Départ précipité de Cheick Modibo Diarra : Les vraies raisons d’une démission forcée

12 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Même si le président par intérim, Dioncounda Traoré, a reconnu dans son discours à la Nation mardi soir, que la démission du Premier ministre Cheick Modibo Diarra, sous la pression de l’armée, est la conséquence à une crise ouverte entre les deux personnalités, il nous est revenu que ce sont des rumeurs d’un nouveau coup d’Etat qui a amené le capitaine Amadou Haya Sanogo à se débarrasser de son« frère » de Ségou qui aurait récemment pris des contacts avec des officiers et des sous-officiers pour l’isoler. Des révélations difficiles aujourd’hui à vérifier.

Cheick Modibo Diarra

Le départ forcé du Premier ministre, Cheick Modibo Diarra continue d’alimenter le débat et donne lieu à des explications aussi contradictoires qu’inattendues. Aux dernières nouvelles, on évoque même la préparation d’un coup d’Etat pour justifier son éviction. Des révélations lancées par le capitaine Amadou Haya Sanogo lors de son intervention à la télévision nationale (ORTM) le 11 décembre. « Quand un Premier ministre va jusqu’à payer des officiers, sous-officiers et militaires de rang pour se lever et l’appuyer ou l’assister au cas où il devrait partir, là c’est dangereux », a-t-il soutenu.

Des sources concordantes appuyées par Jeune Afrique soutiennent que se sentant menacé, Cheick Modibo Diarra aurait sollicité des officiers supérieurs pour isoler les responsables de l’ex-junte. « C’est son directeur de cabinet, Oumar Konaté, qui serait chargé d’organiser cette réunion secrète entre lui et des militaires de haut rang, sans en informer le capitaine Sanogo. Quand les services de renseignements ont informé ce dernier de la rencontre, il a immédiatement appelé le ministre de la Défense, le général de brigade Yamoussa Camara, afin qu’il donne l’ordre à ce qu’aucun officier de l’armée ne réponde à l’invitation », raconte-t-on dans certains milieux qui ajoutent que le désormais ex-PM voulait faire une sorte de putsch contre le capitaine Sanogo » avec qui la guerre larvée a pris un tournant décisif la première semaine de ce mois. « Au conseil des ministres du 5 décembre, il y a eu un débat houleux entre les ministres proches du capitaine et le Premier ministre. Les premiers accusaient le second de s’occuper plus de la préparation de sa campagne pour la présidentielle prévue en 2013 que des problèmes du pays », confie une source proche de l’ancien Premier ministre qui pourrait faire une sortie médiatique pour donner sa version de l’histoire dans les semaines à venir.

Des rumeurs circulants à Bamako, font croire que Cheick Modibo Diarra aurait refusé d’augmenter le milliard qu’il envoyait chaque à Kati pour l’entretien des éléments de l’ex-junte. Alors bonjour les déballages.

Youssouf Coulibaly

 

 

SOURCE:  du   14 déc 2012.    

12 Réactions à Départ précipité de Cheick Modibo Diarra : Les vraies raisons d’une démission forcée

  1. Racine Diop.

    Cmd aime le milliard plus que tout le monde ,c est du mensonge facile ,il aime l argent ,les femmes et la vie .il aime le pouvoir à cause de l argent .et la belle vie sans partage avec personne .

  2. Citron-Sel

    il a su maintenant à qui remettre sa démission! CONARD

  3. Kassin

    C’est événements se déroulent réellement entre 21 heures et 22 heures le mardi 11/12/2012 quelque part dans Bamako et banlieue.

    -Eh Big Man Zero où est ce que tu vas encore avec tous ces bagages?

    -D’abord Sano De Gueule tu me salues avant de piétiner mon tapis marocain avec de la boue de Kati.
    Je déteste cette couleur ocre de votre ville.

    -Big Man Zero ton contrat prend fin car je constate que tu ne parles pas assez de nous maintenant ni dans tes voyages ni sur l’ortm et le Lieutenant-capitaine Konaré pense que tu ne donnes pas assez d’argent maintenant à notre groupe.

    -Non mais vous avez déjà les armes débloquées de Conakry je croyais que votre groupe est parti à Sevaré, ne me dit pas que vous êtes encore à Kati?
    Ah non pitié, ne me jouez pas ce vilain tour car j’ai rouspété à Djanema en croyant que vous avez donné l’assaut…

    -Colenel-caporal Youssouf Traoré et Seyba vous avez vu comment Big Man Zero se moque de nous, il nous souhaite la guerre et lui il voyage tranquille quoi avec bagages et femmes!
    Mais je rêve, il n’y a même plus de bière au nord, les islamistes ont tout détruit, mais je rêve…

    -Non laisse betom Sano De Gueule j’en est parlé avec peau grattée est il est d’accord pour remplacer Big Man Zero et dès demain à la primature.

