3e AG de la fondation CMDID : La fondation confirme son engagement pour la démocratie

0
3

Le samedi, 3 mars dernier, la fondation Centre malien pour le dialogue inter-partis et la démocratie a tenu sa 3e assemblée générale au Grand hôtel de Bamako. C’était en présence du président de la fondation Cmdid, Dr. Younoussa Touré, le directeur exécutif, Moumini Soumano, des présidents et des secrétaires des partis politiques.

C’était dans la salle Kumablon du Grand hôtel de Bamako que des partis politiques ont pris d’assaut pour participer à la 3e assemblée générale de la fondation Cmdid. Au cours de cette assemblée le directeur exécutif de la fondation, Moumini Soumano  exposé aux partis politiques membres le rapport d’activité de l’année 2011 et le plan d’action de 2012.
Selon M. Soumano, le rapport d’activité de 2011 a été basé sur 5 axes principaux. Le 1er consiste au renforcement du système multipartite pour la consolidation de la démocratie malienne. Pour cela, la fondation veut contribuer à l’organisation du référendum par l’information de la population sur le contenu du projet de loi portant révision de la Constitution afin qu’il ait une participation massive. En ce qui concerne le 2e axe, il est basé sur le renforcement des capacités institutionnelles des partis politiques avec la formation des formateurs sur l’administration des élections.
Le 3e axe du plan d’action de 2011 a porté sur l’amélioration de la confiance entre société civile et partis politique. Elle a permis le renforcement des liens en gestation avec les acteurs de la société civile par leur implication dans les réflexions et discutions interpartis sur les reformes. L’augmentation du nombre de partenaires de la fondation Cmdid tel est le 4e axe du plan d’action de 2011 et le 5e concerne le renforcement de la capacité institutionnelle de gestion de la fondation. La réalisation de toutes ces activités a coûté à la Fondation Cmdid un fond de 403 411 312 sur 513 416 397 du fonds total.
A travers ces activités, la fondation vient de confirmer son engagement pour consolidation de la démocratie au Mali. Cette Assemblée est aussi une occasion pour les partis politiques membres de la fondation être sur le même pied d’égalité d’information en ce qui concerne les activités de la fondation. Mais aussi elle permet à ceux-ci de dire leur point de vue sur l’état d’exécution et d’avancement des activités du Cmdid.
En dernier lieu, le plan d’action de 2012 a été présenté aux partis membres de la fondation et l’adoption des demandes d’adhésion des nouveaux partis politiques. Pour la mise en œuvre des activités de 2012 a été souvent difficile à cause de l’indisponibilité des cadres politiques.
Youssouf Coulibaly  

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.