Dans la dynamique de la paix et de la sécurité :L’Assemblée nationale renforce la conscience et la cohésion nationale

0
1





 Pour magnifier le forum de dialogue intercommunautaire sur la paix et la sécurité qui doit se tenir à Kayes du 1er au 2 février prochain, les responsables du comité de suivi des travaux sur les droits de l’Homme ont organisé une conférence de presse avec les journalistes parlementaires le vendredi dernier dans la salle Aoua Keita de l’Assemblée Nationale du Mali. La conférence était animée par Me Amidou Diabaté président du comité de suivi et député à l’Assemblée Nationale. 

              

  Les litiges fonciers intercommunautaires et transfrontaliers et la cohésion nationale entre les communautés Nord et celle du Sud au menu.

               

Le dialogue intercommunautaire vise à garantir la paix sociale. Dans cet esprit, l’Assemblée Nationale en tant qu’Institution chargée du contrôle de l’action gouvernementale joue un rôle prépondérant. Ainsi, du forum de Mopti en novembre 2008 à novembre 2010, le comité de suivi a agi sur la situation sécuritaire du pays à travers notamment la veille citoyenne de la mise en œuvre des recommandations du forum ; la mobilisation accrue en faveur de la tenue d’un dialogue intercommunautaire et interrégional à Kidal; l’accompagnement du séminaire interinstitutionnel sur la gestion des conflits à Kita; la suscitation d’interpellations sur les sources potentielles de remises en cause de la paix et de la sécurité; la tenue de rencontres de partage. C’est ainsi que dans son discours d’introduction, Me Amidou Diabaté a fait savoir aux hommes de médias que cette rencontre qui doit se tenir à Kayes a pour objectif  général de renforcer la conscience et la cohésion nationale, à travers un dialogue et un partage d’expériences sur les questions de paix et de sécurité ainsi que les mécanismes pour les promouvoir afin d’asseoir les bases durables d’une véritable culture de paix et de sécurité dans le pays en général et les régions de Kayes, Koulikoro, et Sikasso en particulier.

               

Pour lui, les résultats attendus au terme du forum sont entre autres, les communautés occidentales du Mali vont approfondir leurs connaissances des relations intracommunautaires et renforcer leur brassage intra et intercommunautaire;  un partage d’expériences entre les différentes communautés des régions du pays bénéficiant d’une expertise riche et diverse est réalisé en vue de renforcer davantage la cohésion nationale intra et intercommunautaire; les mécanismes de prévention et de gestion des conflits fonciers sont mis en place et/ou dynamisés; la politique nationale du Mali et des pays frontaliers en matière de paix et de sécurité est connue et promue…

                "

Le président de la République , le Président de l’Assemblée Nationale ainsi que plusieurs autres personnalités seront présent à cette rencontre " a laissé entendre le Président du comité de suivi.

Moussa SOW

Stagiaire

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.