De leçon de morale en leçon de morale : Yayi Boni conseille le Capitaine Sanogo de prendre sa retraite militaire

43 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Pour la stabilité du Mali et le reste de la sous région, le Président en exercice  de l’Union africaine a conseillé le Capitaine Amadou H. Sanogo de se retirer de l’ère politique au Mali. Faute de quoi, de prendre sa retraite militaire.

Le président de l’Union Africaine Thomas Boni Yayi,

L’ingérence de la clique du putschiste Capitaine Amadou Haya Sanogo dans la vie politique du Mali met mal à l’aise l’union africaine dans sa plaidoirie pour l’adoption d’une résolution au conseil  de sécurité de l’Onu pour  le déploiement des forces internationales au Mali. Pour obtenir ce vœu, le président de l’Union Africaine n’a pas mâché ses mots. Il a conseillé à Sanogo de se retirer de la vie politique ou de prendre sa retraite militaire pour mener à bien ses ambitions politiques.

Depuis le Putsch de mars 2012, le bec blanc en politique a pris le goût au pouvoir. Pour  y arriver, il faut nécessairement faire la politique. Ayant compris, l’apprenti politique, capitaine Sanogo a toujours refusé de s’éloigner du terrain politique. Après avoir échoué d’utiliser l’ex Premier ministre Cheick Modibo Diarra à ses fins politiques, il a tenté beaucoup de stratégies  pour l’évincer. Puis que celui-ci est têtu et a des ambitions politiques comme Sanogo, il ne s’est pas résigné aux diktats du capitaine retranché à Kati.  Alors, le chef de la junte étant à bout de patience a choisi la manière la plus forte. Forcer officiellement l’ex Pm à présenter sa démission.  Ce qui a attiré l’attention de la communauté internationale sur l’ingérence du capitaine Sanogo dans la vie politique au Mali. D’où les condamnations en série  de l’immixtion des militaires dans les affaires politiques par les organisations internationales.

Soulignons qu’avant ce récent spectacle de Sanogo et ses hommes, les hommes biens avertis au Mali dénoncent les ambitions politiques qui animent Amadou Haya Sanogo. Car, selon les rumeurs, ses émissaires auraient déjà envahi tout le pays pour la mise en place des clubs de soutien à Sanogo. Même si ces informations sont à prendre avec beaucoup de précautions, les déclarations du capitaine Sanogo et de son porte parole sèment le doute dans les esprits. On se rappelle dans son explication sur la démission du premier ministre qui cherchait à qui remettre sa démission, Sanogo a été on ne peut plus clair, « si un jour les Maliens pour qui nous avons fait toutes ces concessions et tous  ces sacrifices  nous demanderont de gérer autre chose, je le ferais. Mais pour le moment je suis  bien là où je suis ».

Les analystes s’interrogent  ce qui se cache derrière cette déclaration. Car les Maliens ne lui demandent qu’à aller libérer les zones occupées. L’autre déclaration aussi confuse que celle du Capitaine, c’est l’intervention de son porte parole Bakary Mariko. Quand les confrères de Rfi ont demandé à M. Mariko si son patron de Kati était prêt à faire de la politique, il répondra que cela n’est pas pour le moment sa priorité. Si les rumeurs sur l’intention de Sanogo à briguer la magistrature suprême du Mali se concrétisent, il doit faire attention de ne pas tomber dans le piège que Moussa Dadis Camara. Il est encore temps pour lui d’écouter les conseils de ses pères politiques comme Yayi Boni.

Oumar KONATE

SOURCE:  du   17 déc 2012.    

43 Réactions à De leçon de morale en leçon de morale : Yayi Boni conseille le Capitaine Sanogo de prendre sa retraite militaire

  1. justicequity

    Bien au contraire Sanogo a une très grande influence sur l’armée parce que si elle va libérer le nord , Sanogo va prendre en otage le pays sans avoir risqué sa peau déjà il se voit tout beau en ayant causé la perte des deux tiers du pays imaginez un peu que nord soit libérer en l’état plus rien ne pourra arrêter ce Mr ,les hauts gradés qui risqueront leur vie dans cette guerre n’accepterons jamais être sous le commandement d’un gars qui dors sous la clim , soit ils refuserons d’y aller , soit à leur retour ils vont essayer de le déloger ce qui peut être une guerre fratricide.

