Consul général du Mali en France : la légèreté !

5
Consul général du Mali en France Photo google maps
Consul général du Mali en France
Photo google maps

Nous nous sommes demandé comment est-ce possible, en pleine heure de travail, que tous les bureaux et tous les guichets soient fermés. Quelle réunion ?  Curiosité intellectuelle oblige, nous avons creusé davantage. En réalité, il n’y avait aucune réunion. Deux agents de l’Inps, Doucouré Diadié et Mme Samaké ont fait valoir leurs droits à la retraite. Un repas était organisé à cette fin, en pleine heure de travail entre 15 h et 16 h. À Paris, le personnel Inps travaille au sein du Consulat. Le Consul général et tout son staff étaient à la fête. Oui, après des années de vie en commun, nous pouvons comprendre que Mangal Traoré, le Consul général, organise un festin pour nos retraités. C’est naturel, humain.

Mais, pourquoi ne pas organiser ce banquet entre 13h et 14 h, c’est-à-dire à l’heure de pause-déjeuner ? Mieux, pourquoi ne pas attendre 17 h à la fin du service pour dire au revoir à nos retraités ? Mais, pourquoi notre Consul général reste sourd à tous les reproches et remarques de certains  Maliens de France qui veulent que ça change et que les mauvaises habitudes cessent ? Remarques et reproches qui finiront sur la place publique, exposant davantage nos tares dans le concert des Consulats, du monde ? Pourquoi toute cette foutaise ?

À dire vrai, en voyant cette pléthore de conseillers consulaires dans notre Consulat, ce surnombre qui ne sert à rien, on est abattu. Inquiet pour nos ressources publiques. Pour notre devenir. En observant que Djibril Traoré, un journaliste sportif devenu cadre supérieur dans le tas et sur le tas, est conseiller consulaire, on a froid dans le dos. Diantre, que vaut Djibril dans un Consulat ? Lui qui n’a objectivement rien à y faire. Il n’est ni administrateur, ni juriste.

Au Consulat, on fait des papiers administratifs. Pour la communication, le frère de Toumani Djimé Diallo, Tidiani Djimé Diallo, est chargé de communication à l’Ambassade du Mali en France. Qui dit mieux ! Pour se moquer des critiques en rapport avec sa fonction de Conseiller consulaire, le régime d’IBK vient de  décorer Djibril Traoré Chevalier de l’Ordre national. Aussitôt décoré, il a refait son sceau pour y faire figurer la mention ”Chevalier de l’Ordre national”. Croyant certainement que les agents consulaires n’ont pas entendu sa décoration, il fait lui-même la promotion de sa médaille. Ce qu’il oublie, c’est que cette médaille a perdu toute considération.”L’excès de tout est nuisible”, dit l’adage. Les décorations  distribuées à tout bout de champ symbolisent le clientélisme plutôt que le mérite.

La tragédie, c’est que Djibril n’est pas le seul. Nous avons à Paris toutes sortes de personnel à l’Ambassade et au Consulat. Un véritable dépotoir. De l’inimaginable qui dépasse la raison humaine. Nos mots sont pesés.  Le régime d’IBK est en train de devenir le cauchemar du Mali d’aujourd’hui et de demain. Réveillons-nous !

Boubacar SOW

boubacarsow@hotmail.fr

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. Votre “démarche” en question s’est déroulée un vendredi après midi au moment où il n’y a pas d’accueil au Consulat pour quoi que ce soit. La question est de savoir qu’est ce que vous cherchiez exactement. Vous n’auriez pas dû rentrer, mais comme dans les services du Mali certains maliens se croient dans le champ public (mali foro) alors tout se raconte.
    Dans ma boîte les pots de départ se font entre 11h et midi ou 15h et 16, jamais en dehors des heures de travail. Donc il n’y a aucun standard dans cette affaire.
    Des contributions, des propositions pour changer. Please.

  2. @Boubacar SOW.Moi je ne connais personne ni au consulat, ni à l’ambassade à Paris.Mais je reconnais qu’il y a une nette amélioration de la qualité d’accueil et de service au niveau du consulat, par rapport à il y a dix ans!Il faut reconnaitre que le malien (surtout nos cousins maraka lémé dont certains viennent directly du village) sont difficiles à cadrer: ils se disent toujours “péréchés” et ça entraine le désordre.Quant à Djibril TRAORE(qui est journaliste-présentateur plein depuis ses études à l’école de journalisme de LILLE), il mérite bien sa décoration “pour services rendus à la nation”!Penses-tu que les amis d’ATT parfois anonymes qui sont chevaliers méritent plus que lui Djibril?Si tu savais le cursus des autres fonctionnaires de nos missions diplomatiques tu te tairais sur le cas Djibril.Et puis le Djimé DIALLO dont tu parles n’est pas plus compétent que Djibril en matière de com’, nous savons tous comment l’individu a été nommé (puisque c’est le frère de Toumany Djimé DIALLO un point c’est tout).Alors FOUTEZ LA PAIX A NOTRE DJIBRIL NATIONAL. 😈 👿

  3. Tiens le réalisme fait surface…Espérons que des mesures efficaces seront prises..
    Ce n’est pas la première fois que de tels égarements sont signalés par des usagers..

    Si cela peut rassurer : Les maliens ne sont pas le seuls à subir cette galère d’autres
    africains ont les mêmes difficultés dans leur consulat..

    Ce reportage qui est judicieux sera peut-être un jour suivi de reportages sur le comportement de certains ( je souligne certains ) maliens…

    Comportement vis à vis de leur pays d’accueil

  4. Le consulat n’est plus à Paris (rue Pelleport) mais dans sa proche banlieue à Bagnolet ( rue Hoche)

Comments are closed.