Anciens ambassadeurs et consuls généraux « C’est aux maliens de prendre leur destin en main » dixit, ambassadeur de l’UE au Mali, M. Richard Zink en fin de mission.

0

anciens-ambassadeursLe thème de cette conférence-débat était : «  l’engagement de l’Union Européenne au Mali ».

Dans ses mots de bienvenue, le président de l’Amicale, M. Abdoulaye SY a souligné qu’à travers cette conférence l’Amicale essaie d’apporter son soutien à l’action du gouvernement afin de contribuer à la restauration  de la paix et d’aider notre pays à se retrouver. Le choix de Zink n’est pas fortuit, dira le président de l’Amicale.  « L’Europe se construit et nous, on se bat », a déploré le président de l’Amicale.

Selon M. Zink, la crise que le Mali traverse doit céder la place au travail. «  C’est aux maliens de prendre leur destin en main. Les partenaires ne peuvent que contribuer. Le développement du Mali et  la  construction de la paix au Mali dépendent des maliens », a précisé, M. Zink. Il a profité de cette occasion pour  rappeler les différentes réalisations faites par l’UE au Mali comme : environ 3991 Km de route bitumée ; plus de 10.000 ha de terre irriguée ; appui à la décentralisation ; des soutiens aux festivals et à la mode malienne etc. M. Zink estime que l’égalité des sexes est importante dans la croissance économique d’un pays. Pour lui, si le Mali souffre, l’Europe le sent et vice-versa.

Ousmane MORBA, stagiaire

 

 

PARTAGER