    -Big Man Zero t’as entendu ça? Donc tu démissionnes!

    -Qui moi? Jamais! Amène moi l’accord cadre, je te montre tout de suite pourquoi je ne peux pas démissionner!

    -Ah bon l’accord cadre? Seyba, pointe sur lui toutes les armes débloquées de Conakry et n’hésite pas parce que Big Man Zero est devenu un béret rouge maintenant!

    -Attendez! Attendez! Vous avez encore toutes ces armes ici avec vous?
    Donnez moi un papier et un stylo je signe avec joie la démission et j’aiderai peau grattée à vous servir mieux que moi.

    - Eh Seyba amène la télévision pour qu’il dit tout ça en direct.
    Et téléphone à peau grattée et donne lui les consignes.
    Je ne veux pas entendre parler du nord avant au moins 5 mois, OK!

    - Oui chef Oui!
    J’informe Dioncounda?

    -Non laisse lui, il apprendra à la télévision!

    J+11

  4. « il ne reconnait pas l’autorité…., y compris nous qui avons posé l’acte et qui l’avons choisi à ce poste »: cette phrase resume a elle seule la raison pour laquelle je dit que cHEICK MODIBO DIARRA MERITE CE QUI LUI EST ARRIVE. Car comme dit les bambara, SI TU FAIS DES MORPIONS TES COMPAGNIONS, UN JOUR, ILS ECRASERONT DES POUX SUR TA TETE.
    Les poux pour CMD, c’est le savon qu’il a pris a Kati le Mardi dernier.

  5. Tougna-tigui

    Même si Cheick avait fomenter un coup contre Sanogo c,était la bonne chose à faire pour le Mali…il faut nous débarrassé de ces bestioles

  6. Dieu sait tout

    Sanogo reconnait que CMD n’a rien fait pour l’armée. Peut être l’armée se résume uniquement au CNDRE.
    Dans tous les cas, Marimpa Samoura ancien DR du trésor à Ségou, ministre du budget, ami de longue date du capitaine pour leur amour commun pour « l’eau de vie » aurait pu discrètement insérer dans le budget, la rallonge demandée.
    Comme quoi pour servir le Mali, on se sert d’abord.

  7. Djeden

    Si je comprends bien c’est la mise en échec d’un deuxième contre coup d’état quoi?

    Le problème CMD est réglé, même si la manière a fait défaut.

    j’ai toujour dit que ce monsieur est un vrai danger pour la transition au vu des actes qu’il n’a cessé de poser durant les huit mois à la primature.

    A quand la rupture CNRDE-MARIKO? « dje djougou laban ye farako djougou ye » comme dit saidi.

  8. saidi

    dje djougou laban ye farako djougou ye . Cest bien fait pour CMD tout ceux qui se couchent avec le Diable vont le regretter a bpn entendeur

  9. moussa ag

    L’ASSOCIATION AVEC LE DIABLE A DES CONSÉQUENCE …ET CMD NE SERA PAS LE DERNIER A L’APPRENDRE À SES DÉPENDS….on l’avait pourtant averti….

    En tout cas … les données n’ont pas changés malgré les efforts DU DIABLE QUI A ESSAYÉ DE FAIRE CROIRE QUE SON ÉTAIT LE VRAI DIABLE….mais on est pas née de la dernière pluie….

    IL SERA IMPOSSIBLE DE SAUVER LE MALI… ET SAUVER LE SOLDAT RATÉ ET SA BANDE EN MÊME TEMPS….

    Quelqu’un aura éventuellement à choisir entre plus de 15millions de personnes et une racaille de quelques vauriens de soldats RATÉS opportunistes….

    L’ASTRE DES ASTRES N’ÉTAIENT PLUS UNE BONNE GUARANTIE….MAINTENANT LES VAURIENS ESPÈRENT SE RABATTRE SUR DJONKISS …..

    CA NE VA PAS MARCHER …..ÇA VA CHAUFFER….

    Moussa Ag, qui pense que les vauriens de soldats RATÉS auront du mal a se sortir d’affaire

  10. maiga a souma

    « Des rumeurs circulants à Bamako, font croire que Cheick Modibo Diarra aurait refusé d’augmenter le milliard qu’il envoyait à Kati pour l’entretien des éléments de l’ex-junte. Alors bonjour les déballages. »
    information capitale: sur lequel du budget cette ligne est prévue.
    donc cheick diarra doit être poursuivi pour faux et usage de faux et detournement frauduleux des derrniers publics.