Déclaration de politique générale : Le PM Mara face aux élus

1
Le PM Mara face aux élus
Le premier ministre Moussa MARA

Le Premier ministre Moussa Mara a dévoilé le 29 avril 2014 sa Déclaration de politique générale devant la représentation nationale. C’est un texte dont la lecture a nécessité près de deux heures trente minutes de présentation aux élus de la nation. Le chef du gouvernement y aborde tous les aspects de la vie de la nation.

 

 

Moussa Mara présente sa déclaration comme un programme destiné à sortir le Mali de la crise, à lui permettre de croire de nouveau à son destin et à rendre les Maliennes et les

 

Maliens heureux.

« En me présentant devant vous, honorables députés, pour détailler les actions que nous entendons mener dans les mois et années à venir, je mesure le poids de l’histoire, qui fait de cet instant, première déclaration de politique générale d’après crise, l’une des étapes majeures de la restauration de la démocratie malienne et du redressement du pays, après les élections générales réussies de l’année dernière, qui ont vu Ibrahim Boubacar Keïta bénéficier de la confiance de nos compatriotes ; confiance confirmée par une majorité confortable à l’Assemblée nationale».

 

 

Il a remercié au passage tous en disant : « Les amis du Mali, la France, le Tchad, la CEDEAO, l’Union africaine, la Communauté internationale grâce auxquels nous avons évité le pire. Même si, j’aurais préféré nous remercier nous-mêmes, nous Armée, nous Gendarmerie, nous Garde, nous citoyens capables de se sacrifier pour la collectivité, contribuant à l’édification d’une nation forte ».

 

 

Le Premier ministre s’est engagé à s’employer pour que le Mali n’ait plus jamais besoin de quelqu’un d’autre pour se protéger, se défendre et assurer sa sécurité. Il nous convie donc au sursaut national.

 

 

Moussa Mara promet des actions publiques orientées par une vision soutenue par des objectifs clairs et basée sur des initiatives précises, dans le cadre du projet présidentiel, choisi par une bonne majorité des Maliens. Le chef du gouvernement prévient : «Nous devons tracer la voie vers l’émergence.

 

 

 C’est une évidence que de rappeler qu’aucune Nation ne peut se développer tant que le tissu économique, social, voire politique, est gangrené par les maux que sont la corruption et l’impunité ».

 

 

Ils ont dit :

Dr Oumar Mariko, Député du Sadi : «C’est un discours nouveau, par expression avec beaucoup de références sociales. Les députés face à leurs responsabilités sont fortement interpellés. Le souci est de gérer la situation ».

 

 

Moussa Timbiné  de la mouvance présidentielle: «On a suivi avec intérêt la déclaration de politique générale du PM, Moussa Mara, qui a touché à tous les secteurs de la vie de notre pays. Les députés se sont senti soulagés à cette déclaration du PM ».

 

 

Yacouba Traoré de la mouvance présidentielle: « Je pense que le PM a bien brossé son programme global et tout le monde à retenu quelque chose. Car il a touché tous les systèmes et domaines. Tout le monde était satisfait et c’était très éloquent».

 

 

Mody N’diaye, Président du Groupe parlementaire VRD, (Opposition) : « Le PM a présenté plus d’une heure d’horloge sa déclaration de politique générale, environ 70 pages. C’est du colmatage».

 

L Coulibaly 

PARTAGER

1 commentaire

  1. Moussa Mara est meme plus dangereux que IBK… au plus fort de la crise nee du stupide coup d’état des laches criminels du CNDERRIERE, Moussa a change moults fois de cap, de position au gré de la direction du vent, tantôt avec les nationalistes, tantôt sournoisement avec la racaille de Sanogo avant de se faire piètrement nique par IBK renaissant de ses cendres qui n’a jamais oublie l’humiliation qu’il a vécue a cause de ce meme Mara.

    Notre jeunesse est a l’image de la société actuelle, toutes les vertus a terre et la jouissance facile devenue la valeur cardinale.

Comments are closed.