Dépôt de candidature à la Cour Constitutionnelle : Jeamille Bittar a en fait acte

1
4

Après la mise à la disposition aux candidats des imprimés de déclaration de candidature à l’élection du président de la République par la Cour constitutionnelle, il y a deux semaines de cela, Jeamille Bittar a déposé au Secrétariat de cette institution, le mardi 28 février 2012. Ce dépôt intervient après celui du candidat de l’Urd Soumaila Cissé.

Ainsi, une forte délégation sous la houlette du président  de l’Umam M. Amadou Goita ont tenu à être témoin de ce dépôt  de candidature de leur mentor.  Le suspens n’est plus à l’ordre du jour par rapport à la candidature du 1er vice-président du Pdes. En effet, le desormais, candidat à la course de présidentielle, qu’est Jeamille Bittar a remis officiellement le dossier de sa candidature. Cette remise a été faite par Bittar aux mains du Secrétaire Général dela Courconstitutionnelle M. Ba Aly Ba, qui s’est fait assisté pour la circonstance du greffier en chef  de ladite institution Me Mamadou Koné.

Aussi, ce dossier était composé : une lettre de déclaration de candidature ; une photo d’identité ; un certificat de nationalité malienne ; un extrait de naissance ; un bulletin n0 3 du casier judiciaire ; les certificats pour le parrainage de la candidature par les députés et les conseillers et le reçu de caution de 10 millions de F CFA payée auprès du trésorier-payeur du Trésor public. En obtenant près de 80 parrainages sur l’ensemble du territoire national, Bittar veut  surement se donner plus de crédibilité  à la conquête de la magistrature suprême. Sur ces parrainages, la région de Ségou arrive en tète avec 14, suivi de Mopti avec 10. Pour les militants engagés et déterminés derrière Jeamille Bittar, leur candidat par son envie de d’apporter le changement a obtenu à Sikasso 6 parrainages et 7 à Kidal. Quant aux régions de  Kayes, Gao, Tombouctou et le District ont obtenu respectivement 5 parrainages. L’enregistrement du dossier a eu lié après vérification des pièces par le greffier en chef Me Mamadou Koné, en présence du secrétaire général dela Cour Constitutionnelle.

Aussitôt, après ce dépôt, le candidat Jeamille Bittar s’est prêté aux questions des journalistes. «  Ce n’est pas une bataille que nous engageons. L e peuple malien est mature. Alors nous partons pour une compétition ou les maliens auront librement un choix à faire entre plusieurs candidats » a laissé entendre le candidat Bittar. Il ajoute à ces mots : «  le plus important, pour moi aujourd’hui, c’est de dire aux maliennes et  maliens que je suis à leur  disposition.  Je dois tout à ce pays et non seulement je  lui dois tout, mais aussi je dois tout faire afin de rendre le maximum que je pourrai à  ce pays ».

La Rédaction

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
waritiki<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 604</span>
Membre
waritiki 604
4 années 6 mois plus tôt

bittar sa place ses en prison avec tout les magouilles qu il a fait au mali avec la complicité de att et sa femme lobbo non merci bittar reste chez toi

wpDiscuz