  2. Sambpu

    Oumar KONATE et Yayi Bonni: laissez-nous respirer!Le Mali traverse une période crutiale de son existence où la présence d’un régulateur pour les institutions est nécessaire!C’est ces mêmes gens qui ont fait appel à Sanogo quand CMD avait annoncé sa candidature à l’élection présidentielle!C’est facile de rester à Cotonou et demander au capitaine de prendre sa retraite alors que le pays est encore dirigé par des autorités civiles qui n’ont aucune légitimité électorale!Laisser les militaires « recadrer » les choses s’il le faut sans pour autant être les acteurs majeurs de la situation, c’est faciliter la transition. :wink:

  3. Confier lui le Mess des officiers de Kati. S’il arrive a bien gere ca pendant un an on lui confierait peut etre Ousbidjandjan ou Kidal.
    Mr Konate, comme tous les journalistes, vous accordez trop d’importance a cet homme. Je sais que ca fait vendre les journaux, mais, on a plus besoin de malection. Nous resentons toujours la poussiere de ce maudit 22 mars 2012.

  4. pedo

    moi je pense que l’acte qu’a posé sanogo vis à vis de cheick modibo,est stupide et regrettable, puis je vois la main des occidentaux derrière,la guerre au mali est une histoire mise en place par des blanc qui veulent contrôler le pétrole Africain,mais je crois que même Dioncounda me surprend il veut dire qu’il ne comprend pas ce jeu là? si ces blancs veulent la guerre finie au mali avant une semaine.l’homme noire restera bête ou quoi?

  5. dinosaure

    Pour ceux qui s’inquiètent de sanogo, rassurez vous? Il n’a aucune influence sur l’armée malienne entière qui est préoccupée par la préparation et la libération du nord.
    Nos vaillants soldats sont à sévaré et au niger et leur seul objectif est de sauver le pays.
    Sanogo est dans l’obligation de convaincre les maliens qu’il est plus patriote que ces militaires du front sans quoi il signe la fin de sa carrière militaire.Bon entendeur salut.

  6. Massaye

    Comme dirait l’autre des Français, « les Maliens ont de têtes de veaux ». Un peuple masochiste qui n’a aucun souci la course aux intérêts individuels et particuliers. Nous avons vécu vingt ans de liberté, d’entreprendre d’initiative privé, de démocratie entre guillemet. Comment vouloir le chaos d’aujourd’hui, l’injustice, les kidnappings,les enlèvements extrajudiciaires,les exactions, la force brutale, l’humiliation, l’intimidation ,… que fait subir le capitaine Sanogo aux hommes politiques, à des personnes de la société civile,à des frères d’arme, voire aux citoyens lambda ? À dire que des Maliens considèrent cet homme de sauveur pour ne pas dire de Messi, voire soutiennent ses actions. Ouvrez vos yeux. Le capitaine Sanogo est un Malien et connaît le Malien. Il sait avec l’argent (qu’ils ont volés,voire de la corruption), ou en promettant de postes importants, il peut acheté les Maliens. C’est ce qu’il fait. Il a compris que l’argent peut acheté nos convictions. Cet individu a un agenda personnel. Sachez qu’il est en grande partie, responsable de la situation où se trouve le pays. Il nous a dit que c’est la situation militaire au Nord qu’il a mis fin au régime corrompu d’ATT et promis de reconquérir les régions occupées. Nous sommes bientôt au 9 ème mois sans aucune action concrète. Quand, celui qui se compare au Général -De-Gaulle, prêche la négociation, c’est la fin des haricots. Un bon militaire lave son honneur perdu par le combat et non par des mots. Que de mots.

  7. brahim ould mohamed

    L´UA,doit-être d´abord consciente,avant toute opération militaire au nord,qu´il y´a urgence au sud,car malheureusement,rien ne va au Mali.La priorité á l´heure actuelle,est d´extirper ce virus de Sanogo de l´armée malienne,et le mettre hors etat de nuire,au moment de la prise des décisions politiques,pour permettre de réoganiser ce qui restent des troupes,car livrées á elles-mêmes,elles souffrent de manque de charisme au niveau du commandement.Et en plus,ce soldat a transgressé la constitution de son pays,qui criminalise les coups d´etats,et commis la haute trahison de refus de se rendre au front,pour liberer son pays.En resumé,resoudre les problèmes actuels du Mali,passe par la mise á la touche du POLTRON de kati.

