La coopération mauritano-malienne se renforce : Le nouvel ambassadeur de la Mauritanie au Mali prend officiellement fonction

0

La cérémonie empreinte de solennité s’est déroulée le week-end dernier au palais de la présidence en présence de nombreux ministres et hauts cadres de l’administration malienne. Elle marque ainsi l’entrée officielle en fonction de M. Mohamed Ould Mekhalle en qualité d’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Mauritanie au Mali.  Au-delà de cet aspect, elle réaffirme également le réchauffement des relations bilatérales entre les deux pays. Elle intervient également au moment où plusieurs jalons de cette coopération multiforme sont posés de part et d’autre.

M. Mohamed Ould Mekhalle remettant la lettre de créance à IBK
M. Mohamed Ould Mekhalle remettant la lettre de créance à IBK

Le Mali et la Mauritanie sont deux pays frères liés par l’histoire et la géographie. Cette relation, quelles que soient les péripéties qu’elle peut traverser, ne cessera jamais de se développer. Ce sont ainsi deux pays condamnés à s’entendre dans la mesure où un problème qui touche l’un a forcément des répercussions sur l’autre. Raison pour laquelle les dirigeants malien et mauritanien ne cessent de poser des actes allant dans le sens du raffermissement des relations bilatérales. On se rappelle que lors de sa visite officielle effectuée en Mauritanie en janvier dernier, le président IBK s’adressant à son homologue Mohamed Ould Abdel Aziz disait « Nous avons tout en commun : l’histoire, la géographie, l’anthropologie, beaucoup de choses qui nous font obligation de cheminer ensemble ». Ces propos du président malien traduisent dans des termes très explicites la force de cette relation. Le Mali et la Mauritanie sont par ailleurs liés par plusieurs accords de coopération bilatérale touchant plusieurs domaines et par une appartenance commune à plusieurs organisations régionales et internationales. L’Organisation de la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) est un parfait modèle de coopération réussie entre les deux pays. Aujourd’hui, grâce à cet outil d’intégration régionale plusieurs projets communs de développement ont été initiés. A cela s’ajoutent aussi les différentes sessions de la Grande commission mixte de coopération mauritano-malienne qui a connu un sérieux coup d’accélérateur ces derniers temps. A noter également qu’au courant de la semaine dernière, une importante délégation de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM) s’est rendue en Mauritanie pour explorer les opportunités du renforcement du partenariat économique.

Les enjeux sécuritaires demeurent également au cœur de cette coopération bilatérale. Rappelons qu’à ce titre la Mauritanie a été l’un des premiers pays à réaffirmer son attachement à l’intégrité territoriale et à la souveraineté du Mali. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui ont motivé le déplacement du président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, à Kidal, le 23 mai dernier, pour arracher un accord de cessez-le-feu qui a permis de stopper l’avancée des groupes rebelles qui étaient aux portes de Gao et Tombouctou. La Mauritanie participe également aux différents rounds de pourparlers inter-Maliens de paix qui se déroulent à Alger. Une situation qui justifie aussi la création à Nouakchott en février dernier du G5 du Sahel qui regroupe outre la Mauritanie et le Mali, le Niger, le Burkina Faso et le Tchad. D’ailleurs, la seconde réunion de ce regroupement aura lieu le 18 décembre prochain. Il y sera notamment question de la mise en œuvre du Processus de Nouakchott sur le renforcement de la coopération sécuritaire et de l’opérationnalisation de l’Architecture africaine de paix et de sécurité dans la région du Sahel.

C’est donc en droite ligne de la consolidation de ces acquis que s’inscrit la présentation des lettres de créance de M. Mohamed Ould Mekhalle au Président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta l’accréditant au Mali en qualité d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire. L’homme est un diplomate chevronné qui a passé la majeure partie de sa carrière dans ce milieu. Avant ce poste, il était chef de mission à l’Ambassade de Mauritanie à Rabat. Il saura sûrement impulser davantage le renouveau de cette relation mauritano-malienne basée sur l’assistance mutuelle, l’entraide, la solidarité et surtout la franchise.

 M D

PARTAGER