Crise malienne : Un émissaire de Dioncounda Traoré chez Ouattara pour prendre des ‘’conseils’’

1
Abidjan. Le Président de la République, a accordée une audience à M. Coulibaly Tiéman Hubert, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale
Abidjan. Le Président de la République, a accordée une audience à M. Coulibaly Tiéman Hubert, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale du Mali, Tiéman Hubert Coulibaly, émissaire du Président intérimaire Dioncounda Traoré, a été reçu vendredi à Abidjan par le Chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara avec qui il a pris des ‘’conseils’’.

 

 

A sa sortie d’audience du palais présidentiel d’Abidjan-Plateau, le Chef de la diplomatie malienne a indiqué être venu faire le point de l’évolution de la situation du Mali au Président Alassane Ouattara, par ailleurs, Président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

 

L’émissaire du Président par intérim du Mali a aussi prétexté de cette audience pour prendre des ‘’conseils’’ auprès de M. Ouattara, après l’adoption par le Conseil de sécurité de l’ONU d’une résolution créant une mission de maintien de la paix au Mali qui prendra le relais de la Mission internationale de soutien au Mali (Misma, force panafricaine) et des forces françaises pour stabiliser le nord du pays avec plus de 12 000 casques bleus.

 

Selon cette résolution, la mission qui aura une durée initiale de 12 mois sera déployée le 1er juillet prochain, si les conditions de sécurité le permettent, après une analyse sur le terrain par le Conseil de sécurité.

 

103 premiers soldats du bataillon logistique ivoirien qui compte 235 éléments, sont arrivés le samedi dernier à Bamako pour intégrer la MISMA.

Le Président Ouattara et le ministre Coulibaly ont évoqué en outre la coopération entre la Côte d’Ivoire et le Mali.

 

Par Apanews

PARTAGER

1 commentaire

  1. ADO , un vrai maître à penser pour DIONCOUNDA et quand l’humiliation et le ridicule pouvait tuer encore les Maliens que nous sommes? Un peuple ignorant sans coeur et peu combatif et sans souci majeur, toujours à la traîne ,et une Nation frisant,la raillerie de l’humanité entière.

Comments are closed.