  8. Chonsog

    Je ne sait pas comment les gens sont si cretins, ou sont il atteints de la maladi de « l’Alzaimert » pour oublier si tot que les militaires ont ete les victimes de la gestion calamiteuses des 20 dernieres annees donc de l’ere de la democratie dont ils sont les parent pauvres. Tout le monde a pu etre temoin depuis plusieurs mois de l’incapacite et de l’irresponsabilite de la classe politique a s’unir autour de l’essentiel. Dans une telle situation voulez vous que l’armee se retire au profit de qui? Les consequences seront plus dramatiques. Les militaire ne retireront qu’au profit d’un president DEMOCRATIQUEMENT ELUT, et qui se serait engager a donner a l’armee la place qui est la sienne, nous les soutiendront pour ca. Nous n’avons pas besoin des lecons d’un mal elu « democratique ». Qu’il aille au diable.

    • stay strong

      merci chansog. depuis quand les maliens sont devenus des democrates averti? le cas malien est un échec cuisant pour la democratie. Avant sanogo, la situation était deja pourrie….il a devancé les autres.

  9. bendre

    Vraiment ce Sanogo nous semme la merde un peu par tout .

  10. j’ai cherché, en vain dans ma tête, comment qualifier cette situation institutionnelle que connait le Mali mais sans succès.

    C’est hier que SERGE DINIEL, lors de l’Émission Débat du Dimanche de la Chaine Arficable, m’a produit ce fameux trésor en une seule Phrase. il s’agit:

    ON NE PEUT PAS DEMANDER AUX MILITAIRES DE RENTRER DANS LES CASERNES PENDANT QU’ILS DÉTIENNENT LE POUVOIR.

    JE SUIS PARFAITEMENT D’ACCORD AVEC SERGE QUI A, D’AILLEURS, ÉTÉ TOUJOURS TRÈS RAISONNABLE DANS LE DÉBAT.

    Ce n’est que ça. le CNRDRE détient les postes clefs de l’administration. Donc, lors des conseils de ministres rien n’échappe aux yeux du CNRDRE qui sont toujours présent autour de la table. Dans cette situation, comment voulons-nous que les autres (qui ne sont pas du CNRDRE) aient le kilo de prendre une décision à l’encontre des militaires.

    LA SOLUTION PRIMORDIALE POUR SORTIR DE CETTE CRISE EST D’ÉJECTER LES MINISTRES DU CNRDRE. CHOSE QUI EST TRÈS DIFFICILE VOIR IMPOSSIBLE.
    L’ALTERNATIVE EST DE FAIRE UNE COALITION POLITIQUE POUR NEUTRALISER LES MILITAIRES DE LA SPHÈRE POLITIQUE ET AINSI LES CONDAMNÉS À RETOURNER DANS LES CASERNES. CHOSE ENCORE IMPOSSIBLE AVEC LA PRÉSENCE DES DIABLES DE LA COPAM ET ALLIÉS.

    Il reste à savoir, est ce que le Mali peut, à l’état actuel se débarrasser et de la Junte et de la COPAM?

    EN TOUT CAS, CES DEUX « INSTITUTIONS » CONSTITUENT LE SEUL ET VÉRITABLE OBSTACLE DANS LA RÉSOLUTION DE LA CRISE AU MALI.

  11. Marko

    Racine Diop tu na rien compris toi YAYI BONI est des chefs d’état Africain qui plaide pouf le Mali dans le bon sens il n’a riens dit de grave seulement si le capi sanogo veut faire de la politique il na ca démissionné de l’armée pour faire de la politique tout à fait normale , YAYI BONI n’est pas comme le président mauritanien ou Bouteflica de l’Algérie ou Blaise du Burkina , YAYI veut sauvegarder l’intégrité teritaurial du Mali, donc fait la difference entre les bons amis du Mali

  12. coulibalycoulibaly

    Tu reve Boni; Ce capitain fera plutot la politique avec les armes de l’armée. Donc il va tjours imposer sa vision aux civils.

  13. Racine Diop.

    Yahi bony n’a que s’occuper de son bénin ,c’est mieux pour attaquer notre armée,il a ses propres ognons désordre dans son pays.Mathieu Kerekou à commander le Bénin qui était le Dahomey pourqoi Yayi Bony n’a pas demander à Kerekou de démissionner ? Pourqoi il ne demande à Compaore ,ou à Sasou ou à Deby ou encore Bozize de battre retraite .? Il passe son temps et il se casse le Mali vivra avec son peuple et son armée inchallah.

  14. tapalapa

    Le monkey est un mort vivant, il ne reste qu’à l’enterrer au cimetière.

  15. vous comprenez les complots contre ATT!!!

