Dioncounda Traoré dans la région de Ségou : Grande mobilisation à Markala et Niono

1
0

« Nous avons l’habitude de recevoir des hommes politiques à Markala, mais rarement avec une telle mobilisation », disait une femme dans la foule, qui était à la recherche d’un véhicule pour se rendre à Kirango, où le candidat à l’élection présidentielle Dioncounda Traoré devait couper le ruban symbolique d’une des dix bornes fontaines réalisées à travers les quartiers de Diamarabougou et Kirango, par le député Adema élu à Markala, Oumar Soumbounou dit Barou.

 

Honorable Dioncounda Traoré, Président de l'Assemblée Nationale

Les fontaines ont été réalisées pour une valeur de 5 millions de Fcfa. A Markala, ce samedi, c’était la grande mobilisation. Le Secrétaire général de la sous-section de Markala, Modibo Coulibaly explique que c’est la première fois qu’un candidat du parti se rende à Markala en compagnie des membres de la direction du parti. Il a dit sa reconnaissance au Professeur Abdoul Traoré dit Diop, qui a beaucoup œuvré pour que cette visite soit.
Le professeur, à travers le secrétaire général, a eu les encouragements de la sous section de Markala pour son investissement dans le cadre du Festival des masques et marionnettes de Markala (Fesmama), dont la cérémonie s’est déroulée dans l’après midi, sous la présidence du professeur Dioncounda Traoré, président de l’Assemblée nationale du Mali. « Le parti Adema se porte bien à Markala où aucun autre parti ne lui a jamais damé le pion depuis l’ouverture démocratique. La population de Markala est confiante, l’Adema aura la victoire en remportant les élections de 2012 », selon le secrétaire général de la sous-section de Markala, Modibo Coulibaly. Il a annoncé la fusion à l’Adema de l’ensemble de la sous-section Adema du Miria de Markala. En plus 12 partis politiques ont scellé une alliance pour soutenir l’Adema dans les prochaines élections.
Quand au représentant de la Coordination nationale de soutien (Cns) à Dioncounda Traoré, Abdoul Kader Maïga a mis l’accent sur le parcours exceptionnel qui fait du candidat de l’Adéma un homme de qualité, qu’il faut pour gouverner le Mali. Le représentant de la « Dynamique Dioncounda Traoré », qui est également un club de soutien, lui emboîte le pas pour exhorter toute la population à soutenir le candidat qui suscite de l’espoir pour le Mali.
A Markala et à Niono, le professeur Dioncounda Traoré a salué les partis qui soutiennent l’Adéma pour porter son candidat à Koulouba. « Je peux dire que le candidat de l’Adéma est le candidat de Markala, car le professeur Diop est l’un des premiers à me dire d’être candidat à la présidence de la République », a révélé Dioncounda Traoré.
A Niono ville située à 72 km au nord de Markala et au cœur de l’Office du Niger, le candidat a été accueilli avec deux bœufs offerts par le patron du Pdes à Niono Diadié Bâ et le deputé de la localité, l’honorable Belco Bâ. Le secrétaire général de la section de Niono Aba Kalifa Dicko a indiqué que depuis que l’unanimité a été faite autour de Dioncounda Traoré ce fut l’apothéose à Niono. Selon lui, Niono qui est non loin de la frontière avec la Mauritanie est susceptible d’être affecté par les effets de la rébellion. Un appel à la protection de la ville pour que des élections se tiennent dans la tranquillité. Il a appelé à la cohésion au sein du parti, car toute division dans cette grande localité peut être préjudiciable à l’Adema. Mais son propos a été beaucoup nuancé par la présidente des femmes de la section, Ramata Haïdara, selon laquelle il n’y a qu’entente et concorde à Niono. La section se porte bien. Un confort pour Dioncounda Traoré qui a expliqué la grandeur de la localité, « car Niono a été la première section sur le territoire national à construire un siège au nom de l’Adema », selon lui. « Nous nous sommes inquiétés lorsque nous avons appris que dans une telle grande section, il n’y avait pas une entente parfaite. C’est pourquoi nous avons décidé de venir. Mais c’est heureux d’entendre que tout s’est arrangé ». Pour lui quand on a une telle masse on ne peut pas manquer de quelque chose.
La délégation comprenait deux anciens ministres, Sékou Diakité et Makan Moussa Sissoko, tous deux membres du comité directeur de l’Adéma, des membres de l’Equipe de campagne de Dioncounda Traoré, comme le Médiateur Oumar Mohamed Ag Ibrahim, le porte parole Me Kassoum Tapo. On notait également la présence de représentants de partis alliés, comme le président de l’UDD Tiema Coulibaly dont parti a investi Dioncounda Traoré le 25 février à Koutiala. Le mouvement des femmes était représenté par Alima Traoré, Zéina Haïdara et autres tandisque les jeunes étaient représentés par Lazar Tembely et Sidi Danioko.
B. Daou

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
DOUDOUBA<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 1758</span>
Membre
DOUDOUBA 1758
4 années 6 mois plus tôt

Le rouge n’est pas une bonne couleur,c’est la couleur du sang.

wpDiscuz