“Devoir vis-à-vis de la nation” : De Poulo à Yeah Samaké

1

Dans le cadre de l’initiative Devoir-à-vis de la nation de ID.S Communication, le drapeau national a été remis le mercredi 3 juillet 2013 au président du Parti de l’action citoyenne et patriotique (PACP), Niankoro Yéah Samaké, par Housséini Amion Guindo alias Poulo de la Codem. C’était au QG de campagne de Poulo à l’ACI-2000.

 

 

 

"Devoir vis-à-vis de la nation" le mercredi dernier au QG de campagne de Poulo
“Devoir vis-à-vis de la nation” le mercredi dernier au QG de campagne de Poulo

L’agence ID.S Communication a lancé depuis février 2013 une initiative dénommée “Devoir vis-à-vis de la nation”. Elle consiste à apporter le drapeau national, un symbole fort de l’Etat, à des personnalités de la République en vue de cultiver davantage en chaque Malien l’amour de la patrie en cette période où notre Etat est mis à rudes épreuves. Après son lancement le 14 février 2013 chez Chérif Ousmane Madani Haïdara (le parrain), le drapeau est en train de faire le tour des personnalités de la République.

 

 

 

Premier symbole d’un Etat, IDS. Com, par cette initiative, entend renforcer l’attachement des citoyens aux couleurs nationales. Une action citoyenne par excellence dont le parrain est Chérif Ousmane Madani Haïdara. Le lancement de l’initiative a eu lieu le jeudi 14 février 2013 chez le guide spirituel de l’association Ansardine au Banconi.

 

 

 

Depuis le lancement de l’initiative, les couleurs nationales sont passées par plusieurs personnalités de la République dont entre autres : l’honorable Waly Diawara, Mme Konté Fatoumata Doumbia, Seydou Sylla, PDG de Sylla Transit, etc. Récemment, c’est le président de la Codem et candidat à la présidentielle du 28 juillet qui avait reçu ce symbole national. Le mercredi dernier, il l’a remis à son QG de campagne au président du Parti de l’action civique et patriotique (PACP), Niankoro Yéah Samaké.

Ces deux premiers responsables n’ayant pas effectué le déplacement, le drapeau a été remis à Aboubacar Siriki Fomba du PACP par le vice-président de la Codem, Mamadou Konaté, en présence de nombreux militants des deux formations politiques. En recevant le drapeau, le représentant de Niankoro Yeah Samaké a dit mesurer le sens du symbole.

 

 

 

Pour le directeur général de ID.S Communication, Idrissa Seydou Maïga, l’initiative va continuer jusqu’au jour où le président de la République dira que la victoire est totale. Le drapeau fera le tour des personnalités du pays et chaque occasion sa thématique.

 

 

 

Qu’est-ce que le drapeau malien

La loi du 21 janvier 1961 consacre la version définitive du drapeau national du Mali. Il est composé de trois bandes de couleurs vert, or et rouge.

 

 

 

 

La couleur verte de la première bande signifie l’espérance, la verdure des prairies et des champs du Mali, de son sol et de tout ce que celui-ci peut produire pour le bien-être des populations maliennes. Le vert rappelle aussi la vocation essentiellement agropastorale du pays pour le développement, la modernisation contenus et l’intégration duquel aucun effort ne sera ménagé.

 

 

 

 

En ce qui concerne la couleur or donnée à la deuxième bande verticale, elle représente l’or que recèle le sous-sol du Mali, en plus d’autres ressources minières potentielles. Qui ne se rappelle l’histoire du fabuleux voyage de Kankou Moussa à La Mecque ? La couleur or témoigne donc de la conscience qu’ont les Maliens de ce patrimoine qui est le leur et qu’ils entendent défendre à tout prix.

 

 

La couleur rouge de la troisième bande verticale constitue pour les Maliens à la fois un souvenir, une méditation et une exhortation. Les Maliens doivent se souvenir du sang versé par les leurs pour la défense de leur patrie contre l’occupation étrangère et la libération de celle-ci du joug colonial.

Le rouge du drapeau national est une exhortation pour les Maliens à lutter jusqu’à la dernière goutte de leur sang pour préserver l’intégrité de leur sol, leur sous-sol et leur patrimoine artistique et culturel afin qu’ils les exploitent dans leurs seuls et uniques intérêts.

 

 

 

Le drapeau sera le jeudi prochain chez le député élu en Commune I, Oualy Diawara, également président de la commission des finances de l’Assemblée nationale.

A. D.

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.