    • Chonsog

      Plus tot le complot pour ATT. C’est pour quoi on demande a l’armee de se retirer avant d’avoir accompli ses missions. . Le mali est pays democratique pour quoi vous les partisants d’ATT n’avez pas marche pour reclamer sa restauration, pour quoi ne pas marcher sur Kati et reclamer la fin du pouvoir des militaire au lieur de rester cloitres derriere vos claviers avec vos pseudo. Especes de laches que vous etes.

      • stay strong

        bonne idée.du moment ou vous allez etre en premiere ligne.
        c’est tellement belle l’histoire de la bastille.
        ne vous inquietez pas, on fera l’union sacrée autour de notre armée

  16. Sourghou

    La seule solution pour la stabilité au Mali, c’est de mettre hors d’état de mouvement à la bande de kati.Sinon, cette bande de Seyba DIARRA, de Amadou KONARE et de Amadou SANOGO veut reprendre le pouvoir en Mars prochain. Ils veulent déposer DJONKONDA pour gouverner avec Oumar MARIKO.

    Tant que nous resteront de la sorte, le nord ne sera jamais au grand jamais libérer. Une manière pour les poltrons de Kati de rester impunément et indéfiniment dans la garnison de kati.

  17. ALT

    Il avait deja fait pleurer sa chere maman qui n’etait pas du tout contente de son acte ignoble et irrefleché orchesté par son mantour Konaré et que sont Cher papa etait administré a L’hopital GT quelque jour apres cet acte, s’il lui reste encore peu de sacrifices de ces parents jusqu_la accordés, je pense qu’il doit imperativement céder pour le bonheur du peuple malien. A bon entadeur salut.

  18. ALT

    Qu’est ce qui disaient DADDIS, BAGBO …..? et dans quelle situation se trouvent
    -ils aujourd’hui? A bon entendeur salut.

  19. ALT

    La verité est a quelque seconde de notre territoire le Maliba,

  20. coulibalycoulibaly

    CMD avait le merite au moins de faire bouger la CI en faveur d’une intervention rapide au nord. ET Sanogo se plaise à concerver ses acquis financiers et prestigieux.

  21. Djon Te

    MAIS UNE AUTRE REALITEE EST BIEN CES SERVITEURS INFATIGABLES CES ESCLAVES , CES BENITS OUI OUI DE PRESIDENTS AFRICAINS QUI NE PEUVENT S’ UNIR ENTRE EUX POUR DEFENDRE LES INTERETS DE LEURS PEUPLES MAIS AGISSENT SEPAREMENT, ET SERVENT LES INTERETS D’ AUTRUIS

  22. Djon Te

    SANOGO A COMMI UNE GROSSE FAUTE, ET IL PAIERA TRES CHER, ET LE MALI AVEC

  23. Lasstuss

    Il n’y a pas 36 solutions, rien qu’une seule, faire disparaître Sanogo et Konaré…………..

  24. ApemaMali

    On ne rentre pas en politique par effraction… Ce clown ne votera meme pas pour lui dans les urnes ä plus forte raison les autres maliens… Si cßest cela qu´il pense, il a raté son coatsh..

  25. Gouss

    Une fois de plus, je vous le dis, pour libérer le nord, il faut un soulèvement national pour botter ces ratés de sanogo et ces sanogotins à descendre de leur trou de rats et aller combattre.Ils réclamaient les armes, ils ont les armes, j’avais toujours dis que même si ils ont l’arsenal américain, ils trouveront un prétexte pour ne pas aller, je suis sur qu’ils diront maintenant que les armes sont trop nouvelles pour eux, ou que les engins n’ont pas d’essence ou que les engins ne peuvent pas rouler sur le sable du nord ou ils sont capable de trafiquer les engins d’ici sévaré pour dire que les engins sont tombés en panne,je sais quand même que tant qu’il y aura pas un soulèvement national,ces ratés ne bougeront pas.Ha le Maliba!

    • w

      Ce sont les conséquences de l’incompétence du régime d’ATT.
      Personne n’ira botter SANOGO. Si tu veux, vas à Kati pour te plaindre ou bien chez Django.
      Dans quel pays du monde as-tu vu quelqu’un faire un coup d’État et se mettre à l’écart. Mets-toi à la place de SANOGO et tu verras la réalité.

  26. M.T

    SANOGO DOIT PARTIR ET IL IRA DE GRÉ OU DE FORCE CAR IL N EST PAS UN ÉLU DU PEUPLE

  27. Dieu sait tout

    Tout le monde sait qu’il doit partir, même lui-même. mais comment? Dans l’armée, le solde du compte à rendre est très lourd et dans la société plus encore. Aucune garantie pour lui; tant que la guerre n’aura pas abouti c’est tant mieux pour lui.

  28. blanche neige

    la retraite d’un petit capitaine n’est pas grosse et puis la bière civile est plus chère que la bière militaire !
    la meilleure retraite possible pour Sanogo c’est le cimetière ,sinon il n’arretera pas de faire des conneries :roll: :roll: :roll:

  29. C’est vous le BLOCAGE sanogo .

  30. Sanogo ,ecoutez le president de l’union Africaine et je pense bien qu’il est de votre bien , interets de l’obeir .
    Obeissez sanogo sinon l’heure n’est plus cela a ce que vous pensiez .
    Les maliens vous demandent comme taches  » la liberation du nord  » rien que cela , a moins que vous vous trompez de missions .
    Le president Yayi a ete pourtant claire soit vous enlever les gallons , aller en retraite si vous etes incapables de tenir votre mots le jour ou vous avez chassez le president legitime .
    Maintenant , il ya des equipements , plus tard la formation prononcee de l’europe en faveur des militaires maliens .
    Sanogo hotez-vous ce menteau politique , restez avec votre menteau habituel la tenue militaire si non vos jour sont comptes .

  31. MALCOMX 1424

    On sait tres bien qu’il entrave plus le processus de liberation du nord plus que CMD,donc on ‘est entrain de chercher une solution a la toumbaciline pour le bien etre des maliens.

  32. BATHIO

    C’est de cela que j’avais appercus tres longtemps. Sanogo est belle et bien un politicien en uniforme et c’est la raison principale que CMD ne voulait pas de cette concertation qui vas porte le au pouvoir. Mais il rencontrera le peuple sur sa route inchalaou…

    Django n’a pas assez de charisme pour defendre notre democracie non plus Djonkounda. Mais apres tout il sera bon que Sanogo lui meme viens a la tete, comme cela il n’ y aura plus d’arrestation et il sera lui meme arrete cette fois si jamais il echoue.

  33. CoulRs

    Sincerement le depart de Cheick Modibo est une benediction. Au lieu d’avoir trois têtes, maintenant on en a que deux. Tant que CMD etait au pouvoir il ne pouvait pas y avoir d’election. Car son entourage, le clan Moussa Traoré qui n’avait pas manger depuis 91 etait sur le point de désosser le peu qui reste du Mali. D’où les vagues de nominations à ne pas en finir, les sorties publique du malien qui à tuer le plus de malien dans toute l’histoire du Mali (Moussa Traoré).

  34. Merci yayi boni

    Voilà au moins un homme qui vient parler à la place des maliens et il ne dit que de la vérité SANOGO doit partir pour que le Mali sort de l eau sinon en aucun cas la communauté internationale aidera le Mali si ce vaut rien s invite et impose ses choix au Mali !! Je croyais que SANOGO avait dit y a pas d armes la il en a maintenant pourquoi continuer à faire le mannequin entre Kati et bko il n a qu à aller o nord les barbus l attend avec impatience !! Il a même pas honte ce type un homme qui mérite même d insister !!

    • Yaquoi

      Merci Yayi.

      Votre décision unilatérale de devenir ministre de la défense du Benin après les évènements du Mali est elle démocratique. Et vous n’êtes pas le seul cas dans la sous région oû le président reste ministre de la défense. Si nous devrons résoudre le problème du Mali, ce ne serait pas par votre intervention fanfare dans les médias occidentaux.

      Vous occupez la prémière responsabilité d’une institution dont le Mali est cofondateur. Il ya un vrai problème à Bamako. Il doit être réglé par le dialogue. Vous avez des grands négociateurs et hommes intègres au niveau de l’Union Africaine lesquels vous pouvez envoyer au Mali pour parler à votre place si nous avez du mal à convaincre.
      Ce qui se passe au Mali ressemble à la lutte des margouillats, ceci peut bruler toutes les cases en paille d’à coté si l’on ne prend pas garde.
      Mon cher président, aidez nous à retrouver l’intégrité du Mali, le pays de l’hospitalité.
      Je suis convaicu que Sanogo peut faire partie des solutions et non des problèmes.

  35. moussa ag

    BONI YAYI SAIT MIEUX QUE MOUSSA AG….QUE…

    SANOGO NE PEUT PAS QUITTER…ET SANOGO NE PEUT PAS RESTER NON PLUS….

    CETTE AFFAIRE VA MAL TOURNER….

    Moussa Ag, qui est convaincu que les enjeux des putschistes sont connu de tous…