veut Ă  ton Directeur de rĂ©daction qui laisse passer ce genre d’arlicle pour cracher ses vĂ©nins aux dignse fils de ce pays. IBK defend Ă©videnment l’accord cadre car cest cet accord qui a balisĂ© le chemin de retour Ă  l’ordre constitutionnel! L’alternative d’une convention tien du fait que les nĂ©gociations cedao-cnrdre avaient Ă©chouĂ©! Et vous voudrez discrĂ©diter IBK de soutenir une solution de sortie de crise! C’est pas hĂŽnnette Adiam THIAM doit avoir beaucoup de reserves par rapport a vos oeuvres. IBK est de loin parmis ceux qui ont cherchĂ© Ă  mettre l’interet supĂ©rieur de la nation au dĂ©ssus de toute avantage partisane pendent cette crise, pour un mali uni et apaisĂ©.

  22. IBK comme les autre politiciens du MALI nous ont montré pendant cette crise leur manque de personnalite.On a vu le vrai visage des politiciens malien qui est de defendre leur propre intret au lieu de celui du patri.A bas les parti politique .

  23. pour cela maliens et maliennes je propose monsieur MOUSSA MARA pour le changement un jeune qui me semble honnĂȘte et intĂšgre.

  24. Depuis les derniĂšres Ă©lections legislatves,IBK n’a cessĂ© de faire le “camĂ©leon”; par ce que il s’Ă©tait d’abord dĂ©clarĂ© comme faisant partir de l’opposition avant de rejoindre la majoritĂ© prĂ©sidentielle.IBK n’est pas un kankĂ©lentigui mais plutĂŽt un kantiamatigui!

  25. Cette crise a permis de connaitre mieux cet homme.IBK m’a vraiment déçu, il n’aura plus mon vote. Il ne mĂ©rite pas d’ĂȘtre prĂ©sident du Mali car il est un opportuniste.Quand je pense que j’ai passĂ© mon temps Ă  faire campagne pour ce monsieur.IBK me deçoit

  26. Je l’avais dit que le comportement de IBK et de ses partisans riqueraient de les desservir. Ces calculs politiciens, ces errements et ces incohĂ©rences face Ă  cette crise socio – politique, prouvent Ă  suffisance que cet homme est loin d’avoir la carrure d’un homme d’Etat.Il faut rappeler qu’il a Ă©tĂ© le dĂ©tonnateur de l’effritement de l’opposition politique. En 1994, quand IBK a Ă©tĂ© nommĂ© comme premier ministre, son ambition premiĂšre a Ă©tĂ© d’Ă©craser l’opposition et de consituer l’inanumitĂ© autour du pouvoir de Alpha. La consĂ©quence de cette manoeuvre a Ă©tĂ© qu’ Ă  la reĂ©lection de Alpha, on a commencĂ© Ă  sentir au niveau des partis politiques cette hĂ©sitation de constituer une opposition. Sa maladresse et son incompĂ©tence ont fragilisĂ© son parti politique et ses alliĂ©s. Ce qui l’a lui – mĂȘme obligĂ© Ă  dĂ©missionner, Ă  fragiliser son parti et Ă  ouvrir la voie Ă  un candidat indĂ©pendant ATT. Son soutien Ă  ATT lui valu le poste de prĂ©sident de l’AssembleĂ©. Le Ministre Nancouma KEÏTA qui Ă©tait en 2007, deuxiĂšme personnalitĂ© du gouvernement n’a, malgrĂ© les contestations de l’opposition pour le second mandat de ATT, demissionnĂ© qu’Ă  quelques encablures des Ă©lections. Chers lecteurs, vous constaterez avec moi que IBK et ses camarade manquent rĂ©ellement de sincĂ©ritĂ©, donc confier le pouvoir Ă  un tel groupe nous conduira dans une situation pire que la prĂ©cĂ©dente.

  27. IBK un grand Homme d’Etat doit avoir une coherence dans tes demarches et ta position et ta conviction. Vous devez avoir une bonne lecture entre la foule et le peuple. Voici aujourd’hui la CNREDE vient de se servir de vous pour vous denuder.
    Malheur Ă  toi.

  28. Beaucoup de deception
    IBK tu nous as deçu Quelle est ta vrai position ?
    Ton opportunisme vient de te jouer un sale tour.

  29. IBK est pratiquement le seul ui n’a pas Ă©tĂ© arrĂȘtĂ© et qui a bĂ©nĂ©ficiĂ© de la protection de l’armĂ©e devant sa porte. Il se prĂ©pare pour la prochaine Ă©lection en mĂ©nageant la chĂšvre et le choux, il n’a pas votĂ© la loi d’amnistie mais il ne fait pas de dĂ©clarations contre Sanogo. Il est difficile de savoir si il est vrai ou faux !

  30. Merci Mariama d’avoir rappeler les faits. Il a Ă©tĂ© Ă©galement 5 ans prĂ©sident de l’assemblĂ©e nationale sans rien changer dans la pratique de cette institution.Nous jeunes devons faire la difference pour les prochaines Ă©lection, notre arme pour le changement c’est la carte Ă©lectorale lol ! Je pense qu’il faut analyser les choses Ă  la lumiĂšre du comportement des uns et des autres pendant cette pĂ©riode trouble de notre pays. N’est pas homme d’Ă©tat qui veut.

  31. IBK est un vrai opportuniste et il croit qu’ il peut tromper le peuple malien. Si l’on parle de 20 ans de demcratie de façade, il faut rappeler que IBK a Ă©tĂ© pendant 6 ans le premier ministre de Alpha Omar Konare. Lui aussi ne represente pas le vrai changement. Le vrai changement est incarnĂ© par des hommes nouveaux qui ne sont pas trempĂ©s dans la gestion des 20 derniĂšres annĂ©es.

Comments are closed.