Démission forcée du Premier ministre : Soulagement pour les forces vives

4 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

La démission du Premier ministre Cheick Modibo Diarra obtenue à la suite de l’utilisation de la force par Kati, semble avoir soulagé les différentes forces vives du Mali. Pour cause, personne ne l’a condamnée et les activités n’ont connu aucun bouleversement dans la capitale.

L’ancien Premier ministre malien Cheick Modibo Diarra

Nommé le 17 avril dernier conformément à l’accord-cadre signé entre le Cnrdre et la Cédéao, le Premier ministre de «pleins pouvoirs», Cheick Modibo Diarra,  a été forcé d’abandonner son poste. Kati l’a arrêté afin de le forcer à déclarer sa démission au peuple malien. Contrairement à la pensée des plus sceptiques, les activités se sont déroulées normalement.

Toute chose qui prouve à suffisance que les Maliens, précisément les Bamakois, adhèrent implicitement à la démission du Premier ministre Cheick Modibo Diarra. La cause, cette démission était réclamée depuis plus d’un mois par les forces vives de la nation. Les alliés d’hier du PM l’avaient lâché, pour compétence et envie de tuer la démocratie au profil des hommes du régime militaire.

De fait, le Fdr -front anti-putsch- a été la première force politique à étaler les tares de l’homme tout en boutant les concertations nationales dont la primature avait la charge d’organiser. Un moment, ce front avait crié haut et fort la nécessité d’un autre Premier ministre en lieu et place de CMD. Au fil du temps, d’autres forces vives se sont ralliées à la vision du front anti-putsch. Pire, les pro-putschistes ont même envahi les rues de Bamako et fait des sorties médiatiques pour réclamer la démission du Premier ministre, Cheick Modibo Diarra. Il s’agit en l’occurrence de la Copa, Yérèwoloton Ton et d’autres associations.

Encore plus symptomatique du malaise, l’ex-junte ne cachait plus son désaccord avec le Premier ministre. Elle soupçonnait chez le Premier ministre Cheick Modibo Diarra, une certaine volonté de restauration de la dictature. Cela, à travers l’introduction flagrante des proches du général Moussa Traoré et de sa femme dans les affaires. Même la commission défense et sécurité de l’Assemblée nationale, était convaincue que CMD était le frein à la reconquête des régions occupées. Et après sa visite à l’état-major général des armées et à Kati, pour s’enquérir de la situation qui prévaut au niveau de l’armée malienne, elle avait introduit une demande d’interpellation du gouvernement afin que le PM fournisse des explications concernant la situation. En son temps, cette demande avait été jugée inopportune par le bureau de l’Assemblée nationale. En outre, le torchon brûlait entre des leaders musulmans et le Premier ministre Cheick Modibo Diarra. Il s’agit en l’occurrence du président du Haut conseil islamique, l’imam Dicko, mais aussi, le Chérif de Nioro qui ne le soutenait plus. Au final, la «démission» du Premier ministre n’incommode personne. Même si la manière reste à désirer. Oumou DIAKITE

SOURCE:  du   16 déc 2012.    

4 Réactions à Démission forcée du Premier ministre : Soulagement pour les forces vives

  1. coulibalycoulibaly

    Malgré la crise CMD a reussi a deblocé des dixaines de milliards pour l’achat de nvelles armes; Il menait une campagne internatinale farouche en faveur d’une intervention militaire « imediate » au Nord. Il s’opposait categoriquement à toute forme d’autonomie avant meme l’ouverture des negociations avec les rebelles. Malgré le blocage de tout aide international (sauf humanitaire biensur) son gouvernement payait tjours à temps.Et la prime de 50 000 F accordée aux militaires censés etre au front (qui en effet utilise cette somme dans les bars de Sevaré, Bandiagara, Bankass, Konna, Markala…)
    les concours et examens organisés ainsi que l’assainissement de la foncttion publique pendant cette période ?
    Un peu d’humilité ne tue personne chère journaliste.

  2. fakolyhakika1

    Il n’y a jamais deux sans trois. Ni sabata, ni trinita, c’est moi sartana!! Le premier qui sort la tête est mort. Diango EST ARRIVE. Et Les masques commencent à tomber. Attendons la fin du film.

  3. Kassin

    C’est événements se déroulent réellement entre 22 heures et 23 heures le samedi 15/12/2012 quelque part dans la banlieue bamakoise.

    -Officiers, Eh officiers venez voir!
    Venez vite!

    Eh Seyba, apporte moi la liste, vite!
    Allons dans la cour, allons, il fait plus frai la bas avec ce vent doux.

    -Garde à vous mon Capi, voilà la liste des ministres reconduits, tous nos ministres sont sur place et peau grattée à fait un bon boulot!

    -Bien Seyba, il me semble qu’il est plus intelligent que Big Man Zero, il va nous aider faire oublier le nord par les maliens pour un bon moment!
    Eh Seyba, appelle le Colonel-caporal!

    -Oui mon Capi, Ah là t’es devenu le meilleur chasseur du Mandé « Karamogo i dan sago »
    « Karamogo i dan i dan i ni ko »
    Même RFI et AFP, tout le monde parle de ce faux problème de nouveau gouvernement qu’on a créer.

    Personne ne parle plus du nord, à part une émission de TV5 , mais c’est loin d’être le succès.
    Les internautes maliens ne jurent que par Diango Cissoko et son gouvernement Cheick Modibo Diarra mais sans Cheick Modibo Diarra.

    T’es génial mon capitaine!

    -Avec quelques nouveaux quand même hein, Manga Dembelé, un nouvel arabe un certain Ould…
    Kiakiakiakiakia, je fais comme Tamacheq voleur, ce quand même marrant qu’on a pu détourner les maliens de tous leurs objectifs et tout le monde a oublié qu’on a reçu des armes débloquées de Conakry.
    Ah vraiment on est tranquille maintenant, même Kidal Info s’engouffre dans la dans tête baissée.

    -La magie est que ça marche à tous les coup et tout le monde croit que Diango va faire des miracles.

    -Miracles ou pas mon colonel-caporal, il faut qu’il nous donne plus de pignons que Big Man Zero sinon lui on lui fera trainer sur le goudron avant qu’il signe sa démission.

    Avertit le Lieutenant-capitaine Konaré pour qu’il suit de près!

    -Non Capi, on ne fait pas ça avant 8 mois, comme cela on gagnera autant de temps avant que quelqu’un vient nous déranger avec cette affaire du nord.

    -Eh Seyba, que disent les américains?

    -Ils ne veulent pas d’actions militaires au nord à cause de nous et de tous ce qu’on fait sur le pouvoir transitoire au Mali, et ils veulent un président élu carrément, ce que les maliens ne veulent pas.
    Tout le monde est d’accord avec nos bêtises.

    -Très bien Seyba, comme cela on dors tranquille à Kati ici pendant longtemps avec femmes et alcool.

    Elle n’est pas belle la vie?

    J+12

  4. TAMBADOU Samba

    Vous devriez avoir honte de publier des propos indécents et indélicats comme vous le faites , un journaliste doit être impartial et neutre , comment pouvez vous continuer à intoxiquer une population outrepassée , de quelles forces vives parlez vous? Si vous n’aimez pas quelqu’un c’est votre avis , vous savez Bien que CMD est beaucoup plus populaire que vos prétendus forces vives, qui ne sont d’autres qu’une bande de voleurs, pilleurs, qui ont mis le Mali à genou et continue à le mettre depuis 2 decennies et vous continuez à approuver leurs crimes , ne dit t on pas, qui aime la paix cultive la justice, l’avenir nous dira la vérité , Que dieu le tout puissant sauve le mali