Déconfiture de l’armée malienne : Enfin un bouc émissaire trouvé

10

Depuis la débâcle de l’armée malienne à Kidal, le mercredi 21 mai, le chef de l’Etat et son chef du gouvernement étaient à la recherche de boucs émissaires. Ça y est, le ministre de la Défense et des anciens combattants, Soumeylou Boubèye Maïga fait les frais en attendant d’autres.

 

A la suite de la débâcle de notre armée nationale à Kidal, le mercredi  21 mai 2014, la population aussi bien que les plus hautes autorités de la République étaient désemparées. Ni le président de la République, IBK ni le chef du Gouvernement, Moussa Mara, ni personne d’autre n’a voulu endosser la responsabilité de cette énième humiliation du Mali. Mais pour autant, il fallait trouver un coupable. Car le peuple attendait fermement des explications sur la déroute de l’armée.

 

Depuis lors, l’atmosphère est devenue électrique au sommet de l’Etat. Les justifications des ministres se multipliaient, à commencer par le Premier ministre Mara. Les ministres de la Défense, Soumeylou Boubèye Maïga, de l’Economie numérique, de l’information et de la communication, Mahamadou Camara ainsi que le porte-parole du gouvernement, Mahamane Baby, se succédaient sur les plateaux de télévisions pour se faire comprendre. Troublé, le Ministre Camara a même effectué un déplacement jugé insensé par le public malien sur l’Europe pour donner la vraie version des faits aux médias occidentaux, a-t-on appris. Entre temps, l’opposition monte au créneau  pour demander la démission du Premier ministre, au même moment, une certaine presse réclament la tête du ministre de la Défense.

 

Dans cette course effrénée à la justification, le ministre de la Défense et des anciens combattants a été reçu par la commission Défense de l’Assemblée nationale, dirigée par le fils du chef de l’Etat.

 

Selon nos informations, au cours de cette réunion, le Ministre Maïga n’a pas été convainquant et la rencontre a terminé en queue de poisson. Ensuite, précisent les mêmes sources, il est monté à Koulouba pour rencontrer le président de la République.

 

C’est au sortir de cet entretien, affirment les mêmes sources, qu’IBK a instruit à Soumeylou Boubèye Maïga de présenter sa démission. Ce qui fut fait sans murmure ni hésitation.

 

C’est ainsi que, depuis 19 heures, la rumeur faisant état de la démission du ministre de la Défense a fait le tour de la ville. Finalement, par un flash spécial, c’est plutôt le limogeage de Soumeylou Boubèye Maïga qui a été annoncé par le Secrétaire général de la Présidence, Toumani Djimé Diallo, sur les antennes de la télévision nationale (Ortm).

 

Boubeye et Bah N’Daw
Boubeye et Bah N’Daw le nouvau ministre de la DEFENSE (photo AFP)

 

Dans le communiqué lu par le Secrétaire général de la Présidence, on ne fait nulle part mention d’une démission du Ministre Maïga, il s’est contenté de lire le décret apportant un changement au poste de ministre de la Défense et des anciens combattants. Bah N’Daw remplace Soumeylou Boubèye Maïga à la tête du Département chargé de la Défense, précise ledit communiqué. Tout laisse croire que Soumeylou Boubèye Maïga a été tout simplement limogé par le président de la République et qu’il est le premier bouc émissaire.

 

Sur le même chapitre, des informations qui nous parviennent affirment que d’autres têtes vont bientôt tomber. En attendant, le Premier ministre Moussa Mara est à son tour interpelé au Parlement sur la même question de Kidal, apprend-t-on.

Oumar KONATE

 

PARTAGER

10 COMMENTAIRES

  1. Pour moi la vraie crise n'a pas encore commencée .le mali doit preparer son armée.Donc on doit arreter la grande gueule et le mensonge. N'oubliez pas ce que vous avez reproché à ATT.

  2. En tends que Premier Ministre Moussa Mara doit pouvoir aller ou et quand il veulent dans tout le territoires du Mali, pour sa sécurité il y a des Ministres nommé pour ça, ce qui c’est passé montre qu’ont na des Ministres qui ne fonts pas travail c’est tout.
    Si le premier Ministre ne peut pas ce déplacé parce qu’il y a pas de sécurité dans tel ou tel région, à quoi serre un Ministre de sécurité intérieur ou un Ministre de la défense??????????????????????????????????

    • Victime t’es vraiment une victime des intox. Quand Barack Obama va en Afganishtan, malgré toute la technologie et la puissance des USA, c’est après son arrivée que le commun des mortels est informé. Juste pour te dire qu’en matière de sécurité ne soyons pas naif. Que nous a t’on raconter, manque de coordination et de moyens approprié. C’est le Ministre Boubèye à lui tout seul ki a privé l’armée des moyens? Soyons sérieux. N’envéniméz pas les choses. Tu ne connais pas la politique, renseignes toi. Demain tu peux être à la place de Boubèye et ce jour là tu comprendras que la politique n’est pas ce ke tu crois…

  3. Oui car c’est la France qui va l’imposer car elle a imposé SBM à IBK agent secret le plus redoutable de la France au Mali. Maison aussi fortifiée que l’Ambassade de France, 100 gardes de corps? et les autres ministres ils n’ont pas de risque. Ouvrez vos yeux et vous verrez. Même la presse est manipulée car financer à l’occasion. Quel qu’en soit mon Dieu de vérité soutien mon pays le Mali et nous serons libérés.

  4. Moussa va se faire avoir par IBK qui va juste mettre Soumeylou Boubeye Maïga en standby. Le PR va le nommer très prochainement à un autre poste de responsabilité aux grands dames de Moussa Mara. C’est la Politique politicienne difficile à comprendre quand on est Nouveau sur ce terrain-là!!!

  5. Il faut chercher a savoir ce qui a marche et ce qui n a pas marche et surtout tirer
    les lecons !

    Une chose est sure, ces groupes sont tres determines et organises et le nb de combattants
    et leur efficacite a ete nettements sous evalues de meme que le le nombre de combattants

    1000 au lieu de 270

  6. Si vous voulez savoir qui est le chef suprême des armées dans notre constitution c’est lui IBK!Les vautours pardon les députés du RPM vont
    tenter de faire démissionner MARA aussi, puisqu’il serait pressenti vouloir remplacer IBK à Koulouba après ce mandat.On verra bien si lui IBK va leur donner cette occasion.C’est vrai que tout est parti de la visite de Mara sur Kidal mais cette visite ne saurait être un crime encore moins un délit.Et puis Mara qui est chargé de “coordonner l’action gouvernementale” n’est ni le premier responsable de la défense, ni celui de la sécurité intérieure.Alors messieurs les députés trouvez d’autres excuses pour le faire partir la balle est bien dans votre camp. 😉

  7. Moro Marra ou Moussa Marrant est le premier responsable de la défaite de l’armée à Kidal.

    Car après son mensonge à l’assemblée nationale il a voulu joué un coup médiatique pour sauver sa carrière politique sans savoir au préalable l’état réel de préparation de l’armée et des conditions de sécurisation de Kidal.

    Il part à Kidal sans s’imprégner du dispositif militaire du Mali sur place ni s’assurer de sa capacité à faire face aux menaces sécuritaires du moment.

    Ce guignol rigolo de Marra doit démissionner et il doit être traduit devant la haute cour de justice pour le meurtre lâche des préfets et sous préfets maliens ainsi que la mise en danger de soldats maliens et leurs morts inutiles.

    Wa salam!

  8. Putain !!!! … Faisons beaucoup attention cette histoire de kidal n’a pas fini avec les différentes surprises

Comments